Claude Pennetier


Claude Pennetier

Claude Pennetier, né en 1947, est chercheur au CNRS et spécialiste de la socio-histoire du militantisme.

Sommaire

Recherches

Claude Pennetier, fils d'un directeur d'école ayant adhéré au trotskysme dans les années 1930 et fondateur du courant syndical enseignant l'École émancipée, fut dans un premier temps militant troskyste. S'éloignant de la pratique militante, il se consacra, sans renoncer à ses convictions, à la recherche historique au sein du CNRS.

Au début des années 1980, il devient l’associé de Jean Maitron à la direction du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, œuvre qu’il poursuit depuis le décès du créateur en 1987 (voir le Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social). Il dirige la collection « La Part des Hommes » aux Éditions de l'Atelier, qui « se propose de faire découvrir des itinéraires de femmes et d'hommes, acteurs du mouvement social, de la Révolution française à nos jours »[1]. Il est responsable du pôle « Lien militant » et du programme « Prosopographie des militants » au Centre d’histoire sociale du XXe siècle de l'Université Paris I.

Dans l'ouvrage Juin 40, la négociation secrète, les auteurs présentent grâce à un document retrouvé aux archives de Paris, la négociation entre Maurice Tréand, représentant du PCF, et Otto Abetz, ambassadeur allemand à Paris pendant la Seconde Guerre mondiale, pour obtenir la légalisation de l'activité communiste en juin 1940, au moment de la débâcle de l'armée française face aux Allemands. Les auteurs présentent le paradoxe suivant : les communistes ont négocié avec les nazis, pourtant ce sont ceux qui ont payé le prix le plus fort de la répression allemande.

Claude Pennetier est adhérent de la Fondation Copernic et de la Ligue des droits de l’Homme. Il s'est publiquement opposé à la loi de février 2005 défendant « le rôle positif » de la colonisation française.

Notes

Publications

  • Juin 40, la négociation secrète, avec Jean-Pierre Besse, Paris, Éditions de l'Atelier, 2006, 208 p.
  • André Marty, l’homme, l’affaire, l’archive, avec Paul Boulland et Rossana Vaccaro, Paris, Codos édition, 2005, 189 p.
  • Autobiographies, autocritiques, aveux dans le monde communiste, avec Bernard Pudal (sd), Paris, « Socio-histoire », Belin, 2002, 368 p.
  • (sd), Marges et replis, frontières, cas limites dans la gauche française : l’apport des itinéraires militants, CHS, 2002, 78 p.
  • Le Siècle des communismes, co-direction avec Michel Dreyfus, Bruno Groppo, Claudio Ingerflom, Roland Lew, Bernard Pudal et Serge Wolikow, Paris, Éditions de l'Atelier, 2000, 542 p. (réédition de poche : Points Seuil, 2004, 790 p.).
  • La Part des militants, avec Michel Dreyfus et Nathalie Viet-Depaule, Paris, Éditions de l'Atelier, 1996.
  • Itinéraires orlysiens. Les militants de l’entre-deux-guerres, avec Nathalie Viet-Depaule, Paris, Éditions de l'Atelier, 1994, 139 p.
  • Le Socialisme dans le Cher, 1851-1921, La Charité/Paris, Editions Delayance/Maison des sciences de l'homme, 1982, 306 p.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Claude Pennetier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean-Claude Pennetier — est un pianiste français né à Châtellerault en 1942. Sommaire 1 Biographie 2 Prix 3 Choix d enregistrements 4 Lien externe …   Wikipédia en Français

  • Jean-claude fournier — Pour les articles homonymes, voir Fournier. Jean Claude Fournier, dit Fournier, est un auteur français de culture bretonne, auteur de bande dessinée, né le 21 mai 1943 à Paris, 20ème. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Yann Le Pennetier — (pour l état civil : Lepennetier), dit Yann, né le 25 mai 1954 à Marseille, est un scénariste de bande dessinée français. Rendu célèbre au début des années 1980 par ses travaux avec Didier Conrad publiés dans Spirou (Hauts de pages, Bob… …   Wikipédia en Français

  • Yann le pennetier — (pour l état civil : Lepennetier), dit Yann, né le 25 mai 1954 à Marseille, est un scénariste de bande dessinée français. Rendu célèbre au début des années 1980 par ses travaux avec Didier Conrad publiés dans Spirou (Hauts de pages, Bob… …   Wikipédia en Français

  • DBMOF — Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, plus communément appelé « Le Maitron », du nom de son fondateur, et parfois désigné par le sigle DBMOF, est une œuvre… …   Wikipédia en Français

  • Dictionnaire Biographique Du Mouvement Ouvrier Français — Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, plus communément appelé « Le Maitron », du nom de son fondateur, et parfois désigné par le sigle DBMOF, est une œuvre monumentale se composant de 44 volumes publiés entre 1964… …   Wikipédia en Français

  • Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier — français Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, plus communément appelé « Le Maitron », du nom de son fondateur, et parfois désigné par le sigle DBMOF, est une œuvre monumentale se composant de 44 volumes publiés… …   Wikipédia en Français

  • Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier francais — Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, plus communément appelé « Le Maitron », du nom de son fondateur, et parfois désigné par le sigle DBMOF, est une œuvre… …   Wikipédia en Français

  • Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français — Le Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, plus communément appelé « Le Maitron », du nom de son fondateur, et parfois désigné par le sigle DBMOF, est une œuvre monumentale se composant de 44 volumes publiés entre 1964… …   Wikipédia en Français

  • Maurice Thorez — Timbre soviétique à l effigie de Maurice Thorez en 1965 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.