Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé


Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé

Comité consultatif national d'éthique

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) ou plus exactement le Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé est un organisme de reflexion éthique, scientifique et philosophique français ayant uniquement un rôle consultatif.

Sommaire

Histoire

Il a été créé par décret du 23 février 1983, suite aux Assises nationales de la Recherche de 1982 initiées par Jean-Pierre Chevènement et Philippe Lazar[1], alors directeur de l'INSERM. Relevant auparavant de la loi du 29 juillet 1994, il est désormais inscrit dans la loi du 6 août 2004. Sa mission est de « donner des avis sur les problèmes éthiques et les questions de société soulevées par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé ».

Le CCNE est consulté par saisine de différents organismes ou institutions gouvernementales, mais aussi par auto-saisine. Composé de scientifiques, de médecins, de philosophes, de juristes, de théologiens de toutes confessions, et de journalistes, le CCNE est le seul comité français et international ne dépendant d'absolument aucune autorité de tutelle[2]. Il rend donc ses avis en totale indépendance.

Le CCNE rend son premier avis le 22 mai 1984, «sur les prélèvements de tissus d'embryons et de fœtus humains morts, à des fins thérapeutiques, diagnostiques et scientifiques». Il a depuis rendu une centaine d'avis accessibles à tous, et portants sur des sujets aussi variés et cruciaux que le statut des embryons, les diagnostics prénataux, les conditions des dons d'organes, l'obtention et l'utilisation des cellules souches, le droit à la fin de vie (Euthanasie), la santé en prison, ou les prédictions fondées sur la détection de troubles précoces du comportement chez l'enfant.

Le dernier renouvellement du CCNE date du 19 février 2008[3]. Le gouvernement actuel a prévu de nombreuses réformes pour l'année 2009, notamment une réduction des effectifs.

Membres actuels

La composition du CCNE actuelle[4] a été annoncée par décret du Président de la République en février 2008 :

Membres nommés par le Président de la République et appartenant aux principales familles philosophiques et spirituelles :

19 personnalités qualifiées choisies en raison de leur compétence et de leur intérêt pour les problèmes éthiques :

  • Chantal Deschamps
  • Alain Cordier
  • Claire Legras
  • Christian de Rouffignac
  • Chantal Lebatard

15 personnalités appartenant au secteur de la recherche :

Quelques anciens membres

Références

Liens internes

Liens externes

  • Portail de la bioéthique Portail de la bioéthique
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Comit%C3%A9 consultatif national d%27%C3%A9thique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Comite consultatif national d'ethique — Comité consultatif national d éthique Le Comité consultatif national d éthique (CCNE) ou plus exactement le Comité consultatif national d éthique pour les sciences de la vie et de la santé est un organisme de reflexion éthique, scientifique et… …   Wikipédia en Français

  • Comité consultatif national d'éthique — Le Comité consultatif national d éthique (CCNE) ou plus exactement le Comité consultatif national d éthique pour les sciences de la vie et de la santé est un organisme de réflexion éthique, scientifique et philosophique français ayant uniquement… …   Wikipédia en Français

  • Comité national d'éthique — Comité consultatif national d éthique Le Comité consultatif national d éthique (CCNE) ou plus exactement le Comité consultatif national d éthique pour les sciences de la vie et de la santé est un organisme de reflexion éthique, scientifique et… …   Wikipédia en Français

  • Éthique biomédicale — Bioéthique La bioéthique est une partie de l éthique qui est apparue, en tant que « champ » ou « discipline » nouvelle, dans le courant des années 1960 et des interrogations au sujet du développement de la biomédecine et des… …   Wikipédia en Français

  • ÉTHIQUE — Le propos de cet essai est de mettre au jour l’intention éthique qui précède, dans l’ordre du fondement, la notion de loi morale, au sens formel d’obligation requérant du sujet une obéissance motivée par le pur respect de la loi elle même. Si je… …   Encyclopédie Universelle

  • Sciences — Science Pour les articles homonymes, voir Science (homonymie). Prométhée apportant le feu a …   Wikipédia en Français

  • Éthique — Pour les articles homonymes, voir Éthique (homonymie). Manifestation pour abolir le travail des enfants, New York, 1er  …   Wikipédia en Français

  • Bio-éthique — Bioéthique La bioéthique est une partie de l éthique qui est apparue, en tant que « champ » ou « discipline » nouvelle, dans le courant des années 1960 et des interrogations au sujet du développement de la biomédecine et des… …   Wikipédia en Français

  • COMITÉS D’ÉTHIQUE — À partir de l’existence de fait des très nombreux comités d’éthique qui se sont créés en France et à travers le monde à partir des années 1970, on peut retenir comme définition générale du «comité d’éthique» toute institution réunissant, de… …   Encyclopédie Universelle

  • Debat sur les nanotechnologies — Débat sur les nanotechnologies Les développements actuels des sciences permettent d explorer, à l échelle du nanomètre, des domaines d interfaces entre les différentes techniques : étudier et développer des techniques mettant en œuvre des… …   Wikipédia en Français