Compagnie Républicaine De Sécurité


Compagnie Républicaine De Sécurité

Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CRS.
Les membres des CRS se reconnaissent à leur écusson rouge.
3 CRS en patrouille pendant le Fimu 2003.
CRS en tenue de maintien de l'ordre en 2007 (protégeant le quartier général de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy).
En 2006, lors d'une manifestation anti-CPE à Paris.

La Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité (DCCRS) est une direction de la Police nationale chargée de commander les compagnies républicaines de sécurité (CRS)

En principe, le sigle « CRS » désigne une compagnie, mais dans la langue courante, par métonymie, un CRS est un policier affecté dans une « compagnie républicaine de sécurité ».

Les CRS ont un double impératif de disponibilité et de mobilité.

Sommaire

Historique

Les CRS, créées en 1944 et réorganisées en 1948, forment un corps formé aux techniques anti-émeutes. Leur recrutement initial mêlait des éléments engagés précédemment dans les Groupes mobiles de réserve (GMR) créés par le régime de Vichy et des éléments issus des Forces françaises de l'intérieur (FFI) engagés dans la Résistance. Alors que les sympathisants communistes étaient à l'origine très présents dans ses rangs (ce qui s'explique par leur engagement dans la Résistance, et selon certains par une volonté d'entrisme), une épuration a limité leur nombre après que le Parti communiste se fut placé dans l'opposition aux gouvernements d'après-guerre.

En effectuant la surveillance et le blocage des manifestations, il accomplit la tâche du corps des gens d'armes (devenus aujourd'hui gendarmes), créé au Moyen Âge, à l'origine pour mater les révoltes des pieds bleus (teinturiers).

Leurs missions de maintien et de rétablissement de l'ordre, faisant souvent usage de la force, les expose aux critiques récurrentes des manifestants. Un célèbre slogan de Mai 68 était « CRS = SS ». Plus plaisamment, leur sigle a pu être détourné dans le cadre de rétro-acronymie (« Compagnie de Répression Syndicale » par exemple).

Les CRS sont aussi chargés de la surveillance routière (notamment grâce aux motocyclistes), de la surveillance des plages et des secours en montagne.

Au sein de la Gendarmerie nationale, les gendarmes mobiles ont des activités de maintien de l'ordre semblables à celles des CRS. Toutefois, la Gendarmerie mobile est la seule force de maintien de l'ordre constituée en outre-mer, et, par sa composante blindée, est amenée à intervenir dans des situations particulières.

Il existe un musée des CRS, situé sur le site de Vélizy-Villacoublay (78).

Missions

Voici les principales missions de la DCCRS :

  • maintien de l’ordre et services d’ordre et de sécurité lors des grands événements (sommet de chefs d'État, déplacement de ministre, etc …), des rencontres sportives, des rassemblements de foule (spectacles, festivals, etc …) et des conflits sociaux (manifestations, grèves massives, etc …).
  • surveillance des plages,
  • sauvetage en montagne,
  • sécurisation des zones difficiles,
  • sécurité routière et surveillance des autoroutes,
  • organisation d'actions de prévention de la délinquance de la jeunesse en animant des centres de loisirs en période estivale).

Organisation

La DCCRS est dirigée par un directeur central assisté d'un directeur central adjoint et comprend 2 structures différentes :

  • un échelon central, composé d’une inspection technique et de 3 sous-directions ;
  • un échelon territorial, composé des directions zonales et des compagnies.

Échelon central

L’échelon central de la DCCRS est composé :

  • d’une inspection technique,
  • d’une sous-direction des opérations,
  • d’une sous-direction des personnels et de la formation,
  • d’une sous-direction de la logistique.

Tous les cadres supérieurs employés dans cette structure centrale sont issus du corps de conception et de direction. Par ailleurs, le directeur est obligatoirement du grade de directeur des services actifs.

L’actuel directeur central de la DCCRS est Philippe Laureau.

Échelon national

La DCCRS dispose de ses propres moyens de formation pour spécialiser ses hommes dans des domaines comme le sauvetage en montagne ou le maintien de l’ordre lors de manifestations :

  • le Centre national d’entraînement à l’alpinisme et au ski, situé à Chamonix ;
  • 4 centres de formation des CRS, situés à Dijon, Rennes, Sainte-Foy-lès-Lyon, Toulouse.

Échelon territorial

La DCCRS exerce ses missions sur tout le territoire français à travers 7 directions zonales correspondant aux zones de défense.

Article détaillé : Directions zonales des CRS.

Organisation d'une CRS

Une CRS comprend :

  • une section de commandement des services,
  • 4 ou 6 sections de service général.

Une CRS à 4 sections comprend environ 150 policiers, tandis qu’une CRS à 6 sections en comprend presque 210. À noter que les CRS à 6 sections ne sont qu’au nombre de 3

Voici la composition d’une CRS à 4 sections :

  • 1 commandant de police, chef de la CRS,
  • 1 capitaine de police,
  • 2 lieutenants de police,
  • 1 à 4 brigadiers-chefs de police,
  • 12 à 25 brigadiers de police,
  • 100 à 120 gardiens de la paix.

Les policiers des CRS vivent en cantonnement.

Effectifs

La DCCRS emploie environ 15 100 fonctionnaires.

Annexes

Textes législatifs

Décret du 8 décembre 1944 portant création des Compagnies républicaines de sécurité.

  • Article 1er : Il est créé dans l'ensemble du territoire des forces mobiles de police appelées Compagnies républicaines de sécurité. Ces forces sont groupées dans chaque région sous l'autorité d'un commandant régional placé sous les ordres du secrétaire général pour la police de la région.
  • Article 2 : Il est créé vingt commandements régionaux répartis comme suit : un pour l'ensemble des départements de Seine-et-Oise et de Seine-et-Marne, un pour la Moselle, un pour chacun des dix huit commissariats régionaux. Le ministre de l'Intérieur fixera par arrêté l'effectif des commandements régionaux.
  • Article 4 : Les conditions de stationnement et d'emploi des Compagnies républicaines de sécurité feront l'objet d'un arrêté du ministre de l'Intérieur.
  • Article 5 : Le ministre de l'Intérieur est chargé de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Notes et références


Bibliographie

  • Alain Pinel, Une police de Vichy : les groupes mobiles de réserve (1941-1944), L'Harmattan, coll. « Sécurité et Société », 25 juin 2004, 400 p. (ISBN 2747566706).
    Traite des Groupes mobiles de réserve et de la création des CRS
     
  • Jean-Louis Courtois, CRS au service de la nation, C/O Crepin-Leblond, novembre 2004

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du droit français Portail du droit français
Ce document provient de « Direction centrale des compagnies r%C3%A9publicaines de s%C3%A9curit%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Compagnie Républicaine De Sécurité de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Compagnie republicaine de securite — Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité Pour les articles homonymes, voir CRS. Les membres des CRS se reconnaissent à leur écusson rouge …   Wikipédia en Français

  • Compagnie républicaine de sécurité — Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité Pour les articles homonymes, voir CRS. Les membres des CRS se reconnaissent à leur écusson rouge …   Wikipédia en Français

  • Compagnie Républicaine de Sécurité — Dieser Artikel oder Abschnitt ist nicht hinreichend mit Belegen (Literatur, Webseiten oder Einzelnachweisen) versehen. Die fraglichen Angaben werden daher möglicherweise demnächst gelöscht. Hilf Wikipedia, indem du die Angaben recherchierst und… …   Deutsch Wikipedia

  • compagnie — [ kɔ̃paɲi ] n. f. • 1080; lat. pop. °compania 1 ♦ Présence auprès de qqn, fait d être avec qqn. Apprécier, rechercher la compagnie de qqn. ⇒ présence, société. Aimer la compagnie des animaux. ♢ Loc. Aller de compagnie avec. ⇒ accompagner. Voyager …   Encyclopédie Universelle

  • Compagnie de sécurisation — Procédure pénale | Code pénal . Code de procédure pénale . Droit pénal . Présomption d innocence . Preuve pénale Poursuite Enquête Enquête prélimina …   Wikipédia en Français

  • sécurité — [ sekyrite ] n. f. • 1190, rare av. XVIIe; lat. securitas, de securus « sûr »; doublet sav. de sûreté 1 ♦ État d esprit confiant et tranquille d une personne qui se croit à l abri du danger. ⇒ assurance, 1. calme, confiance, tranquillité.… …   Encyclopédie Universelle

  • Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité — Pour les articles homonymes, voir CRS. Compagnie républicaine de sécurité Devise : Servir …   Wikipédia en Français

  • Compagnies Républicaines de Sécurité — Ein CRS Polizist bei einer Parade zum französischen Nationalfeiertag Die Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS, franz.: Sicherheitskompanien der Republik) sind ein kasernierter Verband der Police nationale Frankreichs, deren Einsatzgebiete… …   Deutsch Wikipedia

  • Compagnies Républicaines de Sécurité — Escudo de las CRS. Las Compagnies républicaines de sécurité (CRS) (Compañías Republicanas de Seguridad) son fuerzas de seguridad de la Policía Nacional francesa. El conjunto de las compañías depende de la Direction centrale des compagnies… …   Wikipedia Español

  • Compagnies républicaines de sécurité — Direction centrale des compagnies républicaines de sécurité Pour les articles homonymes, voir CRS. Les membres des CRS se reconnaissent à leur écusson rouge …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.