Collection Terre Humaine


Collection Terre Humaine

Terre Humaine est une collection des éditions Plon fondée en février 1954 par Jean Malaurie. L'originalité première de Terre Humaine, cette collection unique dans l'édition française et même dans le monde, est d'avoir considéré, dès sa création, que la valeur intellectuelle d'un créateur n'est pas exclusivement liée à son érudition et à sa culture. Terre Humaine considère que la mondialisation est un malheur et que la défense des minorités est une obligation[réf. nécessaire]. Terre Humaine a publié à ce jour une centaine de titres, dont une vingtaine, au moins, sont considérés, dans le monde, comme de grands classiques. Terre Humaine est une collection de combat. Lorsque le président Hugo Chavez a rencontré le président des Etats Unis, Barack Obama, il lui a dit : « Monsieur le président, vous voulez être mon ami, lisez auparavant ce livre » : il s'agissait du livre d'Eduardo Galeano, Les veines ouvertes de l'Amérique latine, que Jean Malaurie a publié.

Les Derniers Rois de Thulé de Jean Malaurie

Sommaire

Historique

Cette collection humaniste offre une perspective unique sur le monde moderne, sa spécificité, ses grandeurs et ses injustices. L'ambition de Terre Humaine est de tenter de poursuivre l'œuvre de Balzac, avec la Comédie humaine, et de faire découvrir, avec une forte personnalité ayant intensément ressenti ce qui fait l'objet de son livre, le vécu de la condition humaine à l'échelle du monde.

C'est un ouvrage du fondateur et directeur de la collection, Les Derniers Rois de Thulé de Jean Malaurie, qui l'inaugure en 1955. Les Derniers Rois de Thulé ont été écrits pour prendre la défense du peuple inuit au Nord du Groenland, dont l'auteur avait partagé intimement la vie, peuple confronté brutalement à l'Occident sous la forme d'une puissante base nucléaire américaine, sans même qu'il en ait été averti et que autorisation lui ait été demandée.

C'est le grand ethnologue Claude Lévi-Strauss qui, frappé par la personnalité des Derniers Rois de Thulé, a adhéré aussitôt à la charte de cette nouvelle collection, et a écrit le très célèbre Tristes Tropiques, second ouvrage de la collection, qui apprend à l'Occident à décentrer son regard.

En accueillant ensuite les pensées croisées d'un poète, comme Victor Segalen, sur la civilisation maori de Tahiti détruite par un enseignement visiblement inadapté du christianisme, d'un indien hopi, d'un Georges Balandier faisant assister à la naissance d'une Afrique politique et moderne vivant ses contradictions avec son grand passé, d'une paria indienne de Pondichéry, du grand écrivain américain James Agee (Louons maintenant les grands hommes, illustré par le grand photographe Walker Evans) - s'interrogeant sur les moyens littéraires requis pour exprimer avec justice la pauvreté, en l'occurrence des paysans ruinés de l'Alabama -, d'une paysanne hongroise très pauvre et d'une intensité chrétienne rappelant celle du peuple français des cathédrales, du grad explorateur anglais Wilfred Thesiger, nouveau Lawrence d'Arabie, d'un curé normand qui a su faire rire ses ouailles sur leurs péchés, des inédits de Zola dans ses Carnets d'enquête, de Pascal Dibie donnant les clefs, en Bourgogne, d'une agriculture française que son industrialisation rend méconnaissable, la collection de Jean Malaurie nous ouvre à une connaissance plus large et plus libre des multiples facettes de la terre humaine.Terre Humaine est allée jusqu'à faire parler un braqueur de banque (Claude Lucas), qui évoque sa vie carcérale, et à évoquer le destin tragique du monde des clochards (Patrick Declerck). Terre Humaine a été souvent appelée "la Pléiade d'une nouvelle ethnologie".

Terre Humaine est aussi une collection de littérature, car Jean Malaurie demande, en effet, à chaque auteur de nous révéler non seulement une vie sociétale en crise, mais aussi, sous forme d'anthropologie réflexive, la personnalité profonde de l'auteur, l'observateur étant une partie de l'observé. Elle réconcilie ainsi les sciences sociales et la littérature, comme dans une nouvelle Comédie humaine de l'an 2000. La littérature ne se réduit pas, comme voudrait une tradition française injustifiée, au roman, le reste étant essais ou études.

Esprit de la collection

Cette collection a fêté ses cinquante ans à la Bibliothèque Nationale de France, sous le patronage du président de la République, Jacques Chirac, et de Jean-Noël Jeanneney, président de la BNF. Pour Michel Le Bris, "si l'on encense aujourd'hui Terre Humaine, où les livres majeurs se comptent par dizaine, on n'insiste pas assez sur la radicale nouveauté de sa démarche, bousculant les certitudes des sciences humaines. Pour le dire tout net, à mes yeux, c'est l'une des grandes aventures intellectuelles du XXe siècle".

Tristes Tropiques de Claude Lévi-Strauss

Le centième livre de la collection fera l'objet d'une nouvelle exposition et d'une rencontre à la BNF, en 2011, dans la Galerie des Donateurs.

Les textes de cette collection sont rédigés d'une manière que l'on pourrait nommer rousseauiste, à la première personne du singulier. L'auteur ne se camoufle pas derrière une prétendue objectivité et assume le fait de prêter, si nécessaire, sa voix à d'autres voix.

Le Cheval d'Orgueil de Pierre Jakez Hélias, dont le succès en France a été phénoménal (1,5 million d'exemplaires), a rappelé à la France jacobine que la France profonde, en l'occurrence la Bretagne, et son peuple étaient trop souvent présentés à Paris avec mépris - faut-il rappeler Bécassine ? Cet ouvrage sur la Bretagne a été suivi d'autres ouvrages sur les personnalités des régions de France : mineurs de Lens, capitaines de pêche de Fécamp, Toinou ou le regard d'un enfant auvergnat, les moulins occitans carrefour de la société, et les prêtres ouvriers dans leur conflit grave avec le Vatican, qui accompagnent la transformation de la France et sa régionalisation.

Les livres de Terre Humaine questionnent la notion d'exotisme, comme Georges Condominas dans l'Exotique est quotidien, et interrogent ou dénoncent les manières, pour le moins discutables, de l'Occident envers les autres peuples de la planète, en particulier les peuples dits premiers. Ils partagent, enfin, un semblable regard nostalgique des peuples non occidentaux, menacés de disparition par le pouvoir industriel, ou des sociétés occidentales enfin conscientes des nécessités d'une révolution écologique, le progrès conduisant l'univers à sa ruine.

Les événements littéraires

  • Claude Lévi-Strauss, Tristes Tropiques, le livre qui, écrit pour la collection Terre Humaine, a révélé Claude Lévi-Strauss écrivain, décentrant notre regard sur l'homme.
  • Les inédits d'Emile Zola, Carnets d'enquêtes enquêtant sur la France profonde.
  • James Agee et Walker Evans, qui ont écrit le premier livre mettant sur le même plan texte et photographies (Louons maintenant les grands hommes) et posant la question de la possibilité de témoigner sur la pauvreté.
  • Wilfred Thesiger, Le désert des déserts. Avec les Bédouins, derniers nomades de l'Arabie du Sud, livre culte du voyage d'exploration.
  • Y.L. Peretz, Les Oubliés du Shtetl, l'un des plus grands écrivains de langue yiddish.
  • Don C. Talayesva, Soleil Hopi, l'un des plus beaux textes autobiographiques d'un Indien Peau Rouge.
  • Victor Segalen, Les Immémoriaux, témoignage d'un grand poète sur la destruction de la civilisation maori sous l'effet de missionnaires protestants.
  • C.F. Ramuz, La pensée remonte les fleuves. Essais et réflexions : le grand écrivain vaudois, trop méconnu en France.

Témoignages historiques

  • Jean Malaurie, Les Derniers Rois de Thulé. Avec les Esquimaux polaires face à leur destin. Jean Malaurie, après sa vie solitaire parmi les Esquimaux polaires, révèle, au Nord du Groenland, une base secrète pour avions porteurs de bombes nucléaires, installée, en juin 1951, sans l'autorisation des peuples Inuit, et au coeur de leur territoire. La création de cette base a été suivie, le 29 janvier 1968, du crash, à Thulé, d'un B52, avec 4 bombes H, dont 3 se sont pulvérisées, la quatrième n'ayant pas été retrouvée dans les profondeurs de l'océan.
  • Pierre Jakez Hélias, Le cheval d'orgueil. Mémoires d'un Breton du pays bigouden. Avec cet événement littéraire historique, le peuple devient ethnologue de sa propre histoire, et la France découvre qu'elle est une addition de régions.
  • Hillel Seidman, Du fond de l'abîme, ou la fin du Ghetto de Varsovie écrite par son propre archiviste.
  • Eduardo Galeano, Les veines ouvertes de l'Amérique latine, ou l'accusation implacable du continent amérindien contre une dépossession programmée.
  • l'Amicale d'Oranienburg-Sachsenhausen, Sachso, ou le seul témoignage sur l'immense premier camp nazi aux portes de Berlin.
  • Bruce Jackson et Diane Christian, Le Quartier de la mort, le premier témoignage écrit par les condamnés mêmes qui attendent leur exécution.
  • Bruce Albert et Davi Kopenawa, La Chute du ciel. Paroles d'un chaman yanomami, ou un témoignage irréfutable de l'un des derniers grands chamans indiens de l'Amazonie.
  • Dominique Sewane, Le souffle du mort : avec les maîtres du savoir du Togo, Bénin. Renouvelant l'approche des questions essentielles "d'où venons-nous ?" et "où allons-nous", il met en valeur la pensée animiste de l'Afrique noire : le monde est guidé par des forces souterraines.
  • René Dumont, Pour l'Afrique, j'accuse. Le journal d'un agronome au Sahel en voie de destruction : le père de l'écologie analyse le processus par lequel l'Occident ruine l'économie agricole des sociétés traditionnelles africaines.
  • Viramma, Josiane et Jean-Luc Racine, Une vie paria. Le rire des asservis. Inde du Sud. Viramma, ouvrière agricole dans les environs de Pondichéry, est interrogée sur sa vie par Josiane Racine, Tamoule de Pondichéry. Jean-Luc Racine pose avec acuité le problème politique de l'insertion des Dalit dans la vie indienne. Depuis, un Intouchable, Kocheril Raman Narayanan, est devenu Président du pays.
  • Armand Pelletier et Yves Delaporte, "Moi, Armand, né sourd et muet..." Au nom de la science, la langue des signes sacrifiée : un des premiers témoignages écrits sur les sourds-muets, par Armand Pelletier, lui-même sourd-muet, qui raconte sa vie et son combat.Par un juste retour des choses, l'ethnologue Yves Delaporte lui prête sa plume.
La Chute du Ciel de Bruce Albert et Davi Kopenawa

Terre humaine aujourd'hui

Terre Humaine représente une diffusion exceptionnelle de 13 millions d'exemplaires, les principaux titres étant traduits dans le monde entier. Le dernier ouvrage paru, La Chute du ciel. Paroles d'un chaman yanomami, de l'indien yanomami brésilien Davi Kopenawa et de Bruce Albert, son compagnon et traducteur, évoque un voyant d'un outre-monde, le monde des esprits, et en même temps interpelle le monde occidental sur le danger de détruire la forêt amazonienne. Dès sa parution, il est l'objet d'une traduction en portugais et en anglais.

Le prochain livre sera celui de Jean Malaurie, Uummaa, la prescience sauvage, qui s'interroge sur la philosophie de ces peuples premiers inuit qui, sous un climat cruel, perçoivent avec allégresse une relation intime avec la matière. Spécialiste de la pierre, l'auteur s'interroge sur le Naturgeist, l'esprit de la matière. La planète est un être vivant, et l'homme n'est pas sur la Terre, mais dans la Terre. C'est l'expression d'un courant spirituel que l'on peut qualifier de vitalisme, auquel adhère l'auteur qui, dans ce livre, témoigne que "je est un autre".

Cette collection fait l'objet d'une publication Poche d'une soixantaine de titres (Pocket-Agora). Les éditions du CNRS ont décidé de créer une Bibliothèque Terre Humaine PLON-CNRS, qui a publié déjà six titres, dont le dernier en date est le livre de Francis Huxley, Affables sauvages. Les deux prochains titres à paraître sont Le quartier de la mort. Expier au Texas de Bruce Jackson et Diane Christian, et La flamme du Shabbath. Le Shabbath - moment d'éternité - dans une famille juive polonaise de Josef Erlich. Ils sont accompagnés d'un dossier de presse précisant l'écho et la personnalité identifiée par les journaux.

Plusieurs titres ont fait l'objet de films : Tristes Tropiques, Les Derniers Rois de Thulé, Le Cheval d'orgueil (par Claude Chabrol), Louons maintenant les grands hommes (par Michel Viotte), Wilfred Thesiger, etc.

Les éditions Plon ont créé un fonds Terre Humaine de référence, qui comporte non seulement les dossiers de presse (80 000 pages), mais encore 20 000 photos et les correspondances. En mars 2011, sur l'initiative de Jean Malaurie, le fonds iconographique de la collection intègre par don, le département des cartes et plans de la Bibliothèque nationale de France

Le rythme de la collection, qui reçoit une centaine de manuscrits par an, est de une à deux publications par an.

Le dernier Bulletin Terre Humaine, numéro 12, a été tiré à 150 000 exemplaires. Il comporte notamment :

  • Un éditorial et un hommage à Claude Lévi-Strauss par Jean Malaurie.
  • Un article de Guy Basset, Cet étrange voyage au centre de l'homme, pour qui "il faudrait déployer un immense planisphère et y poser délicatement à l'endroit qui les concerne les différents ouvrages de la collection Terre Humaine, puis les relier par un fil transparent qui permettrait de sauter de territoire en territoire, de continent en continent".
  • Un article de Claude Roëls, Originalité et substance : une devise pour Terre Humaine, selon qui "les pionniers de Terre humaine sont les conservateurs humbles et attentifs de ce qui vit en profondeur, de ce qui se tient là sous nos pieds, de ce qui est notre substance. Leurs livres nous restituent le monde dans sa puissance d'accueil et sa force irradiante".

Le Bulletin numéro 13 sera publié en janvier.

En 2005, un documentaire Terre Humaine, histoire de la collection a été consacré, sur France 5, à cette collection par François Chayé. Vingt titres de la collection ont fait l'objet d'un film spécifique à la télévision.

Liste non exhaustive de quelques-uns des grands titres parus dans la collection Terre Humaine

  • Les Derniers Rois de Thulé. Avec les Esquimaux polaires face à leur destin. de Jean Malaurie (1955)
  • Tristes Tropiques de Claude Lévi-Strauss (1955)
  • Les Immémoriaux de Victor Segalen (1956)
  • Afrique ambiguë de Georges Balandier (1957)
  • Soleil Hopi. L'autobiographie d’un Indien Hopi de Don C. Talayesva (1959)
  • Terres vivantes. Voyages d'un agronome autour du monde de René Dumont (1961)
  • L'Exotique est quotidien. Sar Luk, Vietnam central de Georges Condominas (1965)
  • Les Quatre Soleils. Souvenirs et réflexions d’un ethnologue au Mexique. de Jacques Soustelle (1967)
  • Mœurs et sexualité en Océanie de Margaret Mead (1963)
  • Ishi, Testament du dernier Indien sauvage de l'Amérique du Nord de Theodora Kroeber, (1968)
  • Louons maintenant les grands hommes. Trois familles de métayers en 1936 en Alabama de James Agee et Walker Evans (1972)
  • Un Substitut de campagne en Égypte. Journal d’un substitut de procureur égyptien de Tewfik El Hakim (1974)
  • Le Cheval d’orgueil : mémoires d’un Breton du Pays bigouden de Pierre Jakez Hélias (1975)
  • Le Désert des déserts : avec les Bédouins, derniers nomades de l’Arabie du Sud de Wilfred Thesiger (1978)
  • Les veines ouvertes de l'Amérique Latine. Une contre-histoire d'Eduardo Galeano (1981)
  • Sachso. Au coeur du système concentrationnaire nazi de l'Amicale d'Oranienburg-Sachsenhausen (1982)
  • Terres de bonne espérance : le monde tropical de Pierre Gourou (1982)
  • Pour l'Afrique, j'accuse. Le journal d'un agronome au Sahel en voie de destruction de René Dumont (1986)
  • Un Village russe : récit d’un paysan de la région de Voronej 1880-1906 de Ivan Stoliaroff (1992)
  • Praga Magica. Voyage initiaque à Prague d'Angelo Maria Ripellino (1993)
  • Suerte : l'exclusion volontaire, roman de Claude Lucas (1995)
  • Du fond de l'abîme. Journal du ghetto de Varsovie de Hillel Seidman (1998)
  • Les Naufragés : avec les clochards de Paris de Patrick Declerck (2001)
  • Carnets indiens. Avec les Indiens Urubus-Kaapor, Brésil, de Darcy Ribeiro (2002)
  • Le souffle du mort. Avec les Batammariba (Togo, Bénin) de Dominique Sewane (2003)
  • Le village métamorphosé. Révolution dans la France profonde. de Pascal Dibie (2006)
  • Les oubliés du Shtetl. Yiddishland de Y. L. Peretz (2007)
  • La Chute du ciel. Paroles d'un chaman yanomami de Davi Kopenawa et Bruce Albert (2010)

Les tirages de Terre Humaine

Les Immémoriaux de Victor Segalen

Tandis que la plupart des auteurs de la collection vendent plus de 10 000 exemplaires, ont été diffusés à plus d'un million de copies : Tristes Tropiques, Les Derniers Rois de Thulé, et Le Cheval d'Orgueil. A plus de 500 000 exemplaires, nous trouvons : L'été grec et Toinou. Plus de 100 000 exemplaires ont été écoulés de Les Poilus et Les Naufragés.

Le dernier ouvrage de la collection, La Chute du Ciel. Paroles d'un chaman yanomami vient de bénéficier d'une diffusion de près d'un millier d'exemplaires dans le catalogue du Grand Livre du Mois.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Pierre Aurégan, Terre humaine : des récits et des hommes. un autre regard sur les sciences de l'homme, Pocket, « coll. Agora », 2004, 695 p.
  • Giulia Bogliolo Bruna (dir.), « Alla ricerca della quadratura del Circolo Polare. Testimonianze e studi in onore di Jean Malaurie », Il Polo (numero speciale), vol. 25-26, Istituto Geografico Polare, Fermo, 1999.
  • Jan Borm, Jean Malaurie : un homme singulier, (Paris, éd. Le Chêne, 2005).
  • Hommages, publiés à l'occasion de l'Exposition du Cinquantenaire de 'Terre Humaine' à la Bibliothèque nationale, du 15 février au 30 avril 2005, 28 témoignages, préface de Jean-Noël Jeanneney, coordination : Pierrette Crouzet (éd. de la Bibliothèque nationale de France, Paris, 2005).
  • Terre humaine : cinquante ans d'une collection, entretien avec Jean Malaurie ; préface du président de la République Jacques Chirac, introduction de Jean-Noël Jeanneney, président de la Bibliothèque nationale de France, textes de présentation de Olivier Orban, Directeur des éditions Plon, Bruce Jackson, Jacques Lacarrière (Paris, éd. de la Bibliothèque nationale de France, 2005), 135 p.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Collection Terre Humaine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Collection Terre humaine — Terre humaine est une collection des éditions Plon fondée en 1955 par Jean Malaurie. Elle se consacre exclusivement à la publication d ouvrages d ethnologie ou de documents à caractères ethnographiques. Sommaire 1 Historique 2 Esprit de la… …   Wikipédia en Français

  • Collection « Terre Humaine » — Collection Terre Humaine Terre humaine est une collection des éditions Plon fondée en 1955 par Jean Malaurie. Elle se consacre exclusivement à la publication d ouvrages d ethnologie ou de documents à caractères ethnographiques. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Terre humaine — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Terre humaine peut désigner plusieurs choses : Terre humaine, un feuilleton télévisé québécois diffusé entre 1978 et 1984. La Collection Terre… …   Wikipédia en Français

  • Terre d'Amérique — Amérique Amérique …   Wikipédia en Français

  • Collection Babel — Pour les articles homonymes, voir Babel. Babel est une collection d édition de livre au format poche, créée par les éditions Actes Sud en 1989 (coédition Actes Sud Leméac) à Arles et dirigée par Hubert Nyssen et Sabine Wespieser, puis par Marie… …   Wikipédia en Français

  • Pomme de terre — Pour les articles homonymes, voir Pomme de terre (homonymie) et Patate (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • En terre étrangère (roman) — Pour les articles homonymes, voir En terre étrangère. En terre étrangère Auteur Robert A. Heinlein Genre Science fiction Version originale …   Wikipédia en Français

  • Histoire du concept de race dans l'espèce humaine — Race humaine Pour les articles homonymes, voir Race (homonymie). La notion de race humaine est une tentative d application à l espèce homo sapiens du concept de race, terme qui définit des sous groupes dans une espèce animale[1]. La définition… …   Wikipédia en Français

  • Race Humaine — Pour les articles homonymes, voir Race (homonymie). La notion de race humaine est une tentative d application à l espèce homo sapiens du concept de race, terme qui définit des sous groupes dans une espèce animale[1]. La définition zoologique du… …   Wikipédia en Français

  • Race humaine — Pour les articles homonymes, voir Race (homonymie). Une race humaine est une subdivision de l espèce humaine dite espèce Homo sapiens[1]. La notion de race humaine est une tentative d application à l espèce Homo sapiens du concept de race, terme… …   Wikipédia en Français