Club De L'Horloge


Club De L'Horloge

Club de l'Horloge

Club de l'Horloge

Domaine d'activité : Politique française
Création : 1974
Personnes-clés : Henry de Lesquen
Orientation politique : droite/extrême-droite
Siège : Paris
Financement : privé
Site Web : [1]

Think tank

Le Club de l'Horloge est une association française fondée en 1974 par Yvan Blot (RPR), Jean-Yves Le Gallou (UDF) et Henry de Lesquen (MPF), et regroupant des cadres, des hauts fonctionnaires, des intellectuels, des hommes politiques et des universitaires français de droite et d'extrême droite, qui prônent une « union de la droite, en faisant entrer le Front national dans une alliance de gouvernement »[1].

Sommaire

Idées développées et défendues par le Club

Le Club de l'Horloge se définit comme un cercle de réflexion destiné à apporter des idées à la droite française. Il prône une « synthèse national-libérale [pour] faire pièce à l'idéologie dominante » [2]. Il défend le « libéralisme intégral » en matière économique depuis 1979[3] (illustré lors de la publication de l'ouvrage collectif Le Grand Tabou : l'économie et le mirage égalitaire, éd. Albin Michel, 1980), le nationalisme (par exemple avec L'Identité de la France, éd. Albin Michel, 1985), les mérites, selon le club, de la colonisation menée par les puissances occidentales jusqu'aux années 1960, et des théories sur les inégalités naturelles entre individus ou groupes d'individus (notamment avec La Politique du vivant, éd. Albin Michel, 1978).

Le Club se prononce[4] pour une union de la droite dont ferait partie le Front national pour les similitudes ayant lieu entre eux, seulement du point de vue du programme.

Le Club est à l'origine de la théorisation de la « préférence nationale », dans un ouvrage collectif publié aux éditions Albin Michel en février 1985, quand ses principaux dirigeants et adhérents étaient encore membres du RPR (Bruno Mégret, Yvan Blot, Jean-Claude Bardet, Henry de Lesquen) de l'UDF (Jean-Yves Le Gallou) ou du CNI (Yvon Briant).

Le Club plaide également pour la démocratie et la République[5],[6].

Les influences du Club de l'Horloge

Le Club de l'Horloge se reconnaît une douzaine de maîtres à penser : Edmund Burke, Hippolyte Taine, Gustave Le Bon, Vilfredo Pareto, Ludwig von Mises, Carl Schmitt, Friedrich Hayek, Konrad Lorenz, Arnold Gehlen, Jules Monnerot, Jacques Monod et Julien Freund

Entre droite de gouvernement et Front national

Henry de Lesquen soutient en 1997 qu'il existe « un électorat d'environ 15 % qui attend quelque chose. Un électorat plus bourgeois, moins populaire, moins focalisé sur l'immigration, plus attaché aux libertés économiques que celui du Front national ». L'alliance ne serait cependant possible que si le Front national cessait d'être un parti de contestation fixé sur le nationalisme [1].

Le Club depuis 1974 s'est tissé de nombreux liens à droite. Alain Madelin était l'un des plus assidus aux colloques et séminaires jusqu'en 1984. Ministre en 1986, il avait pris à son cabinet comme chargé des études et discours le secrétaire général du Club, Michel Leroy. Alain Juppé, quant à lui, a pris également part à des réflexions en commun avec le Club de l'Horloge en publiant ensemble un ouvrage. Jusqu'à la fin des années 1980 au moins, il est resté proche de la droite de gouvernement, et surtout des éléments les plus à droite de ces partis. Ainsi, en 1989, il a présenté un rapport commun avec le club 89, boîte à idées du RPR. Le président du Club, Henry de Lesquen, a, en 2002, conseillé le président de la République française, Jacques Chirac, sur les problèmes de l'insécurité[7].

Les principaux dirigeants fondateurs, à l'exception d'Henry de Lesquen, ont adhéré au Front national dans les années 1980 : Jean-Claude Bardet, Yvan Blot, Jean-Yves Le Gallou et Bruno Mégret. Mais le Club compte également des adhérents ou des sympathisants qui sont membres du Mouvement pour la France, à commencer par son président Henry de Lesquen, ou du Centre national des indépendants et paysans (Christian Vanneste).

Le Club de l'Horloge a été considéré à la fin des années 1970 comme partie prenante de la « Nouvelle Droite » symbolisée par le GRECE. Henry de Lesquen a cependant fait savoir de l'existence de différences existant entre le Club et la « Nouvelle Droite »[8]. Les liens entre les deux associations se seraient limités à certains membres en commun et le Club a depuis rejeté le paganisme dominant au GRECE pour des positions conservatrices beaucoup plus classiques.

En 2006, on compte parmi les adhérents du Club de l'Horloge des membres de l'UMP, de l'UDF, du Front national et des indépendants.

Le procès contre Élisabeth Roudinesco

Le Club a par ailleurs assigné en justice l'universitaire et essayiste Élisabeth Roudinesco qui avait accusé certains de ses membres d'« antisémitisme masqué », après avoir relevé dans leurs écrits toutes les similitudes avec la rhétorique des négationnistes, dans un article publié par la revue Les Temps modernes. Mme Roudinesco a gagné en première instance (juin 2005), puis en appel (mars 2006).

Dirigeants actuels

  • Président : Henry de Lesquen
  • Vice-présidents : Didier Maupas, Georges Berthu, Pierre-Marie Guastavino
  • Secrétaire général : Bernard Mazin
  • Délégués :
à l'animation : Alain Bourdelat
aux adhésions : Pierre-Yves Pinchaux
à la communication : Christophe Beaumont

Les ouvrages publiés par le Club de l'Horloge

  • Ambiguïtés de l'Europe sociale (Les)
  • Amérique latine, victime de l'étatisme ou du capitalisme ? (L')
  • Déclin du droit (Le)
  • Démocratie confisquée (La)
  • Démocratie locale, un pari pour la France (La)
  • Droite-gauche : un clivage dépassé ?
  • Echecs et injustices du socialisme
  • Ecole en accusation (L')
  • Elections municipales 2001 : mettre le cap à droite
  • Grand Tabou - L'économie et le mirage égalitaire (Le)
  • Identité de la France (L')
  • Identité et croissance de l'homme
  • Mythe des acquis sociaux (Le)
  • Occident sans complexes (L')
  • Penser l'Antiracisme
  • Péril bureaucratique (Le)
  • Politique du vivant (La)
  • Privatiser la Sécurité sociale
  • Quelle Université pour la France ?
  • Qu'est-ce que la Nation ?
  • Racines du futur - Demain la France (Les)
  • Réforme du code de la nationalité (La)
  • "Refus de l'exclusion", nouvelle expression de l'utopie égalitaire (Le)
  • Rétablir la Sécurité
  • Rompre avec 50 ans de socialisme - 1936-1986
  • Socialisme contre le tiers monde (Le)
  • Socialisme et fascisme : une même famille ?
  • Socialisme et le péché originel (Le)
  • Socialisme et religion sont-ils compatibles ?
  • Union de la droite est-elle possible ? (L')
  • Vive la Propriété !

Notes et références

  1. a  et b in Le Monde daté du 21 octobre 1997
  2. Site du Club : "Droite-Gauche, un clivage dépassé ?
  3. Jacques Julliard et Michel Winock (dir.), Dictionnaire des intellectuels français, éd. du Seuil, 2002, p. 324
  4. Site du Club : L'union de la Droite est-elle possible ?
  5. Programme de la XXIe Université annuelle du Club de l’Horloge
  6. Libre journal des idées politiques du 24 novembre 2005 sur Radio Courtoisie, dirigé par Henry de Lesquen, président du Club de l'Horloge, qui affirme "Il faut soutenir la démocratie car il s'agit du système le plus juste pour défendre les intérêts des Français."
  7. Correspondance entre Jacques Chirac et Henry de Lesquen
  8. Article du site regards.fr

Voir aussi

Liens internes

Lien externe

  • Portail du libéralisme Portail du libéralisme
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Club de l%27Horloge ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Club De L'Horloge de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Club de l'Horloge — Domaine d activité Politique française Création 1974 Personnes clés Henry de Lesquen, Yvan Blot Orientation politique libérale conservatrice, Bonapartisme, Gaullisme Siège Paris Financement …   Wikipédia en Français

  • Club de l'horloge — Domaine d activité : Politique française Création : 1974 Personnes clés  …   Wikipédia en Français

  • Club de l’horloge — Club de l Horloge Club de l Horloge Domaine d activité : Politique française Création : 1974 Personnes clés  …   Wikipédia en Français

  • Club de l'Horloge — The Club de l Horloge (literally The Clock Club) is a French far right association founded in 1974. Close to the Nouvelle Droite movement, the club centers itself around the values of liberalism, nationalism and democracy. Its president is Henry… …   Wikipedia

  • Batiment de l'horloge — Indre (Loire Atlantique) Pour les articles homonymes, voir Indre. Indre La Loire vue depuis Basse Indre …   Wikipédia en Français

  • Bâtiment de l'horloge — Indre (Loire Atlantique) Pour les articles homonymes, voir Indre. Indre La Loire vue depuis Basse Indre …   Wikipédia en Français

  • Raja Club Athletic — Pour les articles homonymes, voir RCA. Infobox club sportif Raja Club Athletic …   Wikipédia en Français

  • Football Club Internazionale Milano — Inter Milan FC Internazionale …   Wikipédia en Français

  • Élisabeth Roudinesco — Historienne Française Histoire Moderne Contemporaine Naissance 10 septembre 1944 ( …   Wikipédia en Français

  • Henry de Lesquen — en 2007. Henry de Lesquen du Plessis Casso, vicomte de Lesquen, plus connu sous le nom de Henry de Lesquen, est un homme politique et haut fonctionnaire français né le 1er janvier 1949 à Port Lyautey au Maroc. Il préside le Club de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.