Club Bruges


Club Bruges

Club Bruges KV

Club Brugge K.V. Football pictogram white.png
Logo
Généralités
Nom complet Club Brugge Koninklijke Voetbalvereniging
Surnom(s) Blauw-Zwart (bleu-noir), Club, FCB
Date de fondation 1891
Couleurs Bleu et Noir
Stade Stade Jan Breydel
(29 975 places)
Siège Olympialaan 74
8200 Bruges
Président Flag of Belgium.svg Pol Jonckheere
Entraîneur Flag of the Netherlands.svg Adrie Koster
Maillots
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Domicile
Team colours Team colours Team colours
Team colours
Team colours
Extérieur
Actualités
Soccerball current event.svg
Pour la saison en cours, voir :
Saison 2009-2010 du FC Bruges

Le Club Bruges (Club Brugge en néerlandais), ou FC Bruges, est un club belge de football basé à Bruges. Le club, présidé par Pol Jonckheere et entraîné par Adrie Koster, évolue en 2009-2010 en Jupiler League.

Sommaire

Le club

Avec 13 titres de champion de Belgique, 10 coupes de Belgique et 13 supercoupes, le Club Bruges est le deuxième plus grand club de Belgique. Il s'est, en effet, qualifié pour la 16ème fois consécutive pour la Coupe d'Europe. Malgré ses excellents résultats en Belgique, l'écart avec les plus grands clubs d'Europe continue de se creuser et les bons résultats sur la scène européenne sont de plus en plus durs à obtenir. Le matricule 3 reste néanmoins confiant et ambitieux grâce notamment à son grand nombre de supporters. Il espère par ailleurs construire un nouveau stade dans les années à venir.

Histoire

Le premier club voit le jour en 1891 sous le nom de Brugsche Football club et avait comme emblème « Mens sana in corpore sano ». Avant même que l'Association ne soit officiellement reconnue, il y avait déjà de la contestation parmi les membres. Une rupture s'en suit pour qu'un deuxième club naisse sous le nom de Football Club Brugeois. Et malgré de grosses difficultés financières éprouvées par les deux clubs, quelques jeunes trouvent le courage et l'enthousiasme pour faire naître une troisième association, le Vlaamsche FC.

En 1897, les deux premiers clubs créés fusionnent. Le Football Club Brugeois, guère florissant, est repris par le Brugsche Football club mais le nouveau club conserve toutefois la dénomination française. En 1899, de la fusion du Vlaamsche FC et du Rapid Football Club, naît le Cercle Bruges KSV. C'est à ce moment-là, qu'à Bruges, a lieu les premières joutes de derby qui aujourd'hui encore anime la saison du FC Bruges. Le 15 juin 1920, lors d'une réunion, le club décide d'acheter son terrain. Ainsi, le nouveau président, Albert Dyserynck, rachète le terrain et le club devient propriétaire du Klokke (nom du café d'en face). Dans son nouveau stade, le FC Brugeois remporte sa première couronne en 1920 : son premier titre de Champion de Belgique. Le 23 mai 1920, le roi Albert Ier décerne le titre d'« Association Royale » au FC Brugeois.

Pendant la présidence d'Albert Dyserynck, le FC Brugeois devient une ASBL, statut que le club possède toujours actuellement. Mais, le lundi 9 février 1931, le destin le frappe tragiquement. Le Président du Conseil d'administration nouvellement créé trouve la mort dans un accident de voiture. Pour lui rendre tous les honneurs, le Klokke est rebaptisé l'« Albert Dyserynckstadion » et, le 14 février, le long de l'entrée principale, un buste d'Albert Dyserynck est érigé. Cette plaque se trouve maintenant encore devant la tribune principale du Stade Jan Breydel.

Après le premier titre national en 1920, le onze du club a traversé des années difficiles. Les joueurs chevronnés prenaient de l'âge et, en 1928, le FC Bruges doit même rappeler Torten Goetinck, âgé alors de 42 ans, pour tenter de préserver le club d'une dégradation imminente. Sa vitesse n'était plus aussi déterminante, et malgré son dévouement et son expérience, le Club doit à regrets descendre en division 2.

Le Club Bruges connait, pendant et après la Seconde Guerre mondiale, des temps difficiles. Et cela non seulement dans le domaine sportif. Il y avait une charge d'emprunt très lourde à supporter dans tous les sens du terme. Les bleus et noirs jouent, à cette époque, à l'ascenseur entre la division 1 et la division 2… En 1957, le Roumain de 33 ans, Norberto Höfling, devient entraîneur du club et le ramène en division 1. Il crée une équipe plus forte tactiquement et porte son attention sur une meilleure organisation de la défense. Il est le premier à apporter une mentalité professionnelle au club. Le Roumain est resté six ans au club brugeois.

Logo du FC Bruges dans les années 70

Le retour de Bruges en division 1, en 1959, n'est pas passé non plus inaperçu sur le plan administratif. Le 14 juillet 1959, André de Clerck est engagé en tant que président de l'association et succède à son père, Emile de Clerck promu « Président d'honneur ». André de Clerck cèdera sa chaise de président à son fils Fernand, après l'obtention du titre de champion de Belgique après la saison 1972-1973. Après Emile et André, la trilogie de Clerck a tout de suite été une réalité.

Après le départ de Norberto Höfling, les entraîneurs se suivent à un tempo élevé. Après Schwanner, Henri Dekens est engagé après une courte mission d'intérim de Lucien Masyn, puis rapidement remplacé par Louis Dupal. Ce Louis Dupal se trouve à la base du grand club brugeois. Il a été un père pour les joueurs. En 1965-1966, le club termine cinquième puis deuxième l'année suivante. À la fin de cette saison, il doit laisser la place à Norberto Höfling qui commence un deuxième mandat au club.

Au cours de la saison, 1967-1968, notons l'entrée en matière européenne au Klokke (contre Sporting Lisbonne) et la deuxième place de Bruges au championnat. Le club remporte aussi, en 1968, sa première Coupe de Belgique contre le Beerschot puis une deuxième en 1970 avec l'entraîneur français de Munck. En 1972, le club prend son nom actuel : Club Brugge KV. En 1973, le couronnement absolu avec un deuxième titre national de Champion de Belgique en division 1 sous la férule de Leo Canjels. Le club aura attendu 53 ans.

Le 21 janvier 1974, le conseil d'administration du club Bruges décide de recruter Ernst Happel en tant que nouvel entraîneur. Jusqu'en décembre 1978, il est resté au gouvernail de l'équipe brugeoise avec un palmarès éblouissant : les titres nationaux en 1976, 1977 et 1978 ; la coupe de Belgique en 1977 ; la finale de la coupe UEFA contre Liverpool en 1976 et la finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions contre Liverpool dans l'imposant stade de Wembley en 1978.

Lors de la troisième journée de la saison 1975-1976, le club inaugure la nouvelle pelouse de l'Olympiastadion contre le RWD Molenbeek. Pour la saison 1979-1980, Han Grijzenhout devient l'entraîneur. Le club avait choisi cette saison-là d'appliquer un concept de jeu où le résultat primait sur la manière. Dans cette optique, Grijzenhout opte pour un entre jeu surpeuplé. Le club est sacré champion de Belgique pour la sixième fois. Le dernier match à domicile du club est l'occasion de faire ses adieux à Raoul Lambert après 22 ans de loyaux services.

La saison 1981-1982 est sans doute la plus faible et la plus exaspérante de l'histoire de club. Le club n'assura son maintien que lors de la dernière journée et une victoire 5-0 contre le RWDM à l'Olympia. En 1984, Henk Houwaart, l'élève d'Happel, devient l'entraîneur du club Brugeois. Il reste cinq saisons chez les Blauw en Zwart, très longtemps pour un entraîneur à Bruges. Il remporte avec le club une deuxième place en 1985 et 1986 (après un double test match contre Anderlecht), troisième en 1987, quatrième en 1989, la Coupe de Belgique en 1986 et un titre de champion de Belgique en 1988.

De Klokke en 1975

Pour la saison 1987-1988, Bruges remporte le titre mais le club réalise surtout un superbe parcours européen. En déplacement, Bruges reçoit trop souvent une punition, mais à domicile les Brugeois étaient intouchables. Le Zenith Leningrad, l'Étoile rouge Belgrade et surtout le Borussia Dortmund en font les frais. Plus tard encore le Panathinaïkos Athènes est éliminé mais l'Espanyol Barcelone veille à ce que le club ne puisse de justesse pas jouer la finale européenne.

À l'entre saison 1989, Georges Leekens arrive aux commandes de Bruges et le club arrache, à la surprise générale, un nouveau sacre de champion de Belgique. En 1991, le club remporte la coupe de Belgique. En 1992, un des monuments du club raccroche les crampons, Jan Ceulemans. Il aura fait trembler les filets pour Bruges pendant 14 ans. Cette année-là, Hugo Broos réussit parfaitement son entrée en matière comme entraîneur. Le club devient champion de Belgique et atteint la demi-finale de la coupe des coupes contre le Werder Brême. En 1996, Bruges est de nouveau champion et parvient même à aligner 14 victoires successives.

Eric Gerets devient l'entraîneur du club pour la saison 1997-1998. Bruges remporte le titre de Champion de Belgique avec une avance énorme sur le deuxième mais reçoit une véritable gifle en s'inclinant 4-0 devant Genk en finale de la coupe de Belgique au Heysel. En 2000, arrive au club le norvégien Trond Sollied. Il instaure au club un jeu basé sur l'offensive et son célèbre 4-3-3 qu'il ne quittera pas pendant 5 ans. Les résultats ne se font pas attendre et Sollied remporte en 5 ans deux titres de champion en 2003 et 2005 et deux coupes de Belgique en 2002 et 2004.

Après le départ de Sollied, le club connaît une période très difficile. C'est d'abord Jan Ceulemans, la légende du club, qui échouera dans la reconstruction d'une équipe et qui est licencié en avril 2006. Il est remplacé par Emilio Ferrera qui, après de bons débuts, se montrera aussi incapable de remettre l'équipe sur les bons rails. En janvier 2007, il est remercié alors que le directeur sportif, Marc Degryse, venait de démissionner. C'est Cedomir Janevski qui assura l'interim au poste d'entraîneur et décrocha une 10e Coupe de Belgique après une saison malgré tout très décevante.

En juin 2007, c'est Jacky Mathijssen qui accepte le poste d'entraîneur. Il est souvent décrié pour son coté provocateur envers ses concurrents et malgré des débuts prometteurs, il ne parviendra pourtant pas à gagner de titre avec le club. Après deux saisons, il est licencié. C'est à cette période que le club a à déplorer la disparition d'un de ses joueurs, François Sterchele. Il perd la vie lors d'un accident de voiture le 8 mai 2008. Cette disparition déclenchera une grande vague d'émotion parmi les supporters. De nombreuses marques d'affection lui seront adressées les jours et les mois suivants sa disparition. En juin 2009, le FC Bruges change également de président : Michel D'Hooghe quitte son poste après 6 ans et il est remplacé par Pol Jonckheere.

Le nouvel entraîneur est le néerlandais Adrie Koster.

Stade

Tribune nord du Stade Jan Breydel

Le FC Bruges a, au cours de son histoire, toujours joué sur des terrains se trouvant près les uns des autres, à l'ouest de la ville, à Sint-Andries. En 1891, à la création de l'équipe, le club s'installa à la Ratteplein, un terrain laissé en jachère et utilisé jusque là pour des courses de chiens très populaires en Angleterre à l'époque. En 1912, le club déménage pour un terrain bordé de petite tribunes, De Klokke. Dans les années 1960 y naît le célèbre spionkop qui transformait le Klokke pour chaque équipe visiteuse en un véritable enfer. A l'étroit, le FC Bruges s'installe en 1975 dans un nouveau stade, l'Olympiastadion. Il prend le nom de Stade Jan Breydel lors sa rénovation en 1998 à l'occasion de l'Euro 2000. Il est désormais le plus grand stade du championnat belge.

Article détaillé : Stade Jan Breydel.

Nouveau stade

En janvier 2006, Michel D'Hooghe, président du club, déclare que le club doit améliorer sa structure d'accueil pour pouvoir prendre une autre dimension. En effet, avec 22 000 abonnés pour une capacité de 30 000 places et un nombre insuffisant de loges et business seats, le Stade Jan Breydel est devenu trop petit pour le club. Le président commande donc une étude pour étudier les possibilités qui se présentent au club.

Le 11 janvier 2007, le club organise une conférence de presse pour faire le point sur le dossier. Il en ressort que le club compte construire d'ici la saison 2011-2012 un nouveau stade de 40 000 places à Loppem, une commune voisine de Bruges. Un grand centre commercial serait construit à coté du stade pour permettre au club de réduire les coûts de la construction[1]. Si les supporters du club sont heureux à l'idée d'avoir un stade flambant neuf, les réactions sont moins bonnes chez les riverains de Loppem, à la commune de Bruges (propriétaire du Stade Jan Breydel) et au Cercle Bruges KSV qui partage avec le FC Bruges le stade actuel.

Le 25 mai 2007, une seconde conférence est organisée où la construction du nouveau stade et son emplacement sont confirmés. L'option d'agrandissement soutenue par la commune est rejetée par le club car trop coûteuse. Le coût du projet est évalué à 79,6 millions d'euros[2],[3].

En février 2008, les communes concernées (Bruges, Zedelgem et Oostkamp) ont donné leur aval à la construction du nouveau à l'emplacement proposé par le club, à Loppem[4] [5]. Le dossier a alors été envoyé au gouvernement flamand à qui le club a rentré les rapports environnementaux nécessaires.

Supporters

Saison Assistance
2008-2009 26.085
2007-2008 26.368
2006-2007 25.034
2005-2006 25.329
2004-2005 24.432
2003-2004 23.716
2002-2003 20.976
2001-2002 17.854
2000-2001 16.412
1999-2000 14.477
Assistance moyenne[6]

L'ASBL Supportersfederatie Club Brugge KV est reconnue par le club comme le porte-parole officiel des supporters du club. Elle représente plus de 10 000 supporters des 62 clubs de supporters répartis partout en Flandre. Une direction élue s'occupe de la gestion de cette association. Son objectif principal est l'organisation des déplacements en bus et de soirées entre supporters. Une autre mission importante de l'ASBL est l'organisation du Fandag, la journée porte ouverte du club. Elle est organisée en juillet, la veille des matines brugeoises, et permet aux supporters de visiter le stade, découvrir la nouvelle équipe et les nouveaux produits dérivés du club.

La Blue Army a été créée le 12 septembre 1998 par quelques irréductibles supporters qui étaient nostalgiques de l'ambiance brûlante des années 1980. Une ambiance qui avait fait la réputation du club en Belgique et même en Europe mais qui s'était perdue après la suppression des places debout au profit des places assises. La Blue Army avait pour but d'y remédier. Pour y parvenir, l'association a mis en place plusieurs instruments. Tout d'abord, il publie le Blue Army-fanzine, un magazine s'adressant aux supporters. Il organise aussi régulièrement avant des matchs, des Cantus qui permettent aux supporters de se rencontrer et d'apprendre ou répéter les chants. La Blue-army s'occupe également de l'organisation des tifos pour les grands matchs[7]. La Blue Army se résume comme ceci : passion du football, idéalisme effréné, ambiance durant 90 minutes, informations pour tous les supporters du FCB, communication ouverte, créativité et positivisme[8].

Tifo dans la tribune nord avant FC Bruges-Rapid Vienne (CL 2005)

S'il y a deux matchs à ne pas rater pour la majorité des supporters du club, c'est bien la réception du RSC Anderlecht et du Cercle Bruges KSV. Se partageant quasi tous les titres depuis plus de vingt ans, le club de la capitale est le principal rival du club et la confrontation entre les deux clubs est sans aucun doute le moment le plus attendu de la saison pour bon nombre de supporters. Le derby entre le cercle et le Club Bruges existe depuis 1899 et est pour tous les habitants de Bruges un match très particulier. Et même si sur papier, ce match semble déséquilibré depuis quelques années, les joueurs du cercle vendent toujours chèrement leur peau. Le vainqueur de ce derby est alors proclamé ploeg van 't stad (équipe de la ville en français).

Le numéro 12 n'est plus attribué au club en hommage au public qui est souvent surnommé : Le douzième homme. Suite au décès tragique de François Sterchele dans un accident de voiture en mai 2008, son numéro 23 a lui aussi été retiré. Enfin, le FC Bruges dispose depuis le 21 juillet 2006 d'une émission de télévision, CLUBtv, sur la chaîne Telenet diffusant 2 fois par semaine des reportages sur le club et des interviews de joueurs et dirigeants[9].

Gestion

À l'échelle belge, le FC Bruges est reconnu comme un modèle de gestion. Bien que la première mission du club soit sportive, le club se tient de maintenir ses comptes à l'équilibre. Le FC Bruges évolue sous le statut d'ASBL depuis plus de 70 ans. Elle est gérée par un Conseil d'Administration élu annuellement par la centaine de membres de l'ASBL est présidé par Michel D'Hooghe. C'est le Manager Général, Filips Dhondt, qui s'occupe de la gestion journalière du club tandis que le secteur sportif est aux mains de Luc Devroe. Le club emploi actuellement 80 personnes.

À l'image du football belge, le FC Bruges est un petit poucet en Europe avec un budget estimé à 20M€ (il dépend notamment de la participation ou non à la Coupe d'Europe). Les choses s'améliorent pourtant ces derniers temps. Tout d'abord au niveau des droits télé qui, pour la Belgique, sont passés en 2005 de 15M€ à 36M€[10]. Le FC Bruges est le mieux loti en Belgique à ce niveau et touche un peu plus de 3M€ par an. L'augmentation de la fréquentation du stade n'est pas étrangère à la bonne santé financière du club. En effet, le nombre d'abonnés est passé entre 1996 et 2006, de 8 000 à 22 000. Ceci grâce principalement aux bons résultats sportifs et à la rénovation du stade en 1998[11]. Stade qui est même devenu trop petit pour Bruges, les loges et le restaurant ne pouvant plus répondre à la demande[12]. Entre 2001 et 2006, les revenus du club ont augmenté de 85% et si on tient compte des droits télé, son chiffre d'affaires a doublé sur cette même période. Il reste tout de même à la traîne au niveau commercial[11]. En 2006, un sondage pointait le FC Bruges comme la marque préférée des belges [13]. Un potentiel donc énorme mais actuellement trop peu utilisé par le club à cause un manque de force managériale importante[11].

Après 12 ans de collaboration avec Adidas, le FC Bruges retrouve en 2007 Puma comme fournisseur du club. La marque de sport s'occupera non seulement de la production des maillots du club mais aussi des trainings d'entraînement et autres accessoires. Une retrouvaille car Puma avait déjà été sponsor du club de 1977 à 1995[14].

Formation

La formation est une des priorité du club. Il a en effet beaucoup investi pour se doter d'un outil de travail de qualité. En 2006, il a d'ailleurs été désigné suite à une étude comme étant un des meilleurs club de Belgique à ce niveau[15].

L'objectif avoué est de pouvoir amené chaque année un jeune vers le noyau professionnel. Le club souhaite également via sa politique de formation conforté son ancrage régional. Dès le plus jeune age, une importante section de scouting se met donc en action pour recruter les meilleurs joueurs de Flandre-Occidentale et Flandre-Orientale et rentrant le mieux dans l'organisation, la culture et le système de jeu du FC Bruges. Les valeurs éducatives, éthiques et sociales sont également primordiales. Par exemple, un membre du club est en contact continu avec les écoles et règlent les problèmes éventuels.

Le FC Bruges n'a pas d'accord de partenariat avec les clubs de la région et préfère entretenir de bonnes relations avec eux pour faciliter les transferts. Par la formation, le club veut également entretenir un style de jeu attractif et offensif. Caractérisé par un pressing haut en perte de balle, un jeu construit de l'arrière, en combinaisons et infiltrations depuis le milieu de terrain aussi bien que des actions individuelles d'attaquants.

Le club possède des équipes de jeunes allant des -8 au -19 et une équipe espoir qui représente le dernier échelon avant le noyau professionnel. Ces équipes évoluent dans des championnats nationaux regroupant uniquement les équipes évoluant en division 1. Les noms les plus célèbres sortis de l'école des jeunes du club sont ceux d'Olivier De Cock ou Birger Maertens.

Palmarès

Titre lors de la saison 2004-2005

Le FC Bruges détient le record de victoires en Coupe de Belgique avec 10 succès ainsi qu'en Supercoupe de Belgique avec 13 victoires entre 1980 et 2005. Il détient également celui du plus grand nombre de points récoltés lors d'une même saison depuis l'instauration de la victoire à trois points: lors de la saison 1997-1998, le club avait récolté 84 points.

Compétition Matchs Victoires Nuls Défaites Buts pour Buts contre +/-
Ligue des Champions 77 32 16 29 106 93 +13
Coupe des vainqueurs de coupe 28 15 3 10 41 33 +8
Coupe UEFA 110 50 22 38 198 144 +54
Récapitulatif des résultats du FC Bruges en coupes d'Europe au 30 juin 2009[16]
  • Coupe Sterchele :
    • Vainqueur : 2008

Matines brugeoises

Article détaillé : Matines brugeoises (football).

Les Matines brugeoises (Brugse Metten en néerlandais) est un tournoi amical organisé depuis 1976 par le FC Bruges. Le nom de ce tournoi est en hommage aux Matines brugeoises, révolution naissant à Bruges en 1302. Il avait jusqu'en 1992 la forme d'un tournoi avec 4 équipes avant de devenir un simple match amical. Le FC Bruges l'a remporté en 16 reprises (en 1979, 1981, 1984, 1990, 1992, 1993, 1995, 1996, 1998, 2000, 2001, 2004, 2006, 2007, 2008 et 2009).

Récompenses individuelles

Saison 2009/2010

Article connexe : Saison 2009-2010 du FC Bruges.

Entraîneurs (2009/2010)

Entraîneur Pays-Bas Adrie Koster
Entraîneur adjoint Belgique Peter Balette
Préparateur physique Belgique Jan van Winckel
Entraîneur des gardiens Belgique Dany Verlinden

Effectif professionnel actuel (2009/2010)

Nom Naissance Nationalité sportive Fin de contrat Dernier club
Gardiens
1 Stijn Stijnen 7 avril 1981 Belgique Belgique Juin 2011[17] Belgique Kermt-Hasselt
13 Geert De Vlieger 16 octobre 1971 Belgique Belgique Juin 2010[18] Belgique SV Zulte Waregem
26 Yves Lenaerts 27 février 1983 Belgique Belgique Juin 2010[19] Belgique Beringen Heusden-Zolder
Défenseurs
4 Carl Hoefkens 6 octobre 1978 Belgique Belgique Juin 2011[20] Angleterre West Bromwich Albion
5 Michael Klukowski 27 mai 1981 Canada Canada / Pologne Pologne Juin 2011[21] Belgique RAA Louviéroise
14 Jeroen Simaeys 12 mai 1985 Belgique Belgique Juin 2011[22] Belgique Saint-Trond VV
17 Cleber Sonda 29 avril 1991 Brésil Brésil Juin 2011[23] Brésil Esporte Clube Juventude
18 Ryan Donk 30 mars 1986 Pays-Bas Pays-Bas Juin 2013[24] Pays-Bas AZ Alkmaar
21 Jorn Vermeulen 16 avril 1987 Belgique Belgique Juin 2010[25] Formé au club
29 Gertjan De Mets 2 avril 1987 Belgique Belgique Juin 2011[26] Formé au club
30 Antolín Alcaraz 30 juillet 1982 Flag of Paraguay.svg Paraguay Juin 2010[27] Portugal Beira-Mar
Milieux de terrain
3 Jared Jeffrey 14 juin 1990 États-Unis États-Unis Juin 2011[28] États-Unis Dallas Texans
7 Koen Daerden 8 mars 1982 Belgique Belgique Juin 2011[29] Belgique RC Genk
8 Nabil Dirar 25 février 1986 Maroc Maroc / Belgique Belgique Juin 2013[30] Belgique KVC Westerlo
11 Jonathan Blondel 3 avril 1984 Belgique Belgique Juin 2010[31] Angleterre Tottenham Hotspur
20 Ronald Vargas 2 décembre 1986 Venezuela Venezuela Juin 2012[32] Venezuela Caracas FC
22 Karel Geraerts 5 janvier 1982 Belgique Belgique Juin 2012[33] Belgique Standard de Liège
27 Roy Meeus 24 mai 1989 Belgique Belgique Juin 2011[34] Formé au club
32 Vadis Odjidja Ofoe 21 février 1989 Belgique Belgique Juin 2013[35] Allemagne Hambourg SV
44 Ivan Perisić 2 février 1989 Croatie Croatie Juin 2012[36] France FC Sochaux
Attaquants
10 Wesley Sonck 9 août 1978 Belgique Belgique Juin 2010[37] Allemagne Borussia Mönchengladbach
15 Joseph Akpala 24 août 1986 Nigeria Nigeria Juin 2013[38] Belgique Sporting de Charleroi
19 Daniel Chávez 8 janvier 1988 Pérou Pérou Juin 2010[39] Pérou Academia Cantolao
40 Dorge Kouemaha 28 juin 1983 Cameroun Cameroun Juin 2012 Allemagne MSV Duisbourg
77 Mohamed Dahmane 9 avril 1982 France France / Algérie Algérie Juin 2011[40] Belgique RAEC Mons

Joueurs prêtés

Nom Naissance Nationalité sportive Fin de contrat Dernier club Club actuel Durée
Gardiens
Glenn Verbauwhede 19 mai 1985 Belgique Belgique Juin 2010[41] Formé au club KV Courtrai Juin 2009-Juin 2010
Défenseurs
Štěpán Kučera 11 juin 1984 République tchèque République tchèque Juin 2011[42] Sparta Prague KSV Roulers Juin 2009-Juin 2010
Laurent Ciman 5 août 1985 Belgique Belgique Juin 2011[43] Sporting de Charleroi KV Courtrai Juin 2009-Juin 2010
Attaquants
Brecht Capon 22 avril 1988 Belgique Belgique Juin 2011[44] Formé au club KV Courtrai Juin 2009-Juin 2010
Dušan Đokić 20 février 1980 Serbie Serbie Juin 2011[45] Etoile Rouge de Belgrade SC Astra Ploieşti Septembre 2009-Décembre 2009


Personnalités du club

Joueurs emblématiques

Article détaillé : Liste des joueurs du FC Bruges.

Franky van der Elst détient le record d'apparitions sous le maillot du FC Bruges, avec 612 matchs joués entre 1984 et 1999. Viennent ensuite l'ancien gardien Dany Verlinden avec 570 matchs et Gert Verheyen, 550 matchs.

Raoul Lambert est le meilleur buteur du club toutes compétitions confondues. Il inscrit pour le club 270 buts entre 1962 et 1980[46]. Lambert devance à ce classement Jan Ceulemans (240 buts[47]) et Gert Verheyen (195 buts[48]).

Jusqu'à présent, six joueurs sont parvenus à décrocher cinq titres de champions de Belgique avec le FC Bruges. Il s'agit de Fons Bastijns, Birger Jensen, Raoul Lambert, Georges Leekens, Franky van der Elst et Dany Verlinden[49].

Entraîneurs emblématiques

Présidents

  • Flag of Belgium.svg Philippe Delescluze (1891-1900)
  • Flag of Belgium.svg Albert Seligmann (1900-1902)
  • Flag of Belgium.svg Alfons De Meulemeester (1903-1914)
  • Flag of Belgium.svg Albert Dyserynck (1919-1931)
  • Flag of Belgium.svg Fernand Hanssens (1932-1937)
  • Flag of Belgium.svg Emile De Clerck (1937-1959)
  • Flag of Belgium.svg André De Clerck (1959-1973)
  • Flag of Belgium.svg Fernand De Clerck (1973-1999)
  • Flag of Belgium.svg Michel Van Maele (1999-2003)
  • Flag of Belgium.svg Dr. Michel D'Hooghe (2003-2009)
  • Flag of Belgium.svg Pol Jonckheere (2009-)

Voir aussi

Commons-logo.svg

Sources

Notes et références

  1. Le Club Bruges présente le « Projet Nouveau stade » Site officiel du FC Bruges, page consultée le 27 mai 2007.
  2. Conférence de presse : « Projet nouveau stade » Site officiel du FC Bruges, page consultée le 27 mai 2007.
  3. Conférence de presse : "Projet nouveau stade". Présentation powerpoint Site officiel du FC Bruges, page consultée le 30 mai 2007.
  4. La ville de Bruges vote POUR le stade à Loppem Site officiel du FC Bruges, page consultée le 19 juin 2008.
  5. Zedelgem et Oostkamp renvoient le dossier au gouvernement flamand Site officiel du FC Bruges, page consultée le 19 juin 2008.
  6. European Statistics Site European Football Statistics, page consultée le 18 mai 2008
  7. Tifo de la Blue Army contre le RSC Anderlecht Youtube, vidéo consultée le 9 janvier 2007.
  8. Tottenham Hotspur - FC Bruges, 2 novembre 2006 Youtube, vidéo consultée le 30 mai 2007
  9. Le lancement de la chaîne CLUBtv a été donné! Site officiel du FC Bruges, page consultée le 13 septembre 2006.
  10. Belgacom... sauf si l'arbitre siffle penalty, La Dernière Heure, page consultée le 3 novembre 2006.
  11. Bruges dévoile ses futurs atours La Dernière Heure, page consultée le 13 janvier 2007.
  12. Club Brugge populairste merk, Het Nieuwsblad, page consultée le 14 septembre 2006.
  13. Le Club Brugeois collaborera avec PUMA à partir du 1 juillet Site officiel du club, page consultée le 16 janvier 2007.
  14. Médaille d'or pour l'organisation de formation des Jeunes du Club, Site officiel du FC Bruges, page consultée le 13 septembre 2006.
  15. Statistiques UEFA Site officiel de l'UEFA, page consultée le 30 mai 2007
  16. Le contrat de Stijn Stijnen, prolongé jusqu'à l'été 2011 Site officiel du club, page consultée le 3 mars 2008
  17. Sonck, Clement, De Vlieger, De Mets, Capon et Meeus sont prolongés Site officiel du club, page consultée le 7 avril 2009
  18. Yves Lenaerts verlengt voor één seizoen Site officiel du club, page consultée le 7 avril 2009
  19. Carl Hoefkens jusqu'en 2011 au Club de Bruges ! Site officiel du club, page consultée le 26 août 2009
  20. Michael Klukowski au Club Brugge jusqu'en 2011 Site officiel du club, page consultée le 2 janvier 2008
  21. Jeroen Simaeys (St-Trond) signe au Club jusqu'en 2011 Site officiel du club, page consultée le 25 avril 2007
  22. L'arrière gauche brésilien Cleber, premier transfert Site officiel du club, page consultée le 22 juin 2009
  23. Ryan Donk (23) signe au Club ! Site officiel du club, page consultée le 26 juin 2009
  24. Prolongation de contrat pour Jorn Vermeulen Site officiel du club, page consultée le 13 juin 2007
  25. Gertjan De Mets prolonge son contrat pour deux saisons Site officiel du club, page consultée le 19 juin 2009
  26. Le Paraguayen Antolin Alcaraz pour trois ans au Club Site officiel du club, page consultée le 30 avril 2007
  27. Jared Jeffrey (18 ans) signe pour 3 ans au Club Brugge Site officiel du club, page consultée le 14 juin 2008
  28. Le médian de 24 ans signera prochainement au Club Brugeois Site officiel du club, page consultée le 19 juin 2006
  29. Nabil Dirar a signé pour cinq ans ! Site officiel du club, page consultée le 20 mai 2008
  30. Prolongation de contrat Site officiel du club, page consultée le 5 juillet 07
  31. Bernt Evens (Westerlo) signe au Club pour trois ans Site officiel du club, page consultée le 14 mai 2008
  32. Karel Geraerts signe pour 5 ans au Club Site officiel du club, page consultée le 22 juin 07
  33. Sonck, Clement, De Vlieger, De Mets, Capon et Meeus sont prolongés Site officiel du club, page consultée le 7 avril 2009
  34. Vadis Odjidja (Hamburg) au Club jusque juin 2013 Site officiel du club, page consultée le 9 janvier 09
  35. Ivan Perisic signe au Club pour trois saisons ! Site officiel du club, page consultée le 26 août 2009
  36. Sonck, Clement, De Vlieger, De Mets, Capon et Meeus sont prolongés Site officiel du club, page consultée le 7 avril 2009
  37. Joseph Akpala (Charleroi) signe au Club jusqu'en 2013 Site officiel du club, page consultée le 19 juillet 2008
  38. Daniël Chavez prolonge son contrat au Club jusqu'en 2010 Site officiel du club, page consultée le 11 septembre 2006
  39. Mohamed Dahmane signe au Club jusqu'en 2011 ! Site officiel du club, page consultée le 30 janvier 2009
  40. Site officiel du club, page consultée le 24 février 2008
  41. Le Tchèque Kucera signe au Club jusqu'en 2011 Site officiel du club, page consultée le 31 mai 2007
  42. Laurent Ciman (Charleroi) signe pour 3 ans au Club Site officiel du club, page consultée le 14 juin 2008
  43. Sonck, Clement, De Vlieger, De Mets, Capon et Meeus sont prolongés Site officiel du club, page consultée le 7 avril 2009
  44. Le Serbe Dusan Djokic signe pour 4 ans Site officiel du club, page consultée le 5 juin 2007
  45. Fiche de Raoul Lambert Site officiel du FC Bruges, page consultée le 30 mai 2007
  46. Fiche de Jan Ceulemans Site officiel du FC Bruges, page consultée le 30 mai 2007
  47. Fiche de Gert Verheyen Site officiel du FC Bruges, page consultée le 30 mai 2007
  48. Records de titre de Champion Site officiel du FC Bruges, page consultée le 30 mai 2007
  • Portail du football Portail du football
Bon article
La version du 9 mars 2008 de cet article a été reconnue comme « bon article » (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.
Ce document provient de « Club Bruges KV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Club Bruges de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Club Bruges KV —  Ne pas confondre avec le Cercle Brugge K. SV. Infobox club sportif Club Brugge KV …   Wikipédia en Français

  • Club Brugge Koninklijke Vereniging — Club Bruges KV Club Brugge K.V …   Wikipédia en Français

  • Club de Bruges — Club Bruges KV Club Brugge K.V …   Wikipédia en Français

  • Club Brugge K.V. — Club Brugge Full name Club Brugge Koninklijke Voetbalvereniging (Club Bruges Royal Football association) Nickname(s) Blauw Zwart (Blue Black), Club, FCB …   Wikipedia

  • Club Brugge KV (féminines) — Infobox club sportif Club Brugge KV (féminines) …   Wikipédia en Français

  • Club Brujas — Nombre completo Club Brugge Koninklijke Voetbalvereniging Fundación 1891 Estadio Estadio Jan Breydel, Brujas, Bélgica Cap …   Wikipedia Español

  • Bruges — ).In support of the municipal (see Road above), free public transport is available for those who park their cars in the main railway station car park. Cycling Although a few streets are restricted, no part of Bruges is car free.Cars are required… …   Wikipedia

  • Bruges (Gironde) — Pour les articles homonymes, voir Bruges (homonymie). 44° 53′ 01″ N 0° 36′ 41″ W …   Wikipédia en Français

  • Bruges Matins (football) — The Bruges Matins (Dutch: Brugse Metten , French: Matines Brugeoises ) is a yearly friendly tournament organised by Belgian football club Club Brugge. The name of the tournament refers to the nocturnal massacre in Bruges in 1302 which is called… …   Wikipedia

  • Football Club de Bruges — Club Bruges KV Club Brugge K.V …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.