Code International De Nomenclature Botanique


Code International De Nomenclature Botanique

Code international de nomenclature botanique

Le Code international de nomenclature botanique (CINB) définit et édicte les règles d'élaboration et de priorité des noms scientifiques attribués aux organismes « considérés comme plantes » , bien que n'en étant pas tous selon les critères actuels, dont les champignons.

La première version du Code vit le jour en 1867 lors du Congrès de botanique de Paris (lois de Candolle, rédigée en langue française).

Depuis 1952 le nom officiel du Code est l' International Code of Botanical Nomenclature (ICBN). Depuis le Code de Berlin de 1988, le ICBN est uniquement rédigé en anglais britannique. Les traductions sont préparées et publiées séparément, et ne font pas autorité.

Sommaire

Le Code de Vienne (2006)

La dernière version du Code est celle du XVIIe Congrès International de Botanique qui s’est tenu à Vienne du 17 au 23 juillet 2005. Le Vienna Code (en anglais) a été édité par l'International Association for Plant Taxonomy en 2006, Regnum Vegetabile 146, A.R.G. Gantner Verlag KG. (ISBN 978-3-921800-63-8)

Une version électronique peut être consultée sur le site de l'International Code of Botanical Nomenclature (Vienna Code) depuis le 8 janvier 2007.

Le Code de Saint Louis

La version précédente (maintenant remplacée par le Vienna Code) est l’International Code of Botanical Nomenclature (ICBN) adoptée durant le XVIe Congrès international de botanique tenu à Saint-Louis, Missouri en juillet-août 1999. Elle remplace le Code de Tokyo, publié six ans auparavant à la suite du XVe Congrès International de Botanique de Yokohama.

La version papier originale de l’International Code of Botanical Nomenclature (ICBN) dit de Saint-Louis a été publiée en 2000, dans la revue Regnum Vegetabile[1]. Elle est accessible en ligne sur le site de l'International Code of Botanical Nomenclature.

Elle a été éditée sous la direction de : W. Greuter, avec la collaboration de J. McNeill, F.R. Barrie, H.M. Burdet, V. Demoulin, T.S. Filgueiras, D.H. Nicolson, J.E. Skog, P.C. Silva, P. Trehane, N.J. Turland, et D.L. Hawksworth

L’International Association for Plant Taxonomy (Vienne, Europe), autorise et recommande sa traduction en français, parmi les versions « non officielles ». Elle est à présent disponible ainsi que les versions en allemand, chinois, espagnol, italien, japonais, russe et slovaque.

Version française du Code de Saint Louis

La version française a été réalisée en 2002 dans le cadre des projets du Réseau Tela Botanica (Version 1.1 du 26 février 2004). Elle a été traduite par : Valéry Malécot[2] et Romieg Soca[3]. Les relecteurs en ont été : Michel Chauvet[4], Guy Redeuilh[5] et Jacques Florence[6]

Elle est consultable en ligne sur le site internet de Tela Botanica ou téléchargeable au format pdf (Télécharger la version française)

Table des matières

  1. Division I : Principes
  2. Division II : Règles et recommandations
    1. Chapitre 1 Rangs des taxons
    2. Chapitre 2 Statuts, typification et priorité des noms
      1. Section 1 définition
      2. Section 2 Typification
      3. Section 3 Priorité
      4. Section 4 Limitation du principe de priorité
    3. Chapitre 3 Nomenclature des taxons d'après leur rang
      1. Section 1 Noms de taxons de rang supérieur à la famille
      2. Section 2 Noms de familles, de sous-familles, de tribus et de sous-tribus
      3. Section 3 Noms de genres et de subdivisions de genres
      4. Section 4 Noms d'espèces
      5. Section 5 Noms des taxons de rang inférieur à l'espèce (taxons infraspécifiques)
      6. Section 6 Noms des plantes cultivées
    4. Chapitre 4 Publication effective et valide
      1. Section 1 Conditions et dates de publication effective
      2. Section 2 Conditions et dates de publication valide des noms
      3. Section 3 Citation des auteurs
      4. Section 4 Recompmandations générales relatives aux citations
    5. Chapitre 5 Rejet des noms
    6. Chapitre 6 Noms de champignons à cycle de vie pléomorphe
    7. Chapitre 7 Orthographe et genre grammatical des noms
      1. Section 1 Orthographe
      2. Section 2 Genre grammatical
  3. Division III Disposition relatives à l'administration du code
  • Appendices

Voir aussi

Notes

  1. volume 138, par Koeltz Scientific Books, D661453 Königstein (Allemagne)
  2. Valéry Malécot - Département de sciences biologiques - Institut national d’horticulture - 2, rue Le-Nôtre - 49045 Angers Cedex 01
  3. Romieg Soca - 34380 Saint Martin de Londres
  4. Michel Chauvet - Ethnobotaniste - INRA - 2, place Pierre Viala - 34060 Montpellier Cedex
  5. Guy Redeuilh - Société mycologique de France - 20, rue Rottembourg - 75012 Paris
  6. Jacques Florence - US 084 (Biodival) - Antenne IRD - Laboratoire de phanérogamie - 16, rue Buffon - 75005 Paris
  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail de la mycologie Portail de la mycologie
Ce document provient de « Code international de nomenclature botanique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Code International De Nomenclature Botanique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Code international de nomenclature botanique — Le Code international de nomenclature botanique (CINB) définit et édicte les règles d élaboration et de priorité des noms scientifiques attribués aux organismes « traditionnellement considérés comme plantes », bien que n en étant pas… …   Wikipédia en Français

  • Code international de nomenclature des plantes cultivées — Code international pour la nomenclature des plantes cultivées Le Code international pour la nomenclature des plantes cultivées (CINPC) règlemente la désignation des cultivars, des groupes de cultivars et des chimères de greffe. Exemples :… …   Wikipédia en Français

  • Code International De Nomenclature Zoologique — Le Code international de nomenclature zoologique (CINZ) définit et édicte les règles d élaboration et de priorité des noms scientifiques des organismes animaux. La première version avec le nom courant a été adoptée par le XVe Congrès… …   Wikipédia en Français

  • Code international de nomenclature zoologique — Le Code international de nomenclature zoologique (CINZ) définit et édicte les règles d élaboration et de priorité des noms scientifiques des organismes animaux. La première version avec le nom courant a été adoptée par le XVe Congrès… …   Wikipédia en Français

  • Nomenclature (botanique) — Nomenclature botanique La nomenclature botanique est la discipline de droit botanique qui a pour objet de définir et d édicter les règles permettant de former les noms de taxons des organismes « considérés comme plantes[1] », et de… …   Wikipédia en Français

  • Code International Pour La Nomenclature Des Plantes Cultivées — Le Code international pour la nomenclature des plantes cultivées (CINPC) règlemente la désignation des cultivars, des groupes de cultivars et des chimères de greffe. Exemples : Clematis alpina Ruby  : cultivar d une espèce, Magnolia… …   Wikipédia en Français

  • Code international pour la nomenclature des plantes cultivees — Code international pour la nomenclature des plantes cultivées Le Code international pour la nomenclature des plantes cultivées (CINPC) règlemente la désignation des cultivars, des groupes de cultivars et des chimères de greffe. Exemples :… …   Wikipédia en Français

  • Nomenclature botanique — La nomenclature botanique est la discipline de droit botanique qui a pour objet de définir et d édicter les règles permettant de former les noms de taxons des organismes « considérés comme plantes[1] », et de déterminer leur priorité en …   Wikipédia en Français

  • Code international pour la nomenclature des plantes cultivées — Le Code international pour la nomenclature des plantes cultivées (CINPC) règlemente la désignation des cultivars, des groupes de cultivars et des chimères de greffe. Exemples : Clematis alpina Ruby  : cultivar d une espèce, Magnolia… …   Wikipédia en Français

  • Nomenclature (bacteriologie) — Nomenclature bactérienne La nomenclature bactérienne est la discipline qui établit les règles d un langage international permettant de désigner par un même nom, des bactéries identiques dans n’importe quelle région du monde. Comme dans les autres …   Wikipédia en Français