Claude Guillon


Claude Guillon

Claude Guillon est un écrivain français né en 1952. Communiste libertaire, il défend des positions situationnistes. Claude Guillon s'est rendu célèbre par la publication en 1982 de Suicide, mode d'emploi.

Sommaire

Engagement et prises de position

Après avoir pris position dans les années 1980 contre Action directe (tout en demandant la libération de leurs militants), Claude Guillon participe de 1990 à 1994 au journal Mordicus aux côtés de Serge Quadruppani. Le 28 août 1996, il est victime de violences policières au cours d'une manifestation de protestation contre l'expulsion des sans-papiers de l'église Saint-Bernard [1].

Lors de la Campagne européenne de 2009, Claude Guillon a déclaré que les propos antisionistes de Dieudonné ne se situaient pas "dans le registre de la dérision ou de la provocation, mais dans celui de la perversité, ce qui n’est pas une catégorie morale mais clinique.". De même, il a comparé les propos de Faurisson, Yahia Gouasmi (directeur du centre Zahra pro-iranien, président de la Fédération des chiites de France et créateur du Parti anti sioniste) [2] et Alain Soral (qu'il qualifie d’«impayable stalino-fasco-antisioniste» ) à quelques citations des « pamphlets » de Céline[3].

Bibliographie

  • Pour en finir avec Reich, Alternative diffusion, 1978.
  • Ni vieux ni maîtres, guide à l’usage des 10-18 ans, en collaboration avec Yves Le Bonniec, Alain Moreau, 1979.
  • Suicide, mode d’emploi, Histoire, technique, actualité, en collaboration avec Yves le Bonniec, Alain Moreau, 1982.
  • De la Révolution, 1989, l’inventaire des Rêves et des Armes, Alain Moreau, 1988.
  • Deux enragés de la Révolution : Leclerc de Lyon et Pauline Léon, La Digitale, 1993. Disponible
  • Gare au TGV !, Car rien n’a d’importance, 1993.
  • 42 bonnes raisons pour les femmes de m’éviter, La Digitale, 1993.
  • Le Spectacle du Monde, DLM éditions, 1996.
  • À la vie à la mort, maîtrise de la douleur et droit à la mort, Noésis, 1997.
  • Économie de la misère, La Digitale, 1999. (Traduction en espagnol, Alikornio ediciones)
  • Le Siège de l’âme, éloge de la sodomie, Zulma, 1999.
  • Dommages de guerre (Paris-Pristina-Belgrade-1999), L’Insomniaque, 2000.
  • Pièces à conviction, Textes libertaires 1970-2000, Noésis, 2001.
  • Le droit à la mort, "Suicide, mode d’emploi", ses lecteurs et ses juges, éditions Hors Commerce, 2004.
  • Je chante le corps critique, 2008.
  • Notre patience est à bout, 1792-1793, les écrits des Enragé(e)s, Éditions Imho, 2009.
  • La Terrorisation démocratique, éditions Libertalia, collection À boulets rouges, 2009.

Notes et références

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Claude Guillon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Claude Guillon — (* 17. September 1952 in Paris) ist ein französischer Schriftsteller, Essayist und politischer Aktivist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 1.1 Die „Gebrauchsanleitung zum Selbstmord“ 2 Werke …   Deutsch Wikipedia

  • Guillon — bezeichnet: Guillon (Yonne), eine Gemeinde im französischen Département Yonne Kanton Guillon, einen Kanton im französischen Département Yonne Guillon les Bains, eine Gemeinde im französischen Département Doubs Guillon ist der Familienname… …   Deutsch Wikipedia

  • Guillon (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Guillon est un nom de famille notamment porté par : Guillaume Guillon Lethière (1760 1832), peintre français ; Marie Nicolas Silvestre …   Wikipédia en Français

  • Claude-Ignace Laurent — (1761 1819) a été nommé évêque de Metz entre 1811 et 1815. Biographie Il naît à Chaumont en Bourgogne le 14 janvier 1761. Il fait ses étude à Paris au séminaire des Trente Trois[1]. Il est ensuite quelque temps professeur[2]. Alors curé de… …   Wikipédia en Français

  • Claude Bolling — Pour les articles homonymes, voir Bolling. Claude Bolling Naissance 10 avril 1930 (1930 04 10) (81 ans) Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Stéphane Guillon — Pour les articles homonymes, voir Guillon (homonymie). Stéphane Guillon …   Wikipédia en Français

  • Stephane Guillon — Stéphane Guillon Pour les articles homonymes, voir Guillon (homonymie). Stéphane Guillon Naissance 06 décembre 1963 Paris Nationalité Française Pays d accueil …   Wikipédia en Français

  • Richard Guillon — est un réalisateur français né à Poitiers en 1939. Il est l un des fils de Pierre Guillon et Elfrida Clausen. Son père, helléniste reconnu, sera maire de Poitiers de 1944 à 1947 avant d être nommé recteur de l Académie de Montpellier, puis Alger… …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Borelly — actuando en Saint Martin sous Montaigu Datos generales Nacimiento 2 de julio 1953 …   Wikipedia Español

  • Camille Guillon — Émile Jean Baptiste dit Camille Guillon (Paris, 31 décembre 1904 – Paris, 1984) est un peintre, décorateur et ornemaniste français, fils de Louis Camille Guillon et de sa troisième femme, Radegonde Doulcet (Chamboulive, 19 mars 1883  ?). Il… …   Wikipédia en Français