Comite d'histoire du ministere de la culture et des institutions culturelles


Comite d'histoire du ministere de la culture et des institutions culturelles

Comité d'histoire du ministère de la Culture et des institutions culturelles

Le Comité d'histoire du ministère de la Culture et des institutions culturelles est une institution créée par le ministère français de la Culture afin de conserver et de promouvoir l'histoire du ministère.

« La conviction qu'une administration se doit de réfléchir sur elle-même, sur son passé et sur ses racines, pour comprendre son présent et préparer l'avenir » : voici comment est justifiée la légitimité de ce comité.

Cette création, suggérée par Pascal Ory et Jean-Pierre Rioux dès les années 1980, s'inscrit dans une conjoncture qui voit de nombreux ministères se doter d'un comité d'histoire. Le Comité a été animé par Augustin Girard, ancien responsable du Service des Études et de la Recherche du ministère de la Culture, secondé par Geneviève Gentil. Il est, depuis décembre 2007, présidé par Maryvonne de Saint-Pulgent.

Créé par un arrêté du 11 mars 1993[1], modifié à plusieurs reprises (en 2000[2], en 2003[3] et 2007[4],[5]), le Comité d'histoire est composé de trente membres nommés par le ministre pour trois ans renouvelables :

Plusieurs historiens participent régulièrement à ses travaux : Jean-Pierre Rioux, Jean-François Sirinelli, Philippe Poirrier, Loïc Vadelorge… Depuis sa création, le Comité d'histoire du ministère de la Culture a joué un rôle moteur dans l'institutionnalisation de l'histoire des politiques culturelles ; l'un des domaines de l'histoire culturelle.

Les missions du comité sont diverses :

  • rassembler et faire connaître les travaux existants sur l'histoire du ministère ;
  • suscite des études, des travaux bibliographiques ;
  • organiser des journées d'études, des séminaires, des colloques... ;
  • coordonner l'édition d'ouvrages sur les politiques culturelles menées en France.

Les travaux impulsés par le comité concernent notamment :

  • l'histoire de la création du ministère et de son évolution administrative ;
  • l'action des ministres fondateurs tels qu'André Malraux, Jacques Duhamel, Michel Guy, Jack Lang, et de leurs successeurs ;
  • la naissance et l'approfondissement des politiques culturelles locales ;
  • favoriser le rassemblement et la conservation des documents, archives et matériaux utiles à cette histoire.

Références

Lien externe

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la culture Portail de la culture
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Comit%C3%A9 d%27histoire du minist%C3%A8re de la Culture et des institutions culturelles ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Comite d'histoire du ministere de la culture et des institutions culturelles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Comité d'histoire du ministère de la culture et des institutions culturelles — Le Comité d histoire du ministère de la Culture et des institutions culturelles est une institution créée par le ministère français de la Culture afin de conserver et de promouvoir l histoire du ministère. « La conviction qu une… …   Wikipédia en Français

  • Comité d'histoire du ministère de la Culture et des institutions culturelles — Le Comité d histoire du ministère de la Culture et des institutions culturelles est une institution créée par le ministère français de la Culture afin de conserver et de promouvoir l histoire du ministère. « La conviction qu une… …   Wikipédia en Français

  • Comité d'histoire du Ministère de la Culture — et des institutions culturelles Le Comité d histoire du ministère de la Culture et des institutions culturelles est une institution créée par le ministère français de la Culture afin de conserver et de promouvoir l histoire du ministère.… …   Wikipédia en Français

  • Politiques publiques de la culture et des arts — Une politique publique de la culture et des arts est une politique publique dont l objet est l encouragement ou l interdiction de la production, de la diffusion ou de la consommation de biens et services de nature culturelle ou artistique. Le… …   Wikipédia en Français

  • Direction régionale des Affaires culturelles — En France, une direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) ou, dans les départements d outre mer, direction des Affaires culturelles (DAC), est un service déconcentré du ministère de la Culture et de la Communication dans chaque région.… …   Wikipédia en Français

  • Direction Régionale Des Affaires Culturelles — En France, une direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) est un service déconcentré du ministère de la Culture et de la Communication dans chaque région. Sommaire 1 Origine et organisation 2 Rôle controversé des DRAC 3 …   Wikipédia en Français

  • Direction regionale des Affaires culturelles — Direction régionale des Affaires culturelles En France, une direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) est un service déconcentré du ministère de la Culture et de la Communication dans chaque région. Sommaire 1 Origine et organisation 2… …   Wikipédia en Français

  • Direction régionale des affaires culturelles — En France, une direction régionale des Affaires culturelles (DRAC) est un service déconcentré du ministère de la Culture et de la Communication dans chaque région. Sommaire 1 Origine et organisation 2 Rôle controversé des DRAC 3 …   Wikipédia en Français

  • Culture française — La culture française est la culture propre au peuple français. Elle fait l objet en France d un département ministériel, le Ministère de la culture, qui succède depuis André Malraux à l ancien Secrétariat d État aux Beaux arts, dépendant du… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la République de Macédoine — Armoiries historiques de la Macédoine La République de Macédoine, petit État du sud des Balkans, est devenue indépendante en 1991, en se séparant de la République fédérative socialiste de Yougoslavie. Le nom de « Macédoine » correspond… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.