Comedie larmoyante


Comedie larmoyante

Comédie larmoyante

Nivelle de la Chaussée, inventeur de la comédie larmoyante.

La comédie larmoyante est un genre théâtral intermédiaire entre la comédie et la tragédie inventé par Nivelle de La Chaussée dans la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Montrant des personnages de condition privée, vertueux ou tout près de l'être, dans une action sérieuse, grave, parfois pathétique, et qui excite à la vertu en attendrissant sur ses infortunes et en faisant applaudir à son triomphe, ce genre introduisit dans la comédie un pathétique qui fit donner l’appellation ironique de comédies larmoyantes à des œuvres inhabituelles qualifiées tour à tour de tragi-comédies, de tragédies bourgeoises.

Dans ce type de comédie sentimentale, la tragédie imminente est résolue à la fin, parmi des réconciliations et des profusions de larmes. Le dénouement, lorsqu’il est malheureux, permet néanmoins au public de voir que les héros et les héroïnes qui ont souffert obtenir un triomphe moral.

On a beaucoup disputé au XVIIIe siècle pour savoir si Nivelle de La Chaussée, qui a pleinement développé ce genre dans Mélanide, avait réellement créé un genre nouveau ou s’il n’avait fait que renouveler un genre ancien et oublié, mais la comédie larmoyante est une suite et un effet du développement naturel de la poésie dramatique française. La comédie ne devait plus susciter le rire, mais les larmes. L’innovation a consisté à détruire la fine distinction existant alors entre la tragédie et la comédie dans la littérature française. Le nouveau genre équivoque dans lequel le passage subit du comique au sérieux est souvent forcé ne fut pas accepté sans opposition. La comédie larmoyante paraissait marquer le retour du théâtre sans règles d’avant Corneille, Racine et Molière.

Nivelle de La Chaussée fut néanmoins bientôt imité parmi des écrivains de grand talent comme Diderot, Beaumarchais et Sedaine. Le premier fixa les lois du genre dramatique mixte qui devint bientôt le drame moderne et le second adopta ses vues. Le Père de famille de Diderot, l’Eugénie de Beaumarchais, marquent la transformation de plus en plus sensible de la comédie larmoyante en drame. En ce sens, la comédie larmoyante a ouvert, en brouillant les distinctions entre la comédie et la tragédie, la voie au drame bourgeois, la forme de comédie réaliste annoncée par le Fils naturel de Diderot (publié en 1757, joué en 1771). Mercier s’est également considéré comme défenseur de ce genre.

En Italie, où la littérature française du XVIIIe siècle a exercé la plus grande influence, l’abbé Chiari a mis la comédie pathétique (commedia fiebile) à la mode mais Goldoni et Carlo Gozzi s’efforcèrent de réagir par des compositions d’un autre style contre cette disposition du goût.

Citation

Rien n’étant si difficile que de faire rire les honnêtes gens, on se réduisit à donner des comédies romanesques, qui étaient moins la peinture fidèle des ridicules que des essais de tragédie bourgeoise. Ce fut une espèce bâtarde qui, n’étant ni comique ni tragique, manifestait l’impuissance de faire des tragédies et des comédies. »
Voltaire

Références

  • Gustave Lanson, Les Origines du drame contemporain. Nivelle de La Chaussée et la comédie larmoyante, Paris, Hachette, 1903
  • (de) Johannes Uthoff, Nivelle de La Chaussée's Leben und Werke : ein Beitrag zur Litteraturgeschichte des achtzehnten Jahrhunderts und insbesondere zur Entwickelungsgeschichte der “comédie larmoyante”, Nendeln, Sändig, 1976
  • (de) Alfred Trettin, Darstellung des familienlebens in der “comédie larmoyante” und im ernsten bürgerlichen schauspiele Frankreichs im 18. Jahrhundert, Neumünster, R. Hieronymus, 1911

Sources

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 496
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail des arts du spectacle Portail des arts du spectacle
Ce document provient de « Com%C3%A9die larmoyante ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Comedie larmoyante de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Comédie Larmoyante — Nivelle de la Chaussée, inventeur de la comédie larmoyante. La comédie larmoyante est un genre théâtral intermédiaire entre la comédie et la tragédie inventé par Nivelle de La Chaussée dans la seconde moitié du …   Wikipédia en Français

  • COMÉDIE LARMOYANTE — Genre théâtral du XVIIIe siècle, illustré notamment par les quelque quarante pièces en vers de Nivelle de La Chaussée (Le Préjugé à la mode , 1735; Mélanide , 1741; L’École des mères , 1744). Ces drames sentimentaux n’avaient pas la prétention… …   Encyclopédie Universelle

  • Comédie larmoyante —   [kɔmedilarmwa jãːt] die, , französische dramatische Gattung des 18. Jahrhunderts, die die schon zu Beginn des 17. Jahrhunderts beliebte Mischform der Tragikomödie wieder aufgriff. Die komischen Momente treten dabei zurück, der glückliche… …   Universal-Lexikon

  • Comédie larmoyante — Nivelle de la Chaussée, inventeur de la comédie larmoyante. La comédie larmoyante est un genre théâtral intermédiaire entre la comédie et la tragédie inventé par Nivelle de La Chaussée dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Montrant des… …   Wikipédia en Français

  • Comédie larmoyante — French literature By category French literary history Medieval 16th century  …   Wikipedia

  • Comédie larmoyante — Die rührende Komödie oder das rührende Lustspiel (wörtliche Übersetzung des französischen comédie larmoyante) ist ein Theatergenre des 18. Jahrhunderts, das ein ähnliches Ziel wie das bürgerliche Trauerspiel verfolgt, aber in der Regel glücklich… …   Deutsch Wikipedia

  • comédie larmoyante — ▪ French theatre       (French: “tearful comedy”), 18th century genre of French sentimental drama, which formed a bridge between the decaying tradition of aristocratic Neoclassical tragedy and the rise of serious bourgeois drama. Such comedies… …   Universalium

  • Comédie larmoyante — Co|mé|die lar|mo|yante [kɔmedilarmo̯a jã:t] die; <aus fr. comédie larmoyante, zu larmoyer »weinen«> Rührstück der franz. Literatur des 18. Jh.s (Literaturw.) …   Das große Fremdwörterbuch

  • comédie larmoyante — foreign term Etymology: French tearful comedy ; sentimental comedy …   New Collegiate Dictionary

  • Comédie larmoyante — gerufen, so doch in die Mode gebracht. Diderot suchte sie ästhetisch zu rechtfertigen; auch Lessing trat dafür ein, wogegen A. W. Schlegel nachwies, daß sie als eine auf schmelzende Rührung ausgehende Mischung ernster und heiterer Elemente das… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.