Communauté D'agglomération De La Rochelle


Communauté D'agglomération De La Rochelle

Communauté d'agglomération de La Rochelle

Communauté d'agglomération
de La Rochelle

Ajouter une image

Administration
Pays France
Région Poitou-Charentes
Département Charente-Maritime
Date de création 24 décembre 1999
Président Maxime Bono
Site internet La Communauté d'agglomération de La Rochelle
Siège La Rochelle
Statistiques
Superficie 206 km²
Population 146 121 hab. (2006)
Densité 709 hab./km²
Subdivisions
Communes 18


La communauté d'agglomération de La Rochelle est une structure intercommunale française, située dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes. Elle est attenante à la communauté d'agglomération du Pays Rochefortais et forme avec celle-ci le bipôle La Rochelle-Rochefort[1].

Sommaire

Histoire

  • Création par arrêté du 24 décembre 1999
  • Transformation de la Communauté de Ville.

Données géographiques


C'est la structure intercommunale la plus peuplée de tout le département, elle rassemble 1 habitant sur 4 vivant en Charente-Maritime.

C'est la structure intercommunale la plus densément peuplée de la Charente-Maritime, sa densité de population est 8 fois supérieure à celle de la moyenne départementale.

  • Évolution annuelle de la population (entre1999 et 2006): +0,61% (Charente-Maritime : +1,07%).
  • Évolution annuelle de la population (entre1990 et 1999)[2]: +1,19% (+0,61% pour le département).


C'est la structure communale qui possède le plus grand nombre de communes de plus de 2 000 habitants, soit 1 commune sur 4 en Charente-Maritime se trouve située dans la communauté d'agglomérations de La Rochelle, le département recensant 60 communes de plus de 2 000 habitants en 2006.

Démarche de projet

  • Le Conseil de Développement de la communauté d'agglomération a été créé en février 2001.

Procédures et dispositifs contractuels

  • Le pays met en œuvre son projet de territoire au travers :

- un Contrat d'Agglomération signé entre la communauté d'agglomération, l'État et le Département en juin 2005.

- un Contrat de Territoire Urbain (2004-2006) adopté par la Commission Permanente du Conseil Régional le 09/07/04.

- un Contrat de Ville (2000-2006) a été signé le 26/01/2000 sur le territoire de la communauté d'agglomération, conclu entre celles-ci, l'État, le Conseil régional Poitou-Charentes, le conseil général de la Charente-Maritime, la CAF (caisse d'allocations familiales), le FASILD (fonds d'action sociale et de soutien pour l'intégration et la lutte contre les discriminations) et la CDC (caisse des dépôts et consignations) et un collectif d'organismes HLM de l'agglomération de La Rochelle. Les quartiers concernés sont: Résidence Pierre loti (Résidence Karine en ZUS) sur la commune d'Aytré; Mireuil, Laleu, La Pallice, La Rossignolette (ZUS et ZRU) et Villeneuve-les-Salines (ZUS et ZRU) à La Rochelle.

Composition

Communes

Communauté d'agglomération de La Rochelle

La communauté d'agglomération de La Rochelle regroupe 18 communes:

Élus

Liste des élus du Bureau communautaire et leurs délégations  :

Président 
Maxime Bono
Vice-présidents 
Michel Rogeon, René Bénéteau, Marie-Claude Bridonneau, Michel-Martial Durieux, Jean-François Fountaine, Jack Proust, Josy Moinet, Jacques Giard, Marie-José Denys, Marylise Fleuret-Pagnoux, Jacques Bernard, Christian Grimpret, Guy Coursan, Jean-Louis Léonard, Jean-François Douard, Jacques Cornelis, Esther Memain, Yann Juin, Daniel Groscolas, Yves Rousseau, Michel Boissard, Guy Dernier, Bernard Roux, Pierre Garnier, Gérard Blanchier, Suzanne Tallard.
Conseillers Communautaires Délégués 
Alain Bucherie, Daniel Matifas, Jack Dillenbourg, Brigitte Peudupin, Jean-Claude Chiche.

Situation financière

Depuis 1996, les revenus de la taxe professionnelle unique (TPU) augmentent alors que son taux est resté inchangé, ce qui témoigne de la vitalité économique de l'agglomération. Dans le même temps, la croissance du nombre d'habitants entraîne mécaniquement l'augmentation de la dotation de l'État. La taxe professionnelle était en 2008 de 17,94 %[3].

La situation financière de la Communauté d'agglomération de La Rochelle est saine, et sa capacité de désendettement s'établie à 2 ans.

Situation financière de la Communauté d'agglomération de La Rochelle de 1996 à 2002 (en millions d'euros)[4]
1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Dépenses de fonctionnement 37 35 44 42 48 51 57
Résultat de fonctionnement 1 9 2 4 3 3 4
Dépenses d'investissement 17 15 16 14 14 16 18
Résultat cumulé de l'exercice 4 5 3 3 4 3 4
Capacité d'autofinancement 7 8 9 10 9 9 10


Répartition des dépenses 
  • Services à la population : 35,53 % ;
  • Aménagements, infrastructures, urbanisme, voirie : 21,07 % ;
  • Économie, emploi, insertion : 20,26 % ;
  • Culture et éducation : 14,43 % ;
  • Actions sociales : 6,28 % ;
  • Divers : 2,43 %.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

Communauté d’agglomération de La Rochelle
Angoulins | Aytré | Châtelaillon-Plage | Dompierre-sur-Mer | Esnandes | L'Houmeau | La Jarne | La Rochelle | Lagord | Marsilly | Nieul-sur-Mer | Périgny | Puilboreau | Sainte-Soulle | Saint-Rogatien | Saint-Vivien | Saint-Xandre | Salles-sur-Mer


  • Portail de la Charente-Maritime Portail de la Charente-Maritime
Ce document provient de « Communaut%C3%A9 d%27agglom%C3%A9ration de La Rochelle ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Communauté D'agglomération De La Rochelle de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires: