Compton Gamma-Ray Observatory


Compton Gamma-Ray Observatory

Compton Gamma-Ray Observatory

Accéder aux informations sur cette image commentée ci-après.

Vue d'artiste du Compton Gamma-Ray Observatory

Caractéristiques
Organisation NASA
Domaine Étude des rayons gamma
Masse 16 329 kg
Lancement 5 avril 1991 à 14:23 UTC
Lanceur Atlantis
Fin de mission 4 juin 2000 (désintégration dans l'atmosphère suite à désorbitage)
Autres noms CGRO
Orbite Orbite terrestre
Périapside 362 km
Apoapside 457 km
Période 90 min
Inclinaison 28,5°
Télescope
Type Multiples détecteurs de scintillation gamma
Longueur d'onde Rayons gamma
Programme Grands observatoires
Index NSSDC 1991-027B
Site cossc.gsfc.nasa.gov
Principaux instruments
BATSE 8 détecteurs gamma
OSSE Détecteur 100 keV-10 MeV
COMPTEL Détecteur 1-30 MeV
EGRET Détecteur 20 MeV-30 GeV

Le Compton Gamma-Ray Observatory (CGRO) est un observatoire lancé par la NASA dans la famille des quatre « grands observatoires » (à la suite du télescope spatial Hubble). Il a été lancé par la navette spatiale Atlantis (mission STS-37), le 5 avril 1991. Son domaine d'observation concerne les rayons gamma. D'un poids initial de près de 17 tonnes, il était à l'époque le satellite dédié à l'astrophysique le plus lourd jamais lancé.

Le nom de Compton est donné en l'honneur de Arthur Compton, prix Nobel de physique pour ses travaux sur les rayons gamma.

Sommaire

Instruments

Les instruments du CGRO couvrent une vaste gamme du spectre électromagnétique à haute énergie (de 20 keV à 30 GeV), soit plus de 6 ordres de grandeurs en fréquence, longueur d'onde ou énergie. Quatre instruments étaient montés sur CGRO. Par ordre croissant d'énergie concernée, on trouve :

  • Burst and Transient Source Experiment (BATSE, 20 keV-1 MeV) étudiait le ciel à la recherche d'impulsions gamma courtes, les sursauts gamma. L'instrument était composé de 8 détecteurs, chacun situé dans un coin du satellite (lui-même ayant la forme approximative d'un parallélépipède). La partie du détecteur était composée de cristaux d'iodure de sodium, qui convertissaient en lumière visible les rayons gamma le frappant. Un système de photomultiplicateur permettait ensuite d'étudier la lumière produite. La direction d'arrivée des rayons gamma était reproduite par la comparaison des temps d'arrivée des rayons gamma sur les différents détecteurs (d'où l'intérêt de les éloigner au maximum en les positionnant dans les coins du satellite). Chacun des détecteurs possédait deux parties. L'une optimisée pour la détection des événements brefs et de faible intensité, l'autre pour les événement faisant intervenir un plus grand nombre de photons, afin de permettre d'effectuer des mesures spectroscopiques.
  • OSSE (Oriented Scintillation Spectrometer Experiment) du Naval Research Laboratory assurait la détection de rayons gamma entre 100 keV et 10 MeV.
  • Imaging Compton Telescope (COMPTEL) de l'Institut Max-Planck était réglé sur les énergies de 1-30 MeV et était capable de déterminer l'angle d'arrivée à un degré près et l'énergie des photons de haute énergie à 5% près.
  • Energetic Gamma Ray Experiment Telescope (EGRET) mesurait les sources gamma aux plus hautes énergies (20 MeV à 30 GeV) avec une précision d'une fraction de degré et l'énergie à 15% près. EGRET était une collaboration du Centre de vols spatiaux Goddard, de l'Institut Max-Planck et de l'université Stanford.

Successeurs

Dans la domaine spatial, les satellites artificiels SWIFT, lancé en 2004 et GLAST (lancement réalisé en juin 2008) sont les successeurs de Compton GRO. Au sol, HESS représente le premier télescope à proprement parler (en mesure de réaliser des images de sources astrophysiques du fait de sa résolution angulaire) opérant dans cette gamme de longueur d'onde.

Voir aussi

Article connexe

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Compton Gamma-Ray Observatory de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Compton Gamma Ray Observatory — General information NSSDC ID 1991 027B Organization NASA …   Wikipedia

  • Compton Gamma-ray Observatory — Vue d artiste du Compton Gamma Ray Observatory Caractéristiques Organisation NASA …   Wikipédia en Français

  • Compton Gamma Ray Observatory — Vue d artiste du Compton Gamma Ray Observatory Caractéristiques Organisation NASA …   Wikipédia en Français

  • Compton Gamma Ray Observatory — Das Compton Gamma Ray Observatory (CGRO) war ein Weltraumteleskop für Gammaastronomie. Der zunächst nur als Gamma Ray Observatory bezeichnete Satellit wurde mit der STS 37 Mission des Space Shuttle Atlantis am 5. April 1991 gestartet. Mit 17… …   Deutsch Wikipedia

  • Compton Gamma Ray Observatory — ▪ United States satellite  U.S. satellite, one of the National Aeronautics and Space Administration (NASA) “Great Observatories” satellites, which is designed to identify the sources of celestial gamma rays (gamma ray). In operation from 1991 to… …   Universalium

  • Gamma Ray Observatory — Compton Gamma Ray Observatory Das Compton Gamma Ray Observatory (CGRO) war ein Weltraumteleskop für Gammaastronomie. Der zunächst nur als Gamma Ray Observatory bezeichnete Satellit wurde mit der STS 37 Mission des Space Shuttle Atlantis am 5.… …   Deutsch Wikipedia

  • Gamma Ray Observatory —   [ gæmə reɪ əb zəːvətrɪ, englisch], Abkürzung GRO [dʒi:ɑ: əʊ, englisch], das Compton Observatorium …   Universal-Lexikon

  • Gamma-ray astronomy — is the astronomical study of the cosmos with gamma rays. Early history Long before experiments could detect gamma rays emitted by cosmic sources, scientists had known that the universe should be producing these photons. Work by Eugene Feenberg… …   Wikipedia

  • Gamma-ray Large Area Space Telescope — Illustration des FGST (GLAST) Satelliten GLAST bei den Startvorbereitungen …   Deutsch Wikipedia

  • Gamma ray burst — [ GRB 990123 taken on January 23, 1999. The burst is seen as a bright dot denoted by a square on the left, with an enlarged cutout on the right. The object above it with the finger like filaments is the originating galaxy. This galaxy seems to be …   Wikipedia