Claude Balbastre


Claude Balbastre
Portrait de Balbastre. Miniature sur ivoire

Claude Balbastre, né le 8 décembre 1724 à Dijon et mort le 9 mai 1799 à Paris, est un organiste, claveciniste et compositeur français.

Sommaire

Biographie

Il est baptisé en l'église Saint-Michel de Dijon le 9 décembre 1724, fils de Bénigne Balbastre, organiste, son premier professeur, et de Marie Millot. Son parrain est maître Claude Fyot, correcteur à la chambre des comptes, et sa marraine demoiselle Pierrette Tortochaut, épouse de Pierre Phosson conseiller et notaire royal.

Il étudie avec Claude Rameau, frère de l'illustre Jean-Philippe Rameau qui est natif de la même ville. Il bénéficie de l'aide bienveillante de ce dernier lorsqu'il s'installe à Paris en 1750 et peut ainsi se faire connaître de la haute société : il joue au Concert Spirituel, devient organiste de l'église Saint-Roch avant d'accéder progressivement aux postes les plus prestigieux : organiste à Notre-Dame de Paris, claveciniste à la Cour de France où il enseigne à Marie-Antoinette, et devient l'organiste du comte de Provence (futur Louis XVIII) et de la Chapelle royale.

Signature de Balbastre.

Le 2 janvier 1763, en l'église Saint-Roch à Paris, il épouse Marie-Geneviève Hotteterre, fille de Jacques-Martin Hotteterre et descendante de cette célèbre famille de musiciens normands. Le compositeur et biographe anglais Charles Burney visita Balbastre dans ses appartements rue d'Argenteuil et mentionna dans une lettre le magnifique clavecin Ruckers en possession du musicien.

Veuf, il épouse en secondes noces en l'église Saint-Germain-l'Auxerrois à Paris, le 17 novembre 1767, Marie-Antoinette Boileau, nièce du grand écrivain, qui lui donnera deux enfants : Anne-Louise, née en 1773, et Antoine-Claude en 1774.

À partir de 1776, Claude Balbastre est organiste de Monsieur frère du roi, professeur du duc de Chartres, de la reine Marie-Antoinette, et tient l'orgue à l'abbaye de Notre-Dame aux Bois. Enfin, il reçoit un quartier à l'orgue de la Chapelle royale à Versailles.

En 1777, il est signalé comme organiste à l'église Saint-Roch de Paris[1].

Malgré ses états de service, il parvient, en se ralliant - au moins en apparence - aux idées nouvelles, à traverser la Révolution et à conserver son poste à Notre-Dame (qui a été transformée en Temple de la Raison), où il exécute à l'orgue ses adaptations des hymnes révolutionnaires. Il est vrai que son jeu a toujours été prisé du public : sa fantaisie est telle, même à l'église, qu'en 1762 l'archevêque de Paris lui fait interdiction de jouer pendant la messe de minuit à cause du tumulte qu'elle entraîne.

Il meurt à Paris, 181 rue d'Argenteuil (dans la paroisse Saint-Roch) le 20 floréal de l'an 7 (le jeudi 9 mai 1799), oublié de tous.

Œuvres

Marche des Marseillois.

Son œuvre comprend :

  • 14 concertos pour orgue (tous disparus, mais dont au moins un a été retrouvé dans le manuscrit de Versailles)
  • des sonates en quatuor
  • deux livres de pièces de clavecin (1748 et 1759)
  • un "Recueil d'airs choisis de plusieurs opéras accommodés pour le clavecin..." (v. 1761), manuscrit VM7 2108 conservé à la Bibliothèque Nationale
  • quatre suites de noëls variés (1770) pour le clavecin et le fortepiano
  • variations sur le thème de la Marseillaise : Marche des Marseillois et l’Air Ça ira Arrangés pour le Forte Piano / Par le Citoyen C. Balbastre / Aux braves défenseurs de la République française l’an 1792 1er de la République

Curieusement, les noëls, qui sont clairement dans la tradition de l'orgue français, sont édités par lui pour « le clavecin et le piano-forte ». C'est sur ce dernier instrument qu'il les joue avec grand succès dans les milieux de l'aristocratie.

Notes

  1. Voir le Journal de Paris du 18 juin 1777, no 169, p. 1.

Écouter une œuvre

Fichier audio
Joseph est bien marié (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

« Joseph est bien marié », pièce pour orgue pour le temps de Noël, constituée par une suite de 6 variations sur le thème populaire.

Registrations :

  • Variation 1 : Récit de Cornet.
  • Variation 2 : Petit Plein Jeu
  • Variation 3 : Basse de Basson en duo avec les fonds 8, 4, 2 du Grand Orgue
  • Variation 4 : Duo de Cromorne
  • Variation 5 : Petites flûtes avec tremblant doux
  • Variation 6 : Grand Jeu (avec Contre-Bombarde de 32 sur le dernier accord)

Articles connexes

Liens externes

Partitions

  • Quarante Pièces d'orgue du Manuscrit de Versailles (1749), (dont le Concerto en Ré majeur en 4 mouvements, trios, duos, Petite chasse, récits, Préludes, Fugues, Tapage ...), en deux volumes aux Editions Europart-Diffusion (2007), restitution par l'organiste Marie-Agnès Grall-Menet.


Précédé par Claude Balbastre Suivi par
Charles-Alexandre Jollage
Organiste, Cathédrale Notre-Dame de Paris
1760-1793
Pierre-Claude Foucquet

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Claude Balbastre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Claude Balbastre — Claude Balbastre. Miniature on ivory. Musée de Dijon. Claude Balbastre (December 8, 1724 – May 9, 1799) was a French composer, organist and harpsichordist. He was one of the most famous musicians of his time. Contents …   Wikipedia

  • Claude Balbastre — (Dijon, 8 de diciembre de 1724 [[París ], 1799) fue un compositor, clavecinista y organista francés del siglo XVIII , uno de los más famosos de su tiempo. Vida Claude Benigne Balbastre , o simplemente Balbastre , nació el 8 de diciembre de 1724… …   Wikipedia Español

  • Claude Balbastre — (Bild im Musée de Dijon) Claude Bénigne Balbastre (manchmal Balbâtre geschrieben) (* 8. Dezember 1727 in Dijon; † 9. Mai 1799 in Paris), war ein französischer Komponist, Organist und Cembalist …   Deutsch Wikipedia

  • Claude-Bénigne Balbastre — Claude Balbastre plagiat wiki, mettre en haut : Portrait de Balbastre. Miniature sur ivoire Claude Balbastre, né le 8 décembre 1724 à Dijon et mort le 9 mai 1799 à Paris, est un organiste et claveciniste …   Wikipédia en Français

  • Balbastre — Claude Balbastre (Bild im Musée de Dijon) Claude Bénigne Balbastre (manchmal Balbâtre geschrieben) (* 8. Dezember 1724 in Dijon; † 9. Mai 1799 in Paris), war ein französischer Komponist, Organist und Cembalist …   Deutsch Wikipedia

  • Balbastre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Balbastre est un nom de famille notamment porté par : Claude Balbastre (1724 1799), organiste et claveciniste français ; Gilles… …   Wikipédia en Français

  • Pierre-Claude Foucquet — Cathédrale Notre Dame de Paris Pierre Claude Foucquet (Paris 1694 – 13 février 1772) est un organiste et claveciniste français. Il était issu d une famille de musiciens et était fils de Pierre Foucquet et de son épouse Anna Barbe Domballe. Lui… …   Wikipédia en Français

  • Pierre-claude foucquet — Cathédrale Notre Dame de Paris Pierre Claude Foucquet (Paris 1694 – 13 février 1772) est un organiste et claveciniste français. Il était issu d une famille de musiciens et était fils de Pierre Foucquet …   Wikipédia en Français

  • Jean-Patrice Brosse — Pour les articles homonymes, voir brosse. Jean Patrice Brosse, né le 23 juin 1950, est un claveciniste et organiste français. Sommaire 1 Biographie 2 …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Nicolas-du-Chardonnet — Pour les articles homonymes, voir Église Saint Nicolas du Chardonnet (homonymie). Église Saint Nicolas du Chardonnet …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.