Classe Ohio


Classe Ohio
Classe Ohio
Ohio-class submarine launches Trident ICBMs (artist concept).jpg
Tir de missiles tactiques et emport d'un mini sous-marin pour les commandos par un Ohio convertie en SSGN

Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Caractéristiques techniques
Type Sous-marin nucléaire lanceur d'engins
Longueur 171 m
Maître-bau 12,8 m
Tirant d'eau 11 m
Déplacement 16 760 t (surface)
18 750 t (plongée)
Propulsion 1 réacteur à eau pressurisée S8G, 1 hélice
Puissance 60 000 ch
Vitesse 25 nœuds
Profondeur > 800 pieds
Caractéristiques militaires
Armement 4 tubes de 21 po ou 533 mm pour torpilles Mk 48 et missiles mer-mer AGM-84 Harpoon, 24 Trident II D-5
154 missiles Tomahawks pour 4 SSGN
Autres caractéristiques
Équipage 157 hommes

Les sous-marins Ohio sont une classe américaine de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SSBM : Submarine-Launched Ballistic Missile) utilisée par l'US Navy.

Depuis l'automne 1981 et la mise en service du premier Ohio, 18 bâtiments ont été construits dont 14 sont en service en 2009 dans leur mission originelle. Le dernier construit, le USS Louisiana (SSBN-743), est entré en fonction le 6 septembre 1997.

Sommaire

Caractéristiques

Lors du lancement du SNA USS Phoenix (SSN-702) de la classe Los Angeles le 8 décembre 1979, on distingue les trois premiers SNLE de la classe Ohio à diverses stades d'achèvement.
Coupe d'un SNLE de la classe Ohio :
1. Dôme du sonar
2. Réservoirs des ballasts principaux
3. Salle des ordinateurs
4. Salle radio
5. Salle du sonar
6. Poste de commandement et de contrôle
7. Poste central de navigation
8. Poste de contrôle des missiles
9. Salle des machines
10. Compartiment réacteur
11. Salle des machines auxiliaires n° 1
12. Poste d'équipage
13. Salle des machines auxiliaires n° 2
14. Chambre des torpilles
15. Carré des officiers
16. Quartier du Premier maître
17. Tranche missile

Cette classe, la seule de ce type en service aux États-Unis depuis le retrait du dernier des premiers modèles SNLE le 12 avril 1993, représente 50 % de l'arsenal nucléaire des États-Unis.

Sa mission, comme pour tous les sous-marins de ce type, est de se cacher au fond des océans, en attendant l'ordre de mise à feu de ses engins nucléaires.

Ce géant des mers peut transporter jusqu'à 24 missiles. À lui seul, un sous-marin de classe Ohio est capable de supprimer toutes les grandes villes d'un continent. En 2008, les Ohios subissent une réduction de 42% de leur capacité de destruction, du fait de START II (accord de désarmement nucléaire de 1992).

Les sous-marins Ohios emportent des missiles Trident II d'une portée de 11 000 km. Chaque missile, ayant une charge utile de 2 800 kg, porteur d'un maximum d'un 12 ogives W76 d'une puissance explosive de 100 kilotonnes. Cela donne à chaque sous-marin une puissance de feu de 28 800 kilotonnes (1 900 fois la puissance explosive de Little Boy larguée sur Hiroshima). Le traité START I à réduit la charge à 8 ogives puis le START II à 5 têtes nucléaires pouvant être des W88 de 485 kt.

Depuis ces traités, la moitié des sous-marins en mer sont dans un état de semi-alerte, il faut environ 18 heures à l'équipage pour réaliser les procédures nécessaires à la mise en alerte maximale, comme par exemple, enlever les plaques d'immersions des tubes de lancement[1].

Avec la fin de la Guerre froide et les traités de réduction des armes nucléaires, les quatre premiers sous-marins de cette classe (USS Ohio, USS Michigan, USS Florida et USS Georgia) ont été transformés en 2007 en SSGN comme les sous-marins de la classe Oscar russes, lanceurs de missiles de croisière, capables d'emporter 154 missiles Tomahawk à charge conventionnelle et 66 membres de commandos des forces spéciales. Leur première utilisation au combat à lieu le 20 mars 2011, lorsque le USS Florida (SSGN-728) participe aux frappes lors de la mise en œuvre de la zone d'exclusion aérienne au dessus de la Libye.

Conçu par General Dynamics, c'est actuellement le second plus gros sous-marin au monde après le Typhoon russe.

Une patrouille de dissuasion dure en moyenne 90 jours mais peut aller jusqu'à 105 jours[2].

Liste des bâtiments

Sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière

Tir de missile Tomahawk depuis le USS Florida (SSGN-728)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Classe Ohio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Classe De Sous-marins — Voici une liste non exautive des classes de sous marins militaires : Sommaire 1 États Unis 2 Ex URSS 3 France 4 Chine …   Wikipédia en Français

  • Classe Typhoon — 69°26′02″N 32°21′16″E / 69.43389, 32.35444 …   Wikipédia en Français

  • Classe de sous-marins — Voici une liste non exhaustive des classes de sous marins militaires : Sommaire 1 États Unis 2 Ex URSS 3 France 4 Chine …   Wikipédia en Français

  • Classe Montana — Maquette d un navire de classe Montana en 1944 …   Wikipédia en Français

  • Ohio (État) — Ohio Pour les articles homonymes, voir Ohio (homonymie). Ohio State of Ohio …   Wikipédia en Français

  • Sous-marins de classe Los Angeles — Classe Los Angeles Classe Los Angeles Le USS Los Angeles (SSN 688) …   Wikipédia en Français

  • État de l'Ohio — Ohio Pour les articles homonymes, voir Ohio (homonymie). Ohio State of Ohio …   Wikipédia en Français

  • Cleveland, Ohio — Cleveland Pour les articles homonymes, voir Cleveland (homonymie). Cleveland …   Wikipédia en Français

  • Cleveland (Ohio) — Cleveland Pour les articles homonymes, voir Cleveland (homonymie). Cleveland …   Wikipédia en Français

  • Chesapeake and Ohio Railway — Le Chesapeake and Ohio Railway (sigle AAR: C O, CO) était une compagnie de chemin de fer américaine de classe I fondée en 1869 suite au regroupement de plusieurs petites compagnies de Virginie. Dirigé par l industriel Collis P Huntington, il… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.