Claude Fleury


Claude Fleury
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleury.
Claude Fleury.
Gravure par Dominique Sornique.

Claude Fleury, né le 6 décembre 1640 à Paris où il est mort le 14 juillet 1723, est un avocat et homme d'Église français, historien de l'Église.

Sommaire

Sa vie et son œuvre

Fils d'avocat, il fait ses études au collège de Clermont et devient avocat au parlement de Paris en 1658. Il entreprend ensuite des études de théologie et il est fait abbé de l'ordre cistercien en 1667. Protégé de Bossuet, il devient précepteur des princes de Conti en 1672. Louis XIV le nomme ensuite précepteur de son fils naturel, le comte de Vermandois, fonction qu'il conserve jusqu’à la mort de ce dernier en 1683. En témoignage de sa reconnaissance, Louis XIV lui octroie le bénéfice de l'abbaye de Loc-Dieu dans le diocèse de Rodez.

En 1689, il devient sous-précepteur des ducs de Bourgogne, d'Anjou et de Berry, petits-fils de Louis XIV, dont Fénelon est le précepteur. Il est élu membre de l'Académie française en 1696. Louis XV lui octroie le prieuré d'Argenteuil en 1706 et le nomme son confesseur en 1716.

Son œuvre majeure, à laquelle il travailla 30 ans, est une Histoire ecclésiastique qui paraît pour la première fois en 20 volumes en 1691. Elle connaîtra de nombreuses éditions et sera traduite en latin, en allemand et en italien. Elle couvre la période allant de l'établissement du Christianisme jusqu’à l'année 1414 et sera plus tard complétée par une édition en 36 volumes allant jusqu’à l'année 1595. Plusieurs de ses autres ouvrages seront eux aussi souvent réédités ; certains, que l'Église juge teintés de jansénisme, y compris son très populaire Catéchisme, seront également mis à l'index.

Voltaire a dit de lui qu'il « vécut à la cour dans la solitude et dans le travail. Son Histoire de l’Église est la meilleure qu’on ait jamais faite, et les discours préliminaires sont fort au-dessus de l’histoire. Ils sont presque d’un philosophe, mais l’histoire n’en est pas[1] ».

Principales publications

  • Histoire du droit français (1674)
  • Catéchisme historique, contenant en abrégé l'histoire sainte et la doctrine chrétienne (1679). Ouvrage mis à l'index.
  • Les Mœurs des Israelites (1681)
  • Les Mœurs des Chrétiens (1682)
  • La Vie de la vénérable mère Marguerite d'Arbouze (1684)
  • Traité du choix et de la méthode des études (2 volumes, 1686)
  • Institution du droit ecclésiastique (1687). Ouvrage mis à l'index.
  • Les Devoirs des maîtres et des domestiques (1688)
  • Histoire ecclésiastique, précédée du Discours sur cette histoire (20 volumes, 1691)
  • Histoire ecclésiastique, pour servir de continuation à celle de M. l'abbé Fleury (36 volumes, 1691-1738). Continuation par Jean-Claude Fabre et Claude-Pierre Goujet.
  • Neuvième discours de M. l'abbé Fleury, sur les libertés de l'Église gallicane (1725). Ouvrage mis à l'index.
  • Maximes et libertés gallicanes, rassemblées et mises en ordre, avec leurs preuves. Mémoire sur les libertés de l'Église gallicane, trouvé parmi les papiers d'un grand prince (1755)
  • Table générale des matières contenues dans les XXXVI volumes de l'Histoire ecclésiastique de M. Fleury et du P. Fabre (1758)
  • Droit public de France, ouvrage posthume de M. l'abbé Fleury, composé pour l'éducation des princes (1769)
  • Le Soldat chrétien, ouvrage posthume de M. l'abbé Fleury (1772)
  • Opuscules (5 volumes, 1780-81)
  • Nouveaux Opuscules (1807)
  • Œuvres de l'abbé Fleury, contenant : Traité du choix et de la méthode des études. Mœurs des Israélites et des chrétiens, Discours sur l'histoire ecclésiastique, Grand catéchisme historique, Histoire du droit français, etc., pour faire suite aux œuvres de Fénelon : précédées d'un Essai sur la vie et les ouvrages de l'abbé Fleury (1837)
  • Écrits de jeunesse : tradition humaniste et liberté de l'esprit, Champion, Paris, 2003

Notes et références

  1. Voltaire, Le Siècle de Louis XIV. Catalogue de la plupart des écrivains français qui ont paru dans le Siècle de Louis XIV, pour servir à l’histoire littéraire de ce temps (1751).

Bibliographie

  • Fabrice Hoarau, Claude Fleury, 1640-1723 : la raison et l’histoire Atelier national de reproduction des thèses, Lille, 2005, 641 p. (ISBN 9782284050087)

Lien externe


Précédé par
Jean de La Bruyère
Fauteuil 36 de l’Académie française
1696-1723
Suivi par
Jacques Adam

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Claude Fleury de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Claude Fleury — (December 6, 1640, Paris – July 14, 1723, Paris), was a French ecclesiastical historian. Destined for the bar, he was educated at the aristocratic College of Clermont (now that of Louis le Grand). In 1658 he was nominated an advocate to the… …   Wikipedia

  • Claude Fleury — Claude Fleury. Claude Fleury (* 6. Dezember 1640 in Paris; † 14. Juli 1723 in Paris) war ein französischer Pädagoge und Kirchenhistoriker. Fleury besuchte das Lycée Louis le Grand und trat 1658 als Parlamentsadvokat auf, studierte aber seit 1667… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine-Claude Fleury — Pour les articles homonymes, voir Fleury. Antoine Claude Fleury (1743 1822), peintre du baroque et du Classicisme, miniaturiste et aquarelliste français. Antoine Claude Fleury fut l élève de Jean Baptiste Regnault. Il peint des sujets inspirés de …   Wikipédia en Français

  • FLEURY (C.) — FLEURY CLAUDE (1640 1723) Fils d’un avocat au Conseil du roi, Claude Fleury commence une carrière au Parlement et entre dans les ordres en 1667, à l’instigation de Bossuet. Précepteur des fils du prince de Conti, puis du fils légitimé de Louis… …   Encyclopédie Universelle

  • Fleury — ist der Name folgender Personen: Abbo von Fleury (ca. 940–1004), französischer Mathematiker André Fleury (1903–1995), Komponist André Hercule de Fleury (1653–1743), französischer Kardinal Claude Fleury (1640–1723), französischer Kirchenhistoriker …   Deutsch Wikipedia

  • Fleury — can refer to:* Abbo of Fleury (c.950 ndash; 1004) abbot of the monastery of Fleury * Cardinal André Hercule de Fleury, Bishop of Fréjus (1653 1743), chief minister of Louis XV of France * Claude Fleury (1640 ndash; 1723), French historian *… …   Wikipedia

  • Claude-Pierre Goujet — Claude Pierre Goujet, né le 19 octobre 1697 à Paris où il est mort le 1er février 1767, est un écrivain français. Sommaire 1 Biographie 2 Publications …   Wikipédia en Français

  • Fleury — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.  Pour l’article homophone, voir Fleurie. Patronyme Fleury est un nom de famille notamment porté par : Jean Fleury (? 1527), marin… …   Wikipédia en Français

  • Fleury, Joy — (Joy Bastide / February 19, 1950, Rieu peyroux, Aveyron, France )    A former journalist, she was chief editor of a monthly magazine, Quinze Ans (1976 1980), before becoming producer with her husband, Jean Claude Fleury (the company GPFI).… …   Encyclopedia of French film directors

  • Fleury-Sur-Andelle — Pays & …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.