Cocotte


Cocotte
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le terme « cocotte » peut désigner :

Sommaire

Sens principaux

Prostitution

Les cocottes étaient également, surtout en France sous le Second Empire, des prostituées de luxe connues pour ruiner leurs riches amants en dépenses somptuaires (fêtes, bijoux, maisons, etc.). Plusieurs hôtels particuliers de Paris ont été construits pour des cocottes, comme celui de la Païva sur les Champs-Élysées. Le terme de demi-mondaine est également employé à cette époque ; ainsi peut-on citer Cora Pearl (1835-1886) avec le Prince Napoléon ou Laure Hayman (1851-1932) avec Karageorgévitch ou Paul Bourget.

Nana, d’Émile Zola, décrit la vie et le destin tragique d’une de ces cocottes, qui rend fous d’amour et mène à la ruine les hommes puissants qu’elle rencontre. Pour certaines femmes du peuple, devenir une cocotte était aussi un moyen d’arriver à l’aisance financière avant de se ranger. Certaines ont su gérer leur fortune, d’autres sont mortes jeunes et dans la misère, d'autres enfin, comme Sarah Bernhardt, qui à ses débuts était une cocotte, sont devenues des actrices adulées.

« Sentir, puer la cocotte » signifie sentir un parfum de mauvaise qualité comme ceux dont usaient les cocottes de bas étage et a donné le verbe « cocotter ».

Autres significations

Le jeu de la cocotte en papier

Par allusion à l'onomatopée imitant le cri de la poule, cocotte est utilisé dans différentes acceptions ayant un rapport direct avec le sens « poule » :

  • Cocotte est synonyme de poule dans le langage des enfants ou des adultes qui leur parlent ;
  • Cocotte est, en musique, une suite de notes piquées dans le registre le plus haut ;
  • Cocotte est le nom d'un pliage de papier représentant schématiquement une poule ;
  • Cocotte est, en couture, le nom d'un feston, cranté à la manière d'une crête de poule, qui ourle un ouvrage ;
  • Cocotte est un terme d'affection que l'on donne à une petite fille ou à une femme aimée ; on l'a vu utilisé pour interpeller une jument (« Hue, cocotte ! »).
  • En argot de médecine, cocotte est la blépharite, la blennoragie.
  • Au Canada et dans les Vosges, cocotte est le nom de la pomme de pin.
  • Cocotte est connue aussi en Ontario comme désignant une sieste d'après-midi. [réf. nécessaire]
  • Cocotte est au Canada la fleur provenant du cannabis, prisée par les consommateurs pour sa haute teneur en THC.
  • Cocotte est, sur un vélo, la pièce servant à fixer un levier de frein au guidon ; désigne aussi la protection souple de ce support.
  • Cocotte est, au rugby, un regroupement d'au minimum deux joueurs (porteur du ballon compris) liés et debout.

Liens externes

Définitions lexicographiques et étymologiques de « cocotte » du CNRTL.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cocotte de Wikipédia en français (auteurs)