Communay


Communay

45° 36′ 19″ N 4° 50′ 08″ E / 45.6052777778, 4.83555555556

Communay
La mairie
La mairie
Armoiries
Administration
Pays France
Région Rhône-Alpes
Département Rhône
Arrondissement Arrondissement de Lyon
Canton Canton de Saint-Symphorien-d'Ozon
Code commune 69272
Code postal 69360
Maire
Mandat en cours
Laurent Verdone
2008 - 2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de l'Ozon
Démographie
Population 3 922 hab. (2008)
Densité 372 hab./km²
Gentilé Communaysards, Communaysardes
Géographie
Coordonnées 45° 36′ 19″ Nord
       4° 50′ 08″ Est
/ 45.6052777778, 4.83555555556
Altitudes mini. 210 m — maxi. 359 m
Superficie 10,54 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Communay est une commune française, située dans le département du Rhône et la région Rhône-Alpes. Elle fait partie des communes dites de l'Est lyonnais.

Sommaire

Géographie

Communay se situe entre Lyon (à moins de 20 kilomètres de son centre-ville) et Vienne (à 12 kilomètres), et près de Givors (à 8 kilomètres).

Histoire

La mine

Une action de la mine d'anthracite

De 1748 datent les premiers écrits sur l'existence du charbon à Communay où il est utilisé pour se chauffer, sous forme de « terre noire » par les habitants du hameau de Bayettan où il affleure. Dès 1812, on engage les premières prospections à des fins industrielles. En 1833, deux concessions, l'une à Communay, l'autre à Ternay, sont accordées sur ordonnance du roi Louis-Philippe Ier et se limitent à 9 km². L'exploitation débute en 1834 par un premier puits à Bayettan (aussi appelé Puits Mallard ou Veuve Mallard. En 1884, on compte cinq puits à Communay : Bayettan, Gueymard, Espérance, Sainte-Lucie et Saint-André. De 1898 à 1912, l'exploitation est régulière 30 000 à 40 000 tonnes/an avec 300 à 400 ouvriers. En 1907 il y a même pénurie de main d’œuvre ce qui entraine l'arrivée de mineurs italiens, marocains et polonais. Des grèves, des bagarres éclatent. On ne compte pas moins de 13 bistrots. Parallèlement à ces grèves, on découvre aussi des malversations de la part des actionnaires et les bénéfices disparaissent, des procès sont intentés. En 1927 a lieu la première fermeture de la mine de Communay.

En 1941, on a déjà extrait 650 000 tonnes de la mine d'anthracite de Communay et les réserves sont estimées à 3 000 000 tonnes. Le 8 février 1949, au cours de la descente d'une pompe « d'exhaure », destinée à faire baisser le niveau de l'eau au puits Espérance qu'on veut remettre en activité[1], deux ouvriers trouvent la mort tandis que le directeur, Monsieur Marcel Deparis[2], est gravement blessé. Cet accident fait suite à d'autres : en 1845, un mort par chute de benne, en 1879, trois morts par chute de bloc, en 1902, blessure par treuil électrique, en 1908 un mineur est tué par un wagonnet, bien que la mine ne soit pas sujette au coup de grisou.

En 1951 a lieu la fermeture définitive : mauvaise rentabilité, mauvaise qualité du minerai, épuisement de certains filons, concurrence d'autres mines davantage mécanisées. Tout est très vite démoli pour rendre une reprise éventuelle impossible, et ce, malgré l'opposition des mineurs de Communay impuissants et déçus. Aujourd’hui, le site des Amis de la mine de Communay[3] présente un historique de cette activité.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008   Laurent Verdone DVG  
2001 2008 Serge Merguerian    
1994 2001 M. Pras G  
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Population et société

Démographie

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 460 499 672 649 712 766 756 709 775
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 818 739 732 700 681 768 700 662 693
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 957 1 066 1 130 855 759 848 770 821 894
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2008 -
Population 1 062 1 247 1 859 2 356 2 918 3 883 3 917 3 922 -
Notes, sources, ...
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes - Sources : Cassini[4] et Insee[5]

Enseignement

Porte d'accès à la mairie

Manifestations culturelles et festivités

Santé

Sports

Cadre de vie

Environnement

Personnalité liée à la commune

  • Cavalier Jean Simian : a reçu avec 30 autres méritants la toute première légion d'honneur.

Voir aussi

Notes et références

  1. les gens avaient détournés une rivière pour noyer les galeries de la mine pour éviter qu'elles s'écroulent
  2. Monsieur Deparis fut le dernier directeur de la mine de Communay.
  3. Le site des Amis de la mine
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 9 février 2010
  5. Recensement de la population au 1er janvier 2007 sur INSEE. Consulté le 9 février 2010

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Communay de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Communay — Communay …   Wikipedia

  • Communay — País …   Wikipedia Español

  • Communay — Paraît désigner celui qui est originaire de la commune de Communay, dans le Rhône. C est cependant dans l Aude que le nom est le plus répandu. Signification probable : terres cultivées en commun, vacants communaux …   Noms de famille

  • Communay — Original name in latin Communay Name in other language Communay State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 45.60671 latitude 4.83988 altitude 227 Population 4110 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Liste des puits du bassin houiller de la Loire — L exploitation du Bassin houiller de la Loire a laissé un très grand nombre de puits et de fendues, qu il est possible de retrouver sur le terrain. Sommaire 1 Liste des puits et fendues 1.1 La Ricamarie 1.2 Roche la Molière …   Wikipédia en Français

  • Ouvrages de référence sur l'Égypte antique classés par thème — Ouvrages sur l Égypte antique classés par thème Voir aussi la liste des Ouvrages de référence sur l Égypte antique classés par auteur. Sommaire 1 Animaux 2 Archéologie 3 Droit 4 Femme …   Wikipédia en Français

  • Ouvrages sur l'Egypte antique classes par theme — Ouvrages sur l Égypte antique classés par thème Voir aussi la liste des Ouvrages de référence sur l Égypte antique classés par auteur. Sommaire 1 Animaux 2 Archéologie 3 Droit 4 Femme …   Wikipédia en Français

  • Ouvrages sur l'Égypte antique classés par thème — Voir aussi la liste des Ouvrages de référence sur l Égypte antique classés par auteur. Sommaire 1 Animaux 2 Archéologie 3 Droit 4 Femme …   Wikipédia en Français

  • Ouvrages sur l'égypte antique classés par thème — Voir aussi la liste des Ouvrages de référence sur l Égypte antique classés par auteur. Sommaire 1 Animaux 2 Archéologie 3 Droit 4 Femme …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes du Rhône — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes du Rhône. Sauf indication contraire, les informations sont issues du site OLDJP La banque du blason 2[1]. Sur les autres projets Wikimedia  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.