Cloche VDP


Cloche VDP

Cloches observatoire

Les cloches observatoires de la ligne Maginot étaient dédiées à l'observation lointaine, essentiellement au profit des blocs d'artillerie des ouvrages.

Sommaire

Les types de cloches observatoires.

Il existe deux types de cloches observatoires :

La cloche périscopique

Cloche périscopique de l'observatoire du Hackenberg.

La cloche périscopique est uniquement équipée d'un périscope « B[1] » ou « C[2] » à grande puissance ou « P8[3] », en secours des deux autres. Elle est entièrement noyée dans le béton dont elle ne dépasse que de quelques centimètres, une collerette en béton étant parfois ajoutée tout autour afin de masquer encore plus le dépassement.
La cloche périscopique était généralement réservée aux observatoires isolés mais elle a également été parfois intégrée dans des blocs lorsqu'il n'existait pas de point haut distinct compte-tenu du relief. Elle n'a été construite qu'en vingt exemplaires.

La cloche à vision directe et périscopique

Cloche VDP du bloc 4 de l'Ouvrage de Schoenenbourg.(La petite cloche du premier plan protège une aération du bloc).

La cloche à vision directe et périscopique (VDP) se distingue de la précédente par ses trois créneaux d'observation, permettant chacun une observation de + ou - 72°, et son important dépassement au dessus des superstructures en béton, la hauteur de ce dépassement étant fonction du champ de vision à couvrir. Elle était également équipée d'un périscope, mais uniquement du type « M[4] », « N[5] » ou « P2[6] » d'observation nocturne.</ref> ».
La cloche VDP a été construite en quatre versions dont une en deux parties. Sauf cas particulier enfin, la cloche VDP était installée uniquement dans sur des blocs d'ouvrages et non sur des casemates isolées. Elle a été construite à soixante-quatre exemplaires.

Points communs

Aucune des deux cloches ne disposant d'armement, elles étaient normalement « conjuguées » à une cloche GFM, c'est à dire situées à proximité d'une cloche GFM elle-même équipée d'un périscope de type J2[7]. Les deux types de cloches disposent d'un volet obturateur pour fermer l'orifice du périscope lorsque celui est effacé dans la cloche.
L'accès au niveau du périscope s'effectue par une échelle fixe. Le poste de travail est doté d'une petite table basculante, d'un tube acoustique de communication et d'un treuil suspendu à un monorail afin de hisser les périscopes dont le poids est assez élevé.
Enfin, les deux types de cloches ainsi que la cloche GFM conjuguée étaient uniquement servies par du personnel spécialisé de l'artillerie.

Sources

  • Jean-Yves Mary, La ligne Maginot, ce qu’elle était, ce qu’il en reste, SERCAP, 1985.
  • Philippe Truttmann, La ligne Maginot ou la Muraille de France, Gérard Klopp éditeur, 1985.

Notes et références

  1. Grossissement : 12x ; poids : 320kg. On ne le trouvait que dans les cloches périscopiques. 28 exemplaires livrés et 8 en rechange. (Philippe Truttmann, La ligne Maginot ou la Muraille de France, Gérard Klopp éditeur, 1985, p. 588).
  2. Grossissement : 25x, 15x, 8x et 2,4x ; poids : 260kg. On ne le trouvait que dans les cloches périscopiques. 24 exemplaires livrés et 4 en rechange (Philippe Truttmann, La ligne Maginot ou la Muraille de France, Gérard Klopp éditeur, 1985, p. 588).
  3. Grossissement : 8x  ; poids : 4,5kg. Périscope de secours des cloches périscopiques et VDP. 106 exemplaires livrés et 20 en rechange. (Philippe Truttmann, La ligne Maginot ou la Muraille de France, Gérard Klopp éditeur, 1985, p. 589).
  4. Grossissement : 8x  ; poids : ?. Périscope pour cloche VDP. 130 exemplaires livrés et 7 en rechange. (Philippe Truttmann, La ligne Maginot ou la Muraille de France, Gérard Klopp éditeur, 1985, p. 589).
  5. Grossissement : 8x  ; poids : ?. Périscope pour cloche VDP. 65 exemplaires livrés et 7 en rechange. (Philippe Truttmann, La ligne Maginot ou la Muraille de France, Gérard Klopp éditeur, 1985, p. 589).
  6. Grossissement : 8x  ; poids : ?. Périscope pour cloche VDP. 65 exemplaires livrés et 7 en rechange. (Philippe Truttmann, La ligne Maginot ou la Muraille de France, Gérard Klopp éditeur, 1985, p. 589).
  7. Grossissement : 7x  ; poids : ?. Périscope pour cloche GFM. 21 exemplaires livrés et 102 en rechange. (Philippe Truttmann, La ligne Maginot ou la Muraille de France, Gérard Klopp éditeur, 1985, p. 588).

Lien externe

Ce document provient de « Cloches observatoire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cloche VDP de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cloche observatoire — Une cloche observatoire est un équipement installé sur les fortifications françaises des années 1930 (qu on surnomme la ligne Maginot). Ce modèle de cuirassement était dédiées à l observation lointaine, essentiellement au profit des blocs d… …   Wikipédia en Français

  • VDP cloche — The VDP cloche ( vision directe et périscopique ) were elements of the ouvrages of the Maginot Line. The VDP cloches were used for observation of the surrounding area for artillery direction. Description VDP cloches were equipped with three… …   Wikipedia

  • JM cloche — The outside of a JM cloche The JM cloche is an element of the Maginot Line. It is a non retractable non rotating cupola of steel alloy like GFM cloches, but are armed with twin heavy machine guns, as opposed to the lighter automatic rifles… …   Wikipedia

  • GFM cloche — GFM Type A cloche at Ouvrage Molvange The GFM cloche was one of the most common defensive armaments on the Maginot Line. A cloche (bell) was a fixed and non retractable firing position made of a thick iron casting which shielded its occupant. By… …   Wikipedia

  • Cloches observatoire — Les cloches observatoires de la ligne Maginot étaient dédiées à l observation lointaine, essentiellement au profit des blocs d artillerie des ouvrages. Sommaire 1 Les types de cloches observatoires. 1.1 La cloche périscopique 1.2 La cloche à… …   Wikipédia en Français

  • Ouvrage Schiesseck — Part of Maginot Line Northeast France …   Wikipedia

  • Ouvrage du Hochwald — Le bloc 6, sur lequel on voit les créneaux pour canon de 75 mm, la cloche GFM à gauche et la cloche JM à droite. Type d ouvrage Gros Ouvrage d artillerie Secteur └─ sous secteur secteur fortifié de Haguenau …   Wikipédia en Français

  • Ouvrage Hochwald — Part of Maginot Line Northeast France …   Wikipedia

  • Ouvrage Simserhof — Part of Maginot Line Northeast France …   Wikipedia

  • Ouvrage du Schiesseck — Type d ouvrage Gros Ouvrage d artillerie Secteur └─ sous secteur secteur fortifié de Rohrbach └─ sous secteur de Bitche Numéro d ouvrage O 350 Année de construction 1929 Régiment 37e RIF et 150e RAP Nombre de blocs 11 …   Wikipédia en Français