Cinéma islandais


Cinéma islandais

Le cinéma islandais est caractérisé par la nature particulière de sa production qui relève plus de l'artisanat que de l'industrie. Longtemps confié à des passionnés capables d'hypothéquer leurs propriétés pour tourner un film, le cinéma islandais se tourne depuis les années 2000 vers des longs-métrages destinés à l'exportation. Si la figure tutélaire du cinéma islandais reste Friðrik Þór Friðriksson, de nouveaux auteurs tendent à se faire connaître internationalement, comme Baltasar Kormákur ou Dagur Kári.

Sommaire

Histoire du cinéma islandais

Les débuts sous tutelle danoise

La première pierre du cinéma islandais a été posée en 1906 par un Danois, Alfred Lind, qui a tourné un documentaire de trois minutes dans le pays, l'Islande étant à l'époque une possession de la couronne danoise. L'inauguration de la première salle de cinéma est fêtée cette même année à Reykjavik[1].

C'est cependant avec l'arrivée en 1919 de la compagnie Nordisk Film de Copenhague, pour le long-métrage L'Histoire de la famille Borg, que le cinéma islandais commence à prendre forme sous l'impulsion des productions danoises. Ce film est une adaptation d'un roman de Gunnar Gunnarsson écrit en 1914 et contant un conflit typiquement islandais : le tiraillement entre l'envie d'émigrer à l'étranger et le besoin de rester sur ses terres ancestrales. Le héros du film est joué par un acteur islandais.

Les réalisateurs insulaires restent alors dans l'ombre des cinéastes danois et étrangers, bien mieux équipés techniquement et financièrement. C'est ainsi que Jacques de Baroncelli exploite les paysages de l'île en 1924 pour son adaptation de Pêcheur d'Islande, de Pierre Loti.

Quelques films sont cependant réalisés par des Islandais. Parmi eux, Hadda Padda en 1923, un thriller réalisé par Gunnar Robert Hansen et le metteur en scène de théâtre Gudmundur Kamban, toujours produit par la Nordisk danoise.

L'indépendance politique et artistique de 1944

Œuvres et personnalités

Films

Acteurs

Réalisateurs

Références

Voir aussi

Bibliographie

  • (fr) Peter Cowie, Le cinéma des pays nordiques, Centre Georges Pompidou, coll. « cinéma/pluriel », avril 1990, 288 p. (ISBN 2858505411)(ISSN 09802673) 

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cinéma islandais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cinema europeen — Cinéma européen Cet article fait partie de la série Cinéma des cinq continents Continents Cinéma africain Cinéma des Amériques Cinéma asiatique …   Wikipédia en Français

  • Cinéma Européen — Cet article fait partie de la série Cinéma des cinq continents Continents Cinéma africain Cinéma des Amériques Cinéma asiatique …   Wikipédia en Français

  • Cinéma européen — Le cinéma européen désigne les films et la production cinématographique associés aux pays d Europe. C est dire s il recouvre une immense diversité. Sommaire 1 Europe et cinéma 2 Festivals et récompenses 3 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Cinéma gore — Le gore est un sous genre cinématographique du cinéma d horreur, caractérisé par des scènes extrêmement sanglantes et très explicites dont l objectif est d inspirer le dégoût au spectateur. Sommaire 1 Origine du terme 2 Origines du cinéma gore 3… …   Wikipédia en Français

  • Festival du cinéma nordique — Date de création 1988 Créateur Jean Michel Mongrédien Prix principal Grand Prix du jury Lieu Rouen Siège social Rouen Site web …   Wikipédia en Français

  • Festival Du Cinéma Nordique — Le Festival du cinéma nordique est un festival de cinéma qui a été créé en 1988 par Jean Michel Mongrédien. Consacré au cinéma nordique, il se tient chaque année à Rouen, en Normandie, pendant le mois de mars. Il met en concurrence une sélection… …   Wikipédia en Français

  • Festival du cinema nordique — Festival du cinéma nordique Le Festival du cinéma nordique est un festival de cinéma qui a été créé en 1988 par Jean Michel Mongrédien. Consacré au cinéma nordique, il se tient chaque année à Rouen, en Normandie, pendant le mois de mars. Il met… …   Wikipédia en Français

  • Gore (cinéma) — Cinéma gore Le gore est un sous genre cinématographique du cinéma d horreur, caractérisé par des scènes extrêmement sanglantes et très explicites dont l objectif est d inspirer le rire, le divertissement ou le dégoût au spectateur. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Football Et Cinéma — Le football et le cinéma possèdent une histoire commune bientôt centenaire. Harry The Footballer, fiction britannique de 11 minutes datant de 1911, fait en effet figure de première œuvre cinématographique consacrée au football[1]. Outre les films …   Wikipédia en Français

  • Football et cinema — Football et cinéma Le football et le cinéma possèdent une histoire commune bientôt centenaire. Harry The Footballer, fiction britannique de 11 minutes datant de 1911, fait en effet figure de première œuvre cinématographique consacrée au… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.