Clement IX


Clement IX

Clément IX

Clément IX
Pape de l’Église catholique romaine
Image du pape Clément IX
"Sidus olorum"
Armoiries pontificales de Clément IX
Nom de naissance Giulio Rospigliosi
Naissance 28 janvier 1600, à Pistoia
Élection
au pontificat
20 juin 1667
Intronisation: 27 juin 1667
Fin du
pontificat :
9 décembre 1669
Prédécesseur : Alexandre VII
Successeur : Clément X
Antipape :
Listes des papes : chronologie · alphabétique
Projets Catholicisme et Histoire · Modèle

Giulio Rospigliosi, (né à Pistoia le 27 ou 28 janvier 1600 – mort le 9 décembre 1669), pape Clément IX (en latin Clemens IX, en italien Clemente IX) du 20 juin 1667 au 9 décembre 1669. "Sidus olorum" dans la prophétie de Saint Malachie. Élu le 26 juin 1667, il fut le médiateur dans les guerres de succession entre la France, l'Espagne, l'Angleterre et la Hollande par la paix d'Aix-la-Chapelle dite "Clémentine".

Biographie

Il appartenait à une famille noble de et fut élève des Jésuites. Après avoir reçu son doctorat de philosophie à l'Université de Pise, il y enseigna la théologie. Plus tard il fut le collaborateur intime du pape Urbain VIII (1623-44), un pape de la famille des Barberini, et il travailla dans la diplomatie pontificale comme nonce en Espagne, parmi d'autres postes. Il devint aussi vicaire de la Basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome.

C'était un homme de lettres accompli, qui a laissé des poésies, des drames et des livrets d'opéras, en particulier Il Sant'Alessio, drame sacré, musique de Stefano Landi, créé à Rome en 1631, aussi bien que ce qui peut être considéré le premier opéra comique.

Il vécut dans la retraite pendant le règne du pape Innocent X (1644-1655), qui était hostile aux Barberini et leurs favoris. L'élection du pape Alexandre VII (1655-1667) le remit en faveur. En 1657, il fut créé cardinal et nommé secrétaire d'État. Après la mort d'Alexandre VII en 1667, un conclave de 18 jours se termina par son élection à l'unanimité et il prit le nom de Clément IX.

Rien de remarquable ne se produisit sous son court pontificat si ce n'est l'apaisement temporaire de la querelle entre le Saint-Siège et les prélats de l'Église de France qui avaient refusé de participer à la condamnation des écrits de Jansénius. Il fut le médiateur lors du Traité d'Aix-la-Chapelle (1668), qui mit fin à la guerre de dévolution entre la France, l'Espagne, l'Angleterre et les Pays-Bas.

Comme pape, Clément IX continua de manifester son intérêt pour les arts. Il embellit la ville de Rome avec les travaux qui devaient rester fameux qu'il commanda au Bernin, parmi eux les anges du Ponte Sant'Angelo et la colonnade de la Basilique Saint-Pierre. Fait exceptionnel chez un Pape de l'époque, il ne fit pas graver son nom sur les monuments qu'il faisait construire. C'est lui aussi qui fit construire le premier opéra à Rome, le Teatro Tondinona, ouvert deux ans après sa mort avec Scipione africano de Francesco Cavalli et pour les célébrations du Carnaval de 1668, il chargea Antonio Maria Abbatini, du Chœur de la Chapelle Sixtine, de mettre en musique sa traduction italienne libre d'un drame religieux espagnol La Baltasara. Pour la mise en scène on utilisa des décors conçus par Le Bernin.

Clément IX œuvra beaucoup pour faire renforcer les défenses vénitiennes contre les Turcs en Crète. Mais il n'arriva pas à rassembler un soutien suffisant autour de cette cause. À la fin d'octobre 1669, il tomba malade quand il apprit que la forteresse vénitienne de Candie en Crète avait capitulé devant les Turcs. Il mourut à Rome, le cœur brisé, dit-on, en décembre de cette année. Son successeur, le pape Clément X (1670-1676), lui fit bâtir un tombeau richement orné à Sainte-Marie Majeure.

Il occupait dans le conclave la chambre des cygnes.

Commons-logo.svg


Précédé par Clément IX Suivi par
Alexandre VII
Emblem of the Papacy SE.svg
Liste des papes
Clément X

  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail du Vatican Portail du Vatican
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie


  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Pope Clement IX ».
Ce document provient de « Cl%C3%A9ment IX ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Clement IX de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Clément — Clement oder Clément ist die französische Form des Vornamens Clemens und Familienname folgender Personen: Adolphe Clément (1855–1928), französischer Ingenieur, Erfinder und Industrieller Albéric Clément ( 1165–1191), französischer Marschall… …   Deutsch Wikipedia

  • Clement VI — Clément VI Clément VI Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Clément VI — Pape de l’Église catholique …   Wikipédia en Français

  • Clement — oder Clément ist die französische Form des Vornamens Clemens und Familienname folgender Personen: Adolphe Clément (1855–1928), französischer Ingenieur, Erfinder und Industrieller Albéric Clément ( 1165–1191), französischer Marschall Albert… …   Deutsch Wikipedia

  • Clément IV — Pape de l’Église catholique Nom de naissance …   Wikipédia en Français

  • Clément V — Pape de l’Église catholique Clément V sur le trône pontifical …   Wikipédia en Français

  • Clement IV — Clément IV Clément IV Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Clement V — Clément V Clément V Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français

  • Clement V —     Pope Clement V     † Catholic Encyclopedia ► Pope Clement V     (BERTRAND DE GOT.)     Born at Villandraut in Gascony, France, 1264; died at Roquemaure, 20 April, 1314. He was elected, 5 June, 1305, at Perugia as successor to Benedict XI,… …   Catholic encyclopedia

  • clément — clément, ente [ klemɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1213; lat. clemens 1 ♦ Qui manifeste de la clémence. ⇒ généreux, humain, indulgent, magnanime, miséricordieux. Se montrer clément. 2 ♦ Fig. Un ciel clément. Hiver clément, peu rigoureux. ⇒ doux. ⊗ CONTR.… …   Encyclopédie Universelle

  • Clement XI — Clément XI Clement XI Pape de l’Église catholique romaine …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.