Commère

Commère

Jean Commère

Cet article fait partie de
la série Peinture
Hiuppo PL.svg

Liste des peintres
Portail de la Peinture

Jean Commère est un peintre, aquarelliste, dessinateur et illustrateur français du XXe siècle. Né à Paris le 5 avril 1920, il se suicide à Angers le 22 octobre 1986.

Biographie

  • 1936 : il intègre les Beaux-Arts d'Angers, puis ceux de Paris deux ans plus tard, dans l'atelier du sculpteur Jean Boucher. À partir de 1936, il participe à de nombreuses expositions collectives en France et à l'étranger.
  • 1940 : le 11 novembre, il est emprisonné pour avoir manifesté pour l'arrestation de Paul Langevin
  • 1941 : Libéré, il rejoint sa famille en Anjou où il est en résidence surveillée.
  • Séjour en Bretagne durant les années 1947-1948 où il peint des scènes de port, des femmes bretonnes.
  • 1951 : se déroule sa première exposition particulière à Paris à la galerie Monique de Groote.
  • 1952 : il obtient le grand prix Othon Friesz pour son tableau « Inondations à Denée ».
  • 1955 : Création à l'Opéra de Paris du rideau de scène, des décors et des costumes pour "Concerto aux Etoiles" de Béla Bartok
  • 1956 : il peint le portrait de Yves Montand et Simone Signoret (Les sorcières de Salem).
  • 1957 : sa toile « Le vel d'hiv » est acquise par la Ville de Paris.
  • 1958 : il est fait chevalier des Arts et des Lettres et participe la même année à la Biennale de Venise. Il en sera fait Officier en 1979.
  • Séjour aux Îles Chausey où il peint des marines de 1959 à 1980
  • 1971 : la Galerie Philippe Reichenbach lui offre une première rétrospective à New York. Il gagne de nombreux prix (prix de la critique, Prix du salon des peintres témoins, Prix de la Biennale de Deauville, Prix Francis Smith, ...).
  • Années 1980 : il retourne dans sa région natale d'Anjou au début des années 1980.
  • 1983 : Pour le Centre des Congrès d'Angers, il exécute une peinture murale d'une longueur de 9,50 m. ayant pour thème le cirque.
  • 1984 : la ville d'Angers offre au Pape Jean-Paul II une « Descente de croix » de Commère.

Marié en 1947, il achète une maison en Brie à Le Plessis-Feu-Aussoux dans le département de Seine-et-Marne. Il y peint des paysages, des natures mortes, des scènes familiales, une série de Madones . Son épouse, Suzanne, a été maire de Le Plessis Feu Aussoux de 1965 à 1971. En juillet 1986, elle décède au Plessis. En octobre, ne pouvant surmonter son chagrin de la disparition de son épouse qu'il appelait Suzette et qui était toujours à ses côtés, il met fin à ses jours.

Musées

Liens externes

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « Jean Comm%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Commère de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • commère — [ kɔmɛr ] n. f. • 1283; lat. ecclés. commater « mère avec » 1 ♦ Vx Marraine d un enfant par rapport au parrain (⇒ compère), aux parents. 2 ♦ Vx ou région. Terme d amitié donné à une femme (voisine, amie). 3 ♦ Mod. Femme qui sait et colporte… …   Encyclopédie Universelle

  • commère — COMMÈRE. s. f. Celle qui a tenu un enfant sur les fonts; et elle a ce nom tant à l égard de celui avec qui elle l a tenu, qu à l égard du père et de la mère de l enfant.Commère, se dit aussi d Une femme de basse condition, qui veut savoir toutes… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • commere — Commere. s. f. Celle qui a tenu un enfant sur les fonds; & elle a ce nom tant à l égard de celuy avec qui elle l a tenu, qu à l égard du pere & de la mere de l enfant. Commere, Se dit aussi d une femme de basse condition qui parle de tout à tort… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • commère — /ko merˈ/ noun fem of ↑compère ORIGIN: Fr, godmother; cf ↑cummer * * * commere see cummer …   Useful english dictionary

  • commère — (ko mê r ) s. f. 1°   Celle qui a tenu un enfant sur les fonts baptismaux, avec un compère ; ce qui crée entre eux une parenté spirituelle. •   Il s avisa de me prier de lui tenir un enfant, et me donna Mme Coccelli pour commère, J. J. ROUSS.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COMMÈRE — s. f. Celle qui a tenu un enfant sur les fonts : on lui donne ce nom tant à l égard du parrain qu à l égard du père et de la mère de l enfant. COMMÈRE, se dit aussi, familièrement, d Une femme de basse condition, qui veut savoir toutes les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COMMÈRE — n. f. La marraine d’un enfant, par rapport tant au parrain qu’au père et à la mère de l’enfant. Il se dit aussi familièrement d’une Femme de basse condition, qui veut savoir toutes les nouvelles du quartier et qui parle de tout à tort et à… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • commère — nf. : KeMÂRE (Albanais.001, Annecy, Leschaux, Saxel.002, Thônes.004, Villards Thônes | Albertville), komâre (004, Chambéry.025), tyonmâre (Valloire) ; brafa frikò <brasse fricot> nm. (002), pateufla nf. (002), linga <langue> (001) ;… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • commère — [ kɒmɛ:] noun Brit. a female compère. Origin Fr., lit. godmother , feminine of compère …   English new terms dictionary

  • commère —   n. gossiping woman; female compère.    ♦ commèrage, n. gossip …   Dictionary of difficult words


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»