Civisme


Civisme

Sur les autres projets Wikimedia :

Le civisme désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il vit et de ses conventions, dont notamment sa loi. Ce terme s'applique dans le cadre d'un rapport à l'institution représentant la collectivité : il s'agit donc du respect de la « chose publique » et de l'affirmation personnelle d'une conscience politique. Le civisme implique donc la connaissance de ses droits comme de ses devoirs vis-à-vis de la société.

Apparu au cours des années 1990, l'emploi de citoyenneté au sens de civisme est contesté. En effet, la citoyenneté n'exprime que la condition de citoyen, tandis que le civisme exprime la condition du citoyen respectueux de ses devoirs. « Singulièrement dépourvu de civisme, Al Capone jouissait cependant de la citoyenneté américaine » (Jean Paulhan, Les incertitudes du langage. Gallimard, 1970).

On distingue également le civisme du savoir-vivre et de la civilité, qui relèvent du respect d'autrui dans le cadre des rapports privés. Le respect dont il est question ici est celui des principes collectifs sans que cela soit forcément en contradiction avec les lois. En effet, dans certains cas, l'acte d'incivisme peut ne pas être légalement réprimé (en France, par exemple, se soustraire à son devoir d'électeur n'est pas puni par la loi).

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Civisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CIVISME — Le terme de civisme est un terme récent. On l’a lu chez Montesquieu, où il ne figure pas: «Cet amour [des lois], demandant une préférence continuelle de l’intérêt public au sien propre, donne toutes les vertus particulières...» (De l’esprit des… …   Encyclopédie Universelle

  • civisme — CIVISME. s. m. Zèle qui anime le Citoyen, et qui se manifeste dans son empressement à remplir tous les devoirs attachés à cette qualité …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • civisme — (si vi sm ) s. m. Sentiments qui font le bon citoyen ; attachement à la cité, à la patrie.    Dans les lois de la Révolution, dévouement au gouvernement établi. Certificat de civisme. REMARQUE    Ce mot est un néologisme et ne se trouve dans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CIVISME — n. m. Zèle du citoyen pour les intérêts de son pays. Il a donné des preuves de civisme. Un civisme éprouvé. Pendant la Révolution française on délivrait des certificats de civisme …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • CIVISME — s. m. Le zèle du citoyen pour les intérêts de son pays. Il a donné des preuves de civisme. Un civisme éprouvé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • civisme — ci|vis|me Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • Certificat De Civisme — Pendant la Révolution française, le certificat de civisme était délivré à Paris par le Conseil général de la Commune de Paris, il attestait que celui qui l avait en sa possession avait rempli ses devoirs civiques : une attestation de bonne… …   Wikipédia en Français

  • Certificat de civisme — Pendant la Révolution française, le certificat de civisme était délivré à Paris par le Conseil général de la Commune de Paris, il attestait que celui qui l avait en sa possession avait rempli ses devoirs civiques : une attestation de bonne… …   Wikipédia en Français

  • Certificats de civisme — ● Certificats de civisme certificats délivrés aux citoyens dévoués à la Révolution et dont la création fut décrétée par la Convention …   Encyclopédie Universelle

  • Conscience civique — Civisme Le civisme désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il vit et de ses conventions, dont notamment sa loi. Ce terme s applique dans le cadre d un rapport à l institution représentant la collectivité : il s agit… …   Wikipédia en Français