Collision Continentale


Collision Continentale

Collision continentale

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collision (homonymie).

Le phénomène de collision continentale est la confrontation de deux plaques continentales toutes deux trop légères pour plonger dans l'asthénosphère et dont l'une finit par chevaucher l'autre en créant au passage une chaîne de montagne.

Les Alpes et l'Himalaya sont des exemples de chaînes de collision.

Sommaire

Les marqueurs de la collision

Exemple de compression sur des couches sédimentaires (compression de la gauche vers la droite) :

Compression.jpg


Vue en coupe :

Compression-coupe.jpg


On remarque des failles inverses et des rétro-chevauchements.

Les marqueurs de surface

Plusieurs types de marqueurs sont visibles en surface :

Les marqueurs détectables en profondeur

La croûte continentale est particulièrement épaisse (50-70 km au lieu de 30 habituellement) et forme une racine crustale profonde.

La collision étant la deuxième phase du phénomène de convergence, elle suit la subduction d'une lithosphère océanique ayant fini par disparaître.

Les témoins de l'histoire d'un ancien océan

Les traces de cet océan

On observe à l'affleurement des complexes ophiolitiques, associations de roches caractéristiques du domaine océanique constituées de haut en bas par :

Des vestiges d'anciennes marges passives sont également présents, comme :

  • la présence de blocs basculés, limités par des failles normales (caractéristiques d'une tectonique en extension) ;
  • des accumulations de sédiments, contenant éventuellement des fossiles marins.

Les traces de sa disparition

Des minéraux de très hautes pressions ont été découverts, témoins d'un enfoncement des roches jusqu'à une profondeur importante.

On trouve aussi des fragments de lithosphère océanique amenés vers la surface par obduction.

Liens externes

Ce document provient de « Collision continentale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Collision Continentale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Collision continentale — Pour les articles homonymes, voir Collision (homonymie). Le phénomène de collision continentale est la confrontation de deux plaques continentales dont les differences de densités sont trop faible pour que l une ou l autre plonger dans l… …   Wikipédia en Français

  • Collision (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Continentale — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Continental. Continentale est un adjectif féminin, qui indique un lien avec un continent. Il est utilisé notamment pour… …   Wikipédia en Français

  • Collision (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Collision (homonymie) », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Subduction ante-collision — Subduction anté collision Une subduction anté collision est une subduction, entre deux plaques tectoniques, antérieure à une collision continentale. Dans les Alpes, et plus particulièrement au Mont Viso, des témoins d ophiolites, ramenés en… …   Wikipédia en Français

  • Subduction anté-collision — Une subduction anté collision est une subduction, entre deux plaques tectoniques, antérieure à une collision continentale. Dans les Alpes, et plus particulièrement au Mont Viso, des témoins d ophiolites, ramenés en surface, attestent de cette… …   Wikipédia en Français

  • CHAÎNES DE MONTAGNES (typologie) — À la surface de la Terre, les zones de relief élevé qui forment ce que l’on appelle des « chaînes de montagnes» constituent un trait morphologique de première importance, comparable à celui des dorsales qui sillonnent le fond des océans. Les… …   Encyclopédie Universelle

  • AMÉRIQUE - Géologie — L’Amérique – ou, pour être plus précis, les Amériques – est constituée de trois ensembles présentant des différences marquées, tant dans leurs structures, héritées du passé géologique (fig. 1 et hors texte, pl. XII à XVI), que dans leurs… …   Encyclopédie Universelle

  • SUBDUCTION — La subduction peut être définie comme la plongée d’une plaque de lithosphère océanique sous une autre plaque lithosphérique, jusqu’à une profondeur de 700 kilomètres, au delà de laquelle elle est recyclée dans le manteau. Cette plongée est… …   Encyclopédie Universelle

  • TECTONIQUE DES PLAQUES — La tectonique des plaques est née en 1968 sous la forme d’une théorie de l’évolution de la surface du globe dans son entier, d’où le nom qu’on lui donne souvent de tectonique globale. Fondée sur une approche géophysique, elle a, depuis lors, été… …   Encyclopédie Universelle