Cohortes Urbaines


Cohortes Urbaines

Cohortes urbaines

Les cohortes urbaines (Latin:Cohors urbana) assument un triple rôle : garde d’honneur pour la ville de Rome dans l'Antiquité romaine, police municipale et aussi, force militaire.

D'autres villes sous la dynastie des Julio-Claudiens abritent une cohorte urbaine

Sommaire

Chronologie

  • Créée par Auguste en 13 av. J.-C., les trois cohortes urbaines doivent leur existence à sa volonté de contre-balancer l'énorme pouvoir de la garde prétorienne dans Rome. Au IIe siècle, elles passent sous l’autorité du préfet du prétoire, un personnage dont le pouvoir ne cesse de s’étendre. Auguste crée les trois cohortes à Rome, elles sont au nombre de trois, numérotées de X à XII et et comptent cinq cents hommes chacune.
  • Tibère les organise, en 23 ap. J.-C.. Ces soldats sont installés avec les prétoriens dans le camp que le préfet Séjan a fait construire.
  • À la mort de Caligula en 41, les cohortes urbaines tentent de jouer un rôle politique, quand les consuls et le Sénat occupent le Forum et le Capitole avec elles pour tenter de rétablir la République. Les divisions du Sénat et les demandes de la foule aboutissent à l'investiture de Claude.
  • Claude semble porter de 3 à 7 le nombre de cohortes.
  • Vespasien ramene ces unités au rang de quingénaires et n’en garde que quatre.
  • Vitellius semble ramener de 7 à 4 le nombre de cohortes. Celles-ci, pendant la lutte entre Vitellius et Vespasien, tentent de jouer un rôle analogue au leur en 41.
  • Antonin le Pieux semble passer leur nombre à 5 cohortes, dont 1 détachée au dehors de Rome.
  • Septime Sévère maintient le recrutement italique pour ces cohortes.
  • Caracalla ramène le nombre de cohorte à 3 à Rome, 2 à Ostia et Puteoli.
  • Aurélien fait construire pour les cohortes urbaines de Rome, jusqu'alors stationnées au Castra Praetoria, une caserne : Castra Urbana, au Champ de Mars dans le Campus Agrippae.
  • Alors qu'on connaît avec précision la date de la suppression des Prétoriens (312), on ne sait pas quand disparurent les cohortes urbaines.

Organisation

La hiérarchie des hommes, moins connue en raison des lacunes de la documentation, paraît être calculée sur celle du prétoire. Chaque cohorte est commandée par un tribun, le plus souvent un spécialiste des services urbains passé par le tribunat des vigiles; il recevra ensuite de l'avancement en devenant tribun des prétoriens. Au dessous du tribun, à la tête des centuries, sont placés six centurions qui ont fait en général leur apprentissage dans les centurionats légionnaires et les centurionats des vigiles; un certain nombre de ces centurions urbains sortaient des evocati Augusti. Les sous-officiers (les principales) sont à peu de chose près, les mêmes que dans l'armée de ligne. Comme dans celle-ci, ils se divisent en deux groupes, les uns détachés auprès du préfet de la Ville dont ils forment l'officium, les autres servant dans le corps même.

Organisées sur le type des cohortes prétoriennes, mais sans contingent de cavalerie, les cohortes urbaines comprenaient 1 000 hommes par cohorte, voire 1 500 avant Vitellius. Le temps de service légal est de vingt ans, mais l'État peut libérer un soldat avant l'expiration de ce terme.

Le recrutement des urbaniciani paraît proche de celui des prétoriens. Compte tenu du milieu social d’origine, les liens avec la plèbe urbaine doivent être très étroits et sont recrutés dans leur ville. Il est donc difficile d’admettre que le soin de réprimer les mouvements de foule leur ait confié. A l’occasion, sans doute ; systématiquement, c’est peu probable. Elles avaient donc un rôle de police pour réduire la criminalité qui sévissait dans les rues de Rome. Très occasionnellement, elles pouvaient prendre part à une bataille, mais avaient plutôt un rôle honorifique dans l'armée romaine.

Voir aussi

Lien interne

Liens externes

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Cohortes urbaines ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cohortes Urbaines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cohortes urbaines — Les cohortes urbaines (Latin:Cohors urbana) assument un triple rôle : garde d’honneur pour la ville de Rome dans l Antiquité romaine, police municipale et aussi, force militaire. D autres villes sous la dynastie des Julio Claudiens abritent… …   Wikipédia en Français

  • Caserne Des Cohortes Urbaines — Caserne des cohortes urbaines …   Wikipédia en Français

  • Caserne des cohortes urbaines — Lieu de construction Champ de Mars Date de construction entre 270 et 275 ap. J. C. Ordonné par Aurélien Type de bâtiment Caserne …   Wikipédia en Français

  • Cohortes urbanae — Cohortes urbaines Les cohortes urbaines (Latin:Cohors urbana) assument un triple rôle : garde d’honneur pour la ville de Rome dans l Antiquité romaine, police municipale et aussi, force militaire. D autres villes sous la dynastie des Julio… …   Wikipédia en Français

  • Cohorte urbaine — Cohortes urbaines Les cohortes urbaines (Latin:Cohors urbana) assument un triple rôle : garde d’honneur pour la ville de Rome dans l Antiquité romaine, police municipale et aussi, force militaire. D autres villes sous la dynastie des Julio… …   Wikipédia en Français

  • Garde prétorienne — Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin …   Wikipédia en Français

  • Cohorte romaine — Pour les articles homonymes, voir cohorte. Une cohorte romaine était une unité tactique constituée en général d un seul type de soldat dans l armée romaine. Son apparition a lieu au deuxième siècle avant notre ère et fut souvent attribuée à la… …   Wikipédia en Français

  • Castra Urbana — Caserne des cohortes urbaines Caserne des cohortes urbaines …   Wikipédia en Français

  • Armée romaine — L armée romaine (latin : exercitus Romanorum ; Grec Ancien : στρατός/φοσσᾶτον Ῥωμαίων) était l armée de la Rome antique. Elle a permis à la Rome antique de dominer la Méditerranée du IIe siècle av. J.‑C. au Ve siècle …   Wikipédia en Français

  • Armee romaine — Armée romaine L acmé territoriale de la civilisation romaine peut se déduire d après cette carte animée. L armée romaine a permis à la Rome antique de dominer la Méditerranée du VIIIe siècle av. J. C. au …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.