Compañia de los ferrocarriles de madrid a zaragoza y alicante


Compañia de los ferrocarriles de madrid a zaragoza y alicante

Compañia de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante

La Compañia de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante ou MZA est l'une des principales entités à entrer dans la formation de la RENFE en 1941 avec près de 3670 kilomètres de lignes exploitées en 1931.

Sommaire

Naissance de la compagnie

Vers le milieu des années 1850, Il n'existe encore que peu de lignes de chemins de fer en Espagne. De grands projets avaient pourtant vu le jour au cours de la décennie précédente pour relier les grandes capitales régionales. En 1845, sur recommandation de l'ambassadeur d'Espagne à Londres et avec semble-t-il le soutien de plusieurs banques anglaises, un certain "Jackson" lance l'idée et demande la concession d'un chemin de fer de Madrid à Saragosse, et de là à Pampelune et Barcelone. Peut-être trop ambitieux, ce projet est rapidement abandonné. L'idée de relier Madrid à Saragosse n'est pourtant pas abandonnée, et la ligne est classée d'intérêt général et à construire en priorité en 1851. La loi de 1855 va offrir des conditions favorables pour sa concession. L'Espagne commence en effet à attirer les investisseurs européens, en particulier les français. La compétition qui semble s'être instaurée en France entre les Rothschild et les Péreire se poursuit au delà des Pyrénées. Les Rothschild ont pris les devant en créant une banque, la Sociedad Española Mercatil e industrial, tandis que Weisweller et Baüer, leurs représentants locaux, veillent sur leurs intérêts. Le duc de Morny et plusieurs administrateurs français du chemin de fer du Grand Central sont également présents. La possession d'une ligne de Madrid à Saragosse, rattachée au multiples lignes déjà concédées en France, leur permettrait de mettre en place un vaste réseau international. José de Salamanca, propriétaire de la Compañia del Ferrocarril de Madrid a Aranjuez, voit venir la bonne affaire et entre en contact avec les Rothschild à qui il propose une demande commune de la concession et la fusion avec sa compagnie, partiellement en exploitation et qui construit la ligne de la Méditerranée. Mais Il n'est pas seul. José Campo est également intéressé. L'adjudication de la ligne de Madrid à Saragosse a lieu le 24 février 1856. Cinq propositions sont en présentées :

C'est ce dernier, qui réclame le moins de subventions, qui l'emporte. En réalité, Il s'était par avance mis d'accord avec les Rothschild et avec José de Salamanca La nouvelle compagnie va être formée par le duc de Morny (avec les représentants du Grand Central Chatelus de la Haute et le Hon), Weisweller et Baüer, représentants des Rothschild, et José de Salamanca, qui apporte la ligne d'Alicante. Il est toujours question de relier la ligne au Grand Central français, et on propose d'appeler la nouvelle société Compañia de los Ferrocarriles de los Pirineos a Zaragoza y al Mediterraneo. Ce nom n'est pas retenu, afin de ne pas attirer l'attention des Pereire qui nourrissent des projets identiques. La Compañia de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y a Alicante ou MZA est officiellement créée devant notaire le 31 décembre 1856. Son capital est alors de 456 millions de reales (soient 120 millions de francs) répartis en 240 000 actions de 500 francs. Le conseil d'administration se réunit pour la première fois le 16 janvier 1857. Alejandro Mon est élu président, José de Salamanca vice-président. Un comité central est formé à Paris

Construction et achèvement du premier réseau et premières extensions

La nouvelle compagnie dispose déjà de la gare d'Atocha à Madrid et de la ligne de Madrid à Almansa en exploitation. La section d'Alicante est en cours de construction. Elle est inaugurée avec beaucoup de faste en mai 1858. Peu après intervient la première annexion effectuée par la compagnie. En décembre 1858, elle rachète la Compañia del Ferrocarril de Castillejo a Toledo. Son propriétaire n'est autre que... José de Salamanca Concernant la ligne de Saragosse, l'avant-projet prévoyait la construction d'une gare madrilène spécifique près de la Puerta de Recoletos (actuelle plaza de las Cibeles). La compagnie est peu soucieuse de se doter d'une nouvelle gare à Madrid, et c'est à Atocha que vont débuter les travaux de la ligne d'Aragon. Ceux-ci ne présentent pas de difficultés réelles. Dès 1859, le rail atteint Guadalajara. En attendant de terminer la construction, le MZA organise un service de diligences. Lorsque cette construction est un un plus avancée, en 1861, le MZA passe un accord avec la Compañia del Ferrocarril de Zaragoza a Pamplona et organise un service Madrid-Paris via Tudela, Pampelune et Bayonne en 54 heures. Il s'agit évidemment de concurrencer la Compañia de los Caminos de Hierros del Norte

Dès le départ, les dirigeants de la compagnie comptaient établir des ramifications vers la Mancha, l'Extremadura, voire l'Andalousie. Le gouvernement a mis au point un programme de lignes à construire et en met un certain nombre en adjudication. Celle d'Alcazar à Ciudad Real doit avoir lieu le 8 avril 1859. Pour des raisons restées assez floues, Baüer et José de Salamanca décident d'utiliser les services d'un homme de paille, en la personne d'un riche propriétaire terrien local, le marquis de Villamediana. C'est lui qui l'emporte contre le banquier Guilhou. Le 20 avril, la concession est transférée au MZA. Le 30 mars 1859, une loi décide la création d'une nouvelle ligne d'Andalousie de Manzanares à Malaga et à Grenade. Intéressé par les deux premières sections de cette ligne, le MZA en obtient la concession le 20 octobre 1860. Pour compléter le tout, José de Salamanca obtient également la concession d'un chemin de fer d'Albacete à Carthagène le 8 novembre 1859. Le transfert au MZA est autorisé par ordonnance royale du 30 avril 1860.

Ouverture des premières lignes à l'exploitation 1) Ligne Madrid-Almansa-Alicante :

Date Section Longueur (km)
17/11/1857 Albacete-Almansa 79,529
15/03/1858 Almansa-Alicante 96,509

2) Ligne Madrid-Saragosse

Date Section Longueur (km)
3/05/1859 Madrid-Guadalajara 56,828
5/10/1860 Guadalajara-Jadraque 43,376
1/10/1861 Zaragoza-Casetas 13,175
2/07/1862 Jadraque-Medinaceli 61,758
4/02/1863 Medinaceli-Alhama 53,394
25/05/1863 Alhama-Grisen 96,287
10/08/1864 Grisen-Casetas 13,125
1/10/1864 Casetas-Zaragoza (Campo Sepulcro) 13,057

3) Ligne d'Alcazar à Ciudad Real

Date Section Longueur (km)
1/07/1860 Alcazar-Manzanares 49,245
1/10/1860 Manzanares-Damiel 21,480
21/01/1861 Daimiel-Almagro 21,313
14/03/1861 Almagro-Ciudad Real 22,262

4) Ligne d'Albacete à Carthagène

Date Section Longueur (km)
1/02/1863 Murcia-Cartagena 65,197
18/01/1864 Chinchilla-Hellin 49,777
8/10/1864 Cieza-Murcia 49,310
8/10/1864 Hellin-Agramon 19,612
9/03/1865 Albacete-Chinchilla 19,158
27/03/1865 Cieza-Calasparra 24,979
27/04/1865 Agramon-Calasparra 17,862
2/05/1891 Cartagena-Muelles del levante 0,793
2/05/1892 Costa levante-Puerto Cartagena 0,793

5) Ligne de Manzanares à Cordoue

Date Section Longueur (km)
21/04/1862 Manzanares-Santa Cruz 41,717
25/05/1865 Santa Cruz-Venta de Cardenas 29,935
8/07/1866 Venta de Cardenas-Vilches 29,596
15/09/1866 Vilches-Cordoba 145,825

Le temps des annexions

Les premières années de l'exploitation du réseau sont marquées par l'enthousiasme des dirigeants, à qui tout semble possible. En 1862, n'annonce-t-on pas déjà la mise en double voie de toute la section de Madrid à Aranjuez ? Il y a pourtant des lacunes, et de taille ! À commencer par la rupture de charge entre Saragosse et Alhama pour se rendre à Barcelone. Petit à petit, l'exploitation est améliorée. Les ponts en bois de la ligne d'Aranjuez sont remplacés par des ouvrages métalliques. En 1865, la compagnie est déjà à la tête d'un petit empire de 1428 kilomètres de lignes en exploitation. Les troubles politiques de 1868 ont une répercussion sur la compagnie, qui ne peut procéder à l'amortissement de ses obligations. La guerre des tarifs menée avec la Compañia de los Caminos de Hierros del Norte rivale provoque de nouvelles difficultés l'année suivante. En 1869, le MZA nomme son premier directeur d'origine espagnole, Cipriano Segundo Montesinos. Sous sa sage direction, le service s'améliore. À partir de 1871, on commence à remplacer les rails en fer par des rails en acier de 28 kg en barres de 6 mètres. Un accord est conclu avec la Compañia de los Caminos de Hierros del Norte pour la répartition du trafic. Les résultats financiers sont en nette progression. En 1873, un dividende peut enfin être versé aux actionnaires et le cours des actions et obligations repart à la hausse. La compagnie peut désormais songer à s'étendre. Non plus par le système des concessions, si l'on excepte le petit embranchement de Vadollano à Linares obtenu en 1875 et inauguré le 23 janvier 1877, mais par voie d'annexion de ce qui existe déjà, autrement dit par rachat d'autres compagnies. Dans un premier temps, les dirigeants de la compagnie cherchent à étoffer la partie sud du réseau, bien éloignée de sa raison sociale d'origine. C'est donc en Andalousie que débute cette phase d'expansion. La première à faire les frais de cette nouvelle politique est la Compañia del Ferrocarril de Cordoba a Sevilla (CS), une épine enfoncée dans le pied des Rothschild par des Pereire toujours facétieux, annexée le 5 octobre 1875. Le même jour, le MZA rachète les mines de la Reunion à Villanueva del Rio. Le 13 octobre 1877, la Compañia de los Ferrocarriles de Sevilla a Huelva y a las Minas de Rio Tinto entre à son tour dans le giron du MZA. En avril 1880, la compagnie consolide ses positions dans le secteur et s'ouvre la route du Portugal en rachetant a Compañia de los Ferrocarriles de Ciudad Real a Badajoz y a Madrid (CRB). Cette première phase d'extension se termine en 1881, avec l'annexion de la Compañia del Ferrocarril de Merida a Sevilla (MS). Les lignes d'Andalousie font alors l'objet de tous les soins de la compagnie. Dès 1878, le premier grand express de la compagnie est mis en service entre Madrid et Séville. C'est sur ce train que va débuter le service des wagons-lits de la CIWL le 16 avril 1883, une première dans l'histoire de la compagnie. C'est égaleent sur ce train que débute l'installation du frein automatique, le 8 mai 1886. L'autre extrêmité du réseau semble un peu délaissée, puisqu'il faut attendre 1881 por voir la mise en place d'un express Madrid-Barcelone via Lérida. La gare d'Atocha, commune aux deux lignes, commence à faire l'objet de travaux de reconstruction en 1889.

Le matériel de la compagnie

  1. Le temps de la vapeur

En matière de traction, la compagnie ne part pas de rien puisqu'elle dispose déjà des machines héritées des compagnies de José de Salamanca. Mais des commandes massives sont passées au titre de la nouvelle ligne à construire, et une nouvelle numérotation est mise en place en 1858. La tranche 1 à 199 est réservée aux machines à voyageurs, et celle commençant à 200 est réservée aux machines à trois essieux couplés ou réservées aux marchandises. L'application des numéros concernés sera définitivement terminée en 1861.

Locomotives à vapeur de la Compañia de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante

Type N° MZA I N° MZA II N° RENFE Constructeur N° Usine Année Poids Notes
120 1 Stothert & Slaugther ? 1851 19,0 ex MA
111 T 2 à 8 Stothert & Slaugther ? 1852 17,0 Ex MA
120 T 9 à 10 Stothert & Slaugther ? 1855 17,0 Ex MA
120 11 à 16 Stothert & Slaugther ? 1850 19,0 Ex MA
120 17 à 20 Saint-Léonard 49 à 52 1848 19 ex MA
021 41 à 44 Stothert & Slaugther ? 1858 26,0 Ex MA/CT
030 49 à 58 286 à 295 020-2041 à 2047 J.F. Cail 624 à 633 1857 24,7
030 59 à 68 296 à 305 030-2048 à 2053 J.F. Cail 634 à 643 1858 24,7
030 69 à 78 306 à 315 030-2054 à 2059 J.F. Cail 661 à 670 1858 24,7
030 79 246 030-2013 E.B. Wilson 607 1857 24,7
030 80 247 E.B. Wilson 608 1857 24,7
030 81 à 85 248 à 252 030-2014 à 2018 E.B. Wilson 609 à 613 1857 24,7
030 86 à 98 253 à 265 E.B. Wilson 614 à 626 1858 24,7
030 99 à 103 266 à 270 030-2028 à 2031 Kitson 599 à 603 1857 24,7
030 104 à 107 271 à 274 Kitson 609 à 612 1857 24,7
030 108 275 030-2032 Kitson 613 1857 24,7
030 109 à 113 276 à 280 030-2033 à 2036 Kitson 625 à 629 1857 24,7
030 114 à 118 281 à 285 030-2038 à 2040 Kitson 645 à 649 1858 24,7
120 119 à 123 45 à 49 Kitson 655 à 659 1858 22,3
120 124 à 128 50 à 54 Kitson 665 à 669 1859 22,3
120 129 à 136 63 à 70 Schneider & Cie. 410 à 417 1858 24,9
120 137 71 120-2011 Schneider & Cie. 418 1858 24,9
120 138 72 Schneider & Cie. 419 1858 24,9
120 139 à 143 55 à 59 Sharp-Stewart 1186 à 1190 1861 22,1
120 144 à 146 60 à 62 Sharp-Stewart 1212 à 1214 1861 22,1
120 73 à 82 Schneider & Cie. 641 à 650 1862 24,9
120 83 à 88 Schneider & Cie. 663 à 668 1861 24,9
120 89 120-2012 Charles Evrard 18 1861 24,9
120 90 à 101 Charles Evrard 19 à 30 1861 24,9
120 102 120-2013 Charles Evrard 31 1861 24,9
120 103 à 105 Charles Evrard 32 à 34 1861 24,9
120 106 120-2014 Charles Evrard 35 1861 24,9
120 107 Charles Evrard 36 1861 24,9
120 108 120-2015 Charles Evrard 41 1861 24,9
120 109 à 113 Charles Evrard 43 à 47 1861 24,9
120 114 à 116 Charles Evrard 51 à 53 1861 24,9
120 117 120-2016 Charles Evrard 54 1861 24,9
120 118 Charles Evrard 55 1861 24,9
120 119 à 121 Ernest Gouin 618 à 620 1863 24,9
120 122 120-2017 Ernest Gouin 621 1863 24,9
120 123 à 128 Ernest Gouin 622 à 627 1863 24,9
120 129 à 130 Stephenson 1035 à 1036 1857 23,4 ex CS
120 131 à 142 Schneider & Cie. 321 à 332 1857 20,8 Ex CS
120 143 à 148 120-2071 à 2072 Cockerill 995 à 1000 1879 29,6 ex MS
120 149 à 150 120-2121 à 2122 MTM 9 à 10 1895 40,3 Ex TBF
120 151 120-2101 Sharp-Stewart 3388 1887 34,9 Ex TBF
120 152 Sharp-Stewart 3389 1887 34,9 Ex TBF
120 151 à 154 120-2102 à 2103 Sharp-Stewart 3390 à 3391 1887 34,9 Ex TBF
120 155 à 157 120-2104 à 2106 Sharp-Stewart 3415 à 3417 1887 34,9 Ex TBF
120 158 Sharp-Stewart 3418 1887 34,9 Ex TBF
120 159 à 161 120-2107 à 2109 Sharp-Stewart 3506 à 3508 1889 34,9 Ex TBF
120 162 Sharp-Stewart 3509 1889 34,9 Ex TBF
120 163 Sharp-Stewart 3637 1889 34,9 Ex TBF
120 164 à 165 120-2110 à 2111 Sharp-Stewart 3638 à 3639 1889 34,9 Ex TBF
120 166 Sharp-Stewart 3640 1889 34,9 Ex TBF
120 T 167 Sharp-Stewart 767 1854 18,8 Ex TBF
120 168 120-2112 Sharp-Stewart 859 1858 18,8 Ex TBF
120 169 à 172 Sharp-Stewart 1401 à 1404 1863 17,7 Ex TBF
120 173 Sharp-Stewart 1419 1863 17,7 Ex TBF
120 174 Sharp-Stewart 1424 1863 17,7 Ex TBF
120 175 Sharp-Stewart 1466 1863 17,7 Ex TBF
120 T 176 120-0201 Sharp-Stewart 2708 1877 41,5 Ex TBF
120 T 177 Sharp-Stewart 2709 1877 41,5 Ex TBF
120 T 178 à 181 120-0202 à 0205 Sharp-Stewart 2710 à 2713 1877 41,5 Ex TBF
021 182 à 183 Sharp-Stewart 1491 à 1492 1864 25,0 Ex TBF
021 184 Sharp-Stewart 1494 1864 25,0 Ex TBF
021 185 à 188 Sharp-Stewart 1229 à 1232 1861 28,6 Ex TBF
021 189 Sharp-Stewart 2684 1879 22,9 Ex TBF
021 190 021-2011 Sharp-Stewart 2685 1879 22,9 Ex TBF
021 191 à 192 Sharp-Stewart 2686 à 2687 1879 22,9 Ex TBF
021 193 021-2012 Sharp-Stewart 2688 1879 22,9 Ex TBF
021 194 à 196 Sharp-Stewart 2689 à 2691 1879 25,5 Ex TBF
021 197 à 200 Sharp-Stewart 2863 à 2866 1879 25,5 Ex TBF
030 201 à 210 030-2261 à 2270 Schneider & Cie. 560 à 569 1860 30,3
030 211 à 221 030-2271 à 2281 Schneider & Cie. 594 à 604 1860 30,3
030 222 à 236 030-2282 à 2294 Schneider & Cie. 702 à 716 1862 30,3
030 237 à 238 030-2295 à 2296 Graffenstaden 192 à 193 1862 27,9
030 239 à 240 030-2297 à 2298 Graffenstaden 299 à 300 1864 27,9
030 241 à 245 030-2299 à 2303 Graffenstaden 196 à 200 1862 27,9
030 151 316 Cockerill 511 1860 24,7
030 317 à 318 Stothert & Slaugther ? 1853 ? Ex MA
030 319 à 324 Slaugther-Grunning 343 à 348 ? 1858 ? Ex MA
030 317 à 320 030-2116 à 2119 Avonside E.C. 750 à 753 1868 39,4 Ex TBF
030 321 à 324 030-2120 à 2123 Avonside EC. 843 à 846 1871 39,4 Ex TBF
030 325 à 326 030-2304 à 2305 Graffenstaden 289 à 290 1863 27,9
030 327 à 330 Graffenstaden 291 à 294 1863 27,9
030 331 à 334 030-2306 à 2309 Graffenstaden 325 à 328 1864 27,9
030 335 à 342 039-2310 à 2317 Schneider & Cie. 779 à 786 1863 32,3
030 343 à 359 030-2318 à 2334 Schneider & Cie. 800 à 816 1863 32,3
030 360 à 364 030-2335 à 2339 Schneider & Cie. 830 à 834 1865 32,3
030 365 à 369 Schneider & Cie. 835 à 839 1865 32,3
030 370 à 373 Haswell 689 à 692 1863 27,9 Ex CS
030 374 à 387 030-2340 à 2353 SACM (Graffenstaden) 2810 à 2823 1879 32,0
030 388 à 399 030-2354 à 2365 Sharp-Stewart 2822 à 2833 1879 32,0
030 401 à 406 030-2209 à 2214 Fives-Lille 2232 à 2237 1878 34,8 Ex CRB
030 407 à 414 030-2215 à 2222 Fives-Lille 2271 à 2278 1880 34,8 Ex CRB
030 415 à 434 030-2231 à 2250 Charles Evrard 427 à 446 1883 36,4
030 435 à 441 030-2479 à 2485 Richard Hartmann 1244 à 1250 1883 36,1 Ex AC
030 442 à 446 030-2388 à 2392 Dübs, Glasgow 1555 à 1559 1881 38,2
030 447 à 448 André Koechlin ? 1870 40,0 Ex TBF
130 449 à 451 Rogers 3462 à 3464 1884 33,5 Ex TBF
130 452 Rogers 2707 1880 32,4 Ex TBF
030 453 Rogers 2689 1880 29,4 Ex TBF
030 454 à 465 030-2577 à 2588 Richard Hartmann 1204 à 1215 1882 34,4 Ex TBF
030 466 à 477 030-2589 à 2600 Richard Hartmann 1280 à 1291 1883 34,4 Ex TBF
030 478 à 481 030-2601 à 2604 Richard Hartmann 1473 à 1476 1886 34,4 Ex TBF
030 482 à 485 030-2605 à 2608 Richard Hartmann 1683 à 1686 1890 34,4 Ex TBF
040 501 à 506 040-2031 à 2036 J.F. Cail 1268 à 1273 1863 39,0 Ex CRB
040 507 à 511 040-2037 à 2040 J.F. Cail 1276 à 1280 1863 39,0 Ex CRB
040 512 à 516 Revendues AN J.F. Cail 1281 à 1285 1864 39,0 Ex CRB
040 517 à 522 Revendues AN J.F. Cail 1374 à 1379 1865 39,0 Ex CRB
040 523 à 526 revendues ZPB J.F. Cail 1380 à 1383 1865 39,0 Ex CRB
040 527 à 536 040-2041 à 2050 Schneider & Cie. 907 à 916 1865 39,0 Ex CRB
040 537 à 546 040-2061 à 2072 Cockerill 1001 à 1010 1878 39,9 Ex MS
040 547 à 561 040-2271 à 2285 MTM 18 à 32 1900 43,0
040 562 à 566 040-2016 à 2019 Sharp-Stewart 2779 à 2783 1879 42,8 Ex TBF
040 567 Sharp-Stewart 2784 1879 42,8 Ex TBF
040 568 à 571 040-2016 à 2019 Sharp-Stewart 2851 à 2854 1879 42,8 Ex TBF
040 572 à 575 040-2020 à 2023 Sharp-Stewart 2896 à 2899 1879 42,8 Ex TBF
040 576 à 583 040-2301 à 2308 Sharp-Stewart 3520 à 3527 1889 44,7 Ex TBF
020 T 601 à 610 020-0231 à 0240 Couillet 786 à 795 1885 19,0
020 T 611 020-0211 Anjubault 103 1864 22,0 Ex TBF
020 T 612 020-0212 Anjubault 105 1865 22,0 Ex TBF
030 T 613 ? ? ? ? Ex TBF
232 T 620 à 631 232-0201 à 0212 J.A. Maffei 2339 à 2350 1903 38,9
232 T 632 à 641 232-0221 à 0230 J.A. Maffei 3260 à 3269 1911 38,9
230 651 à 665 230-4001 à 4015 G. Egestorff 3654 à 3668 1901 55,5
230 666 à 680 230-4016 à 4030 Henschel 6308 à 6322 1903 55,5
040 701 à 720 040-2351 à 2370 J.A. Maffei 2317 à 2336 1903 47,8
040 721 à 740 040-2371 à 2390 J.A. Maffei 2442 à 2461 1905 47,8
040 741 à 746 040-2401 à 2406 Henschel 8383 à 8388 1907 51,0
040 747 à 748 040-2435 à 2436 Henschel 8389 à 8390 1907 51,0
040 749 040-2407 Henschel 8391 1907 51,0
040 750 040-2437 Henschel 8392 1907 51,0
040 751 à 754 040-2408 à 2411 J.A. Maffei 2732 à 2735 1907 51,0
040 755 040-2438 J.A. Maffei 2736 1907 51,0
040 756 à 760 040-2412 à 2416 J.A. Maffei 2737 à 2741 1907 51,0
040 761 à 770 040-2417 à 2426 J.A. Maffei 3061 à 3070 1908 51,0
040 771 à 773 040-2427 à 2429 Henschel 8939 à 8941 1907 51,0
040 774 040-2439 Henschel 8942 1908 51,0
040 775 à 779 040-2430 à 2434 Henschel 8943 à 8947 1908 51,0
040 780 040-2440 Henschel 8948 1908 51,0
230 801 à 820 230-4031 à 4050 Henschel 6999 à 7018 1905 59,0
230 821 à 825 230-4051 à 4055 Henschel 7058 à 7062 1905 59,0
230 826 à 835 230-4056 à 4065 Henschel 8338 à 8347 1907 59,0
230 836 à 845 230-4066 à 4075 Henschel 8929 à 8938 1909 59,0
230 846 à 855 230-4076 à 4085 Henschel 10076 à 10085 1910 59,0
230 856 à 865 230-4086 à 4095 J.A. Maffei 3250 à 3259 1911 59,0
230 866 à 870 230-4096 à 4100 Hanomag 5933 à 5937 1911 59,0
230 871 230-4104 Hanomag 5938 1911 59,0
230 872 à 873 230-4102 à 4103 Hanomag 5939 à 5940 1911 59,0
230 874 230-4105 Hanomag 5941 1911 59,0
230 875 230-4103 Hanomag 5942 1911 59,0
231 877 à 880 231-4021 à 4020 J.A. Maffei 3388 à 3391 1913 76,6
231 901 à 911 231-2011 à 2021 ALCO (Brooks) 61772 à 61782 1920 76,6
231 912 ALCO (Brooks) 61783 1920 76,6
231 913 à 915 231-2022 à 2024 ALCO (Brooks) 61784 à 61786 1920 76,6
040 1001 à 1002 040-2464 à 2465 Henschel 10660 à 10661 1911 51,0
040 1003 040-2441 Henschel 10662 1911 51,0
040 1004 040-2466 Henschel 10663 1911 51,0
040 1005 040-2442 Henschel 10664 1911 51,0
040 1006 040-2467 Henschel 10665 1911 51,0
040 1007 à 1013 040-2443 à 2449 Henschel 10666 à 10672 1911 51,0
040 1014 040-2468 Henschel 10673 1911 51,0
040 1015 040-2450 Henschel 10674 1911 51,0
040 1016 040-2469 J.A Maffei 3284 1911 51,0
040 1017 à 1022 040-2451 à 2456 J.A. Maffei 3285 à 3290 1911 51,0
040 1023 040-2470 J.A. Maffei 3291 1911 51,0
040 1024 à 1030 040-2457 à 2453 J.A. Maffei 3292 à 3298 1911 51,0
240 1101 à 1130 240-2081 à 2110 Henschel 11526 à 11555 1912 70,0
240 1131 à 1195 240-2111 à 2175 Henschel 12098 à 12162 1913 70,0
240 1196 à 1220 240-2176 à 2200 Henschel 18604 à 18628 1921 70,0
240 1301 à 1307 240-4051 à 4057 Hanomag 6484 à 6490 1914 79,0
240 1308 240-4058 Hanomag 6991 1920 79,0
240 1321 à 1345 240-4061 à 4085 ALCO (Schenectady) 55463 à 55487 1916 79,0
240 1361 à 1370 240-2316 à 2325 MTM 489 à 498 1937 82,5
240 1371 à 1380 240-2326 à 2335 MTM 509 à 518 1940 82,5
240 1401 à 1450 240-2241 à 2290 MTM 91 à 140 1920 77,4
240 1451 à 1475 240-2291 à 2315 MTM 245 à 269 1926 79,2
240 1476 à 1505 240-2336 à 2365 MTM 350 à 379 1928 81,6
240 1506 à 1535 240-2366 à 2395 MTM 398 à 427 1929 81,2
240 1536 à 1565 240-2396 à 2425 MTM 438 à 467 1930 82,5
242 T 1601 à 1625 242-0231 à 0255 MTM 154 à 178 1924 92,5
242 T 1626 à 1650 242-0256 à 0280 MTM 220 à 244 1926 86,7
242 T 1651 à 1660 242-0281 à 0290 MTM 325 à 334 1927 87,4
241 1701 à 1725 241-2001 à 2025 MTM 179 à 203 1925 92,6
241 1726 à 1765 241-2026 à 2065 MTM 284 à 323 1927 93,2
241 1766 à 1775 241-2066 à 2075 MTM 380 à 389 1929 94,6
241 1776 à 1785 241-2076 à 2085 MTM 428 à 437 1930 94,5
241 1786 à 1795 241-2086 à 2095 MTM 468 à 477 1931 96,5
241 1801 à 1810 241-2101 à 2110 MTM 499 à 508 1939 107,5
240 2401 à 2425 240-2481 à 2505 MTM 519 à 543 1942 96,6
240 2426 à 2445 240-2506 à 2525 Euskalduna 240 à 259 1943 96,6
240 2446 à 2460 240-2526 à 2540 MTM 559 à 573 1943 96,6
240 2466 à 2475 240-2541 à 2550 MTM 549 à 558 1943 96,6

Source

  • Wais Francisco. Historia de los ferrocarriles españoles, tome 1, pp 131-176. Fundation de los ferrocarriles españoles, Madrid, 1968, 1974, 1987. (ISBN 84-398-9876-2)
  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
Ce document provient de « Compa%C3%B1ia de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Compañia de los ferrocarriles de madrid a zaragoza y alicante de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Compañía de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante — Azulejos de la Estación de Aranjuez con el acrónimo de la compañía. Acrónimo M.Z.A …   Wikipedia Español

  • Compania de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante — Compañia de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante La Compañia de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante ou MZA est l une des principales entités à entrer dans la formation de la RENFE en 1941 avec près de 3670 kilomètres de …   Wikipédia en Français

  • Compañia De Los Ferrocarriles De Madrid A Zaragoza Y Alicante — La Compañia de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante ou MZA est l une des principales entités à entrer dans la formation de la RENFE en 1941 avec près de 3670 kilomètres de lignes exploitées en 1931. Sommaire 1 Naissance de la… …   Wikipédia en Français

  • Compañia de los ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante — La Compañia de los Ferrocarriles de Madrid a Zaragoza y Alicante ou MZA est l une des principales entités à entrer dans la formation de la RENFE en 1941 avec près de 3670 kilomètres de lignes exploitées en 1931. Sommaire 1 Naissance de la… …   Wikipédia en Français

  • Compañía de los ferrocarriles de Tarragona a Barcelona y Francia — Tipo Sociedad Anónima Fundación 10 de diciembre 1875 Sede Barcelona, Cataluña, España …   Wikipedia Español

  • Compañía de los Ferrocarriles Andaluces — Acrónimo C.F.A. Tipo Sociedad Anónima …   Wikipedia Español

  • Red Nacional de los Ferrocarriles Españoles — Para la empresa sucesora que sigue operando los servicios ferroviarios, consultar Renfe Operadora. Red Nacional de los Ferrocarriles Españoles Locomotora Mikado 141f 2114, símbolo de RENFE durante muchos años (hacia 1954). Acrónimo …   Wikipedia Español

  • Red Nacional de los Ferrocarriles Espanoles — Logo von RENFE Red Nacional de los Ferrocarriles Españoles (RENFE) (dt. Nationales Netz der spanischen Eisenbahnen), seit 2005 eigentlich Renfe Operadora (dt. Renfe Betreiber), ist ein staatliches spanisches Eisenbahnunternehmen, welches im… …   Deutsch Wikipedia

  • Red Nacional de los Ferrocarriles Españoles — Logo von RENFE Red Nacional de los Ferrocarriles Españoles (RENFE) (dt. Nationales Netz der spanischen Eisenbahnen), seit 2005 eigentlich Renfe Operadora (dt. Renfe Betreiber), ist ein staatliches spanisches Eisenbahnunternehmen, welches im… …   Deutsch Wikipedia

  • Historia de los ferrocarriles españoles — La Historia de los ferrocarriles españoles comienza el 19 de noviembre de 1837 con la inauguración de la línea entre La Habana y Bejual en la actual república de Cuba. Esta línea de ferrocarril fue la primera que se construyó en el entonces… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.