Colossus (Ordinateur)


Colossus (Ordinateur)

Colossus (ordinateur)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colossus (homonymie).
Colossus Mark II

L'ordinateur Colossus fut le premier calculateur électronique fondé sur le système binaire. Installé près de Londres, à Bletchley Park, il était constitué de 1 500, puis 2 400 tubes à vide et réalisait 5 000 opérations par seconde. Il était utilisé, lors de la Seconde Guerre mondiale, à la cryptanalyse du code Lorenz.

Sommaire

Machine de Lorenz

Il existe une certaine confusion entre les machines Enigma et Lorenz. Le code Enigma est le plus connu et fut le plus utilisé en volume. Le code Lorenz est beaucoup moins connu. Il était utilisé par les dirigeants allemands pour communiquer entre eux alors que Enigma était utilisée au quotidien pour les autres types de communication.

Lorenz représentait chaque lettre par son code international de télé-scripteur à 5 bits. Chaque bit traversait deux clés de chiffrement intermédiaires, P et S. La clé P changeait à chaque opération alors que la clé S changeait au hasard, selon deux autres contrôles, M. L'addition de la lettre originale + P + S donnait la lettre chiffrée. Contrairement à Enigma, Lorenz pouvait coder une lettre sur elle-même.

Déchiffrement

Si les deux codes ont été vaincus, ils l'ont été de façon complètement différente. Enigma a été vaincu par la force brute alors que le code Lorenz a été cassé.

La Bombe vs Le Colossus

La Bombe

Pour réaliser l'attaque par force brute, la Bombe a été conçue. Cette machine n'était qu'une série de plusieurs copies de machines Enigma. Une série de lettre codées et devinées étaient connectées les unes aux autres avant de mettre la Bombe en marche. Celle-ci essayait une clé et si plus d'une réponse était obtenue en sortie, cela indiquait une mauvaise clé. Quand toutes les connexions correspondaient et ne donnaient qu'une seule réponse, la Bombe s'arrêtait et la clé plausible était testée à la main. Si Enigma avait été utilisée correctement, il y aurait eu trop de clés possibles pour la retrouver ainsi. Cependant, les Allemands ont commis plusieurs erreurs, autant en gravité qu'en fréquence, ce qui réduisait le nombre de clés à une taille suffisante pour être recherchée de la sorte.

Le Colossus

Le code Lorenz utilisait un code binaire. L'attaque qui l'a vaincu démontrait que la bonne clé produisait un plus grand nombre de 0 que de 1 lors de l'addition de deux lettres consécutives identiques. De ce principe, Colossus calculait une clef qui produisait plus de 0 qu'une autre. Cette "clé transitoire" était appliquée au texte chiffré original. Le résultat était un texte "brouillé", encore illisible mais plus proche du texte clair recherché. En répétant ces opérations plusieurs fois, le texte brouillé devenait de plus en plus clair et finalement, devenait lisible. Un message était typiquement « cassé » en quelques heures.

Le texte clair était ainsi recalculé depuis le texte chiffré, sans récupérer la clé. Colossus a été conçu pour réaliser cette opération. Étant donné qu'il ne travaillait pas comme la machine de Lorenz, tout le concept de Colossus était différent de celui de la machine d'encodage-décodage originale.

Reconstitution de la machine originale

Les 10 machines Colossus originales furent détruites après-guerre afin que leur fonctionnement reste secret. Sur la base d'une poignée de photographies et de quelques schémas électriques, le britannique Tony Sale conduisit un projet de reconstruction d'un Colossus. Ce projet aboutit en novembre 2007, après 14 ans de travail.

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
  • Portail de la cryptologie Portail de la cryptologie
Ce document provient de « Colossus (ordinateur) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Colossus (Ordinateur) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Colossus (ordinateur) — Pour les articles homonymes, voir Colossus (homonymie). Colossus Mark II L ordinateur Colossus fut le premier calculateur électronique fondé sur le système binaire. Installé près de Londres, à …   Wikipédia en Français

  • Colossus, The Forbin Project — Le Cerveau d acier Le Cerveau d acier (Colossus: The Forbin Project) est un film de science fiction apocalyptique américain réalisé par Joseph Sargent, sorti en 1970. Adapté d un roman de Dennis Feltham Jones rédigé en 1966 racontant comment un… …   Wikipédia en Français

  • Colossus: The Forbin Project — Le Cerveau d acier Le Cerveau d acier (Colossus: The Forbin Project) est un film de science fiction apocalyptique américain réalisé par Joseph Sargent, sorti en 1970. Adapté d un roman de Dennis Feltham Jones rédigé en 1966 racontant comment un… …   Wikipédia en Français

  • Ordinateur — Un ordinateur est une machine électronique qui fonctionne par la lecture séquentielle d un ensemble d instructions qui lui font exécuter des opérations logiques et arithmétiques sur des chiffres binaires. Dès sa mise sous tension, un ordinateur… …   Wikipédia en Français

  • Super-ordinateur — Superordinateur Le superordinateur JET Un superordinateur (ou supercalculateur) est un ordinateur conçu pour atteindre les plus hautes performances possibles avec les technologies connues lors de sa conception, en particulier en termes de vitesse …   Wikipédia en Français

  • Cryptologue — Un cryptologue est un spécialiste en cryptologie, il étudie et conçoit les méthodes de chiffrement. Il analyse également les algorithmes et les implémentations afin de valider leur sécurité et assurer la confidentialité, l authenticité et l… …   Wikipédia en Français

  • Babasse — Ordinateur Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Computer — Ordinateur Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Ordinateurs — Ordinateur Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Liste d'ordinateurs de fiction — Cette page constitue une liste non exhaustive de personnages d ordinateurs présents dans des fictions. L ordinateur est un personnage récurrent de la culture populaire, notamment, mais pas exclusivement, dans le domaine de la science fiction.… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.