Cinéma 3-D


Cinéma 3-D

Cinéma en relief

Le cinéma en relief (également nommé Cinéma 3-D) permet d’apprécier des images en trois dimensions par l'intermédiaire de procédés techniques qui trompent la vision du spectateur afin que celui-ci perçoive une impression de profondeur.

Sommaire

La perception du relief

La projection en relief stéréoscopique marque les débuts du cinéma en relief. Dans ce procédé, le spectateur doit reconstituer mentalement l'image en relief. Elle demande aussi un équipement lourd qui ne satisfait pas les exigences de la projection cinéma. Par ailleurs, elle entraîne une grosse fatigue visuelle issue de l’important travail mental qui était demandé au spectateur pour reconstruire sa perception des 3 dimensions. Pour ces raisons, son utilisation se restreint principalement à certains lieux de diffusions spécialisés comme les parcs d’attractions, ainsi qu’à certains types de contenus qui se voulaient spectaculaires.

Il en est tout autrement avec la projection numérique. En effet, les contraintes d’équipements et de production sont beaucoup moins conséquentes. À partir d’un projecteur de cinéma numérique, une salle de cinéma peut désormais, moyennant l’adaptation d’un équipement supplémentaire, projeter directement des films en relief. La vitesse de défilement de celui-ci permet de doubler le nombre d’images projetées à la seconde. Porter au nombre de 48 images (au lieu du fameux 24 images par seconde), il est désormais possible de projeter une image pour chaque œil. Pour cela, plusieurs types de matériels sont proposés aux exploitants.

Par ailleurs, chaque individu perçoit le relief de manières différentes. Cela dépend d’une capacité physiologique inhérente au spectateur qui rend compte d’un relief plus ou moins important des images projetées. Dans certains cas, la personne peut également être dans l’incapacité totale d’y voir du relief.

La production des images en relief

Les images stéréoscopiques peuvent se construire grâce à différentes méthodes. Toutefois deux grandes catégories peuvent être différenciées, qui sont la prise de vue réelle et l’image de synthèse. Ce dernier passe par la construction informatisée des deux points qui forment la base de la vision en relief. Quant à l’autre procédé, il nécessite l’enregistrement des scènes en deux points de vues simultanés distants d'environ 65mm.

Les différentes techniques de projection en relief numérique

Ces nouvelles modalités de projections sont directement liées à l’équipement des salles de cinéma numériques, auquel un dispositif additionnel est intégré. Malgré l’avancée des technologies, la vision en relief dans les salles de cinéma ne dispense pas le port de lunettes spéciales, néanmoins, celles-ci ont évolué et apportent un confort de visionnage.

Pour cela, il existe actuellement trois dispositifs :

  • Des lunettes à cristaux liquides qui occultent alternativement l’œil gauche puis l’œil droit couplées par signal infrarouge à un émetteur situé au dessus de la cabine de projection afin de synchroniser la cadence de chacune.
  • Des lunettes composées de 50 couches de filtres ainsi qu’une roue filtrante positionnée devant le projecteur qui se relève lorsque sont diffusées des images en 2D. Dans ce cas, les images que perçoit le spectateur sont constituées de différentes couleurs primaires pour chaque œil.
  • Des lunettes polarisantes, la seule à nécessiter l’emploi d’un écran argenté spécifique à ce type de projection, afin de conserver la polarisation de la lumière réfléchie.

Des perspectives nouvelles d’exploitations

Un intérêt grandissant pour ce nouveau schéma d’exploitation se développe auprès des industriels de la filière. Les exploitants y voient l’occasion de dynamiser leur programmation et de l’autre côté, elle réengage un nouveau mode de création au niveau de la production. Dans le système d’exploitation des films stéréoscopiques en numérique cela nécessite au préalable que les salles possèdent l’équipement de projection.

Au-delà des problématiques purement techniques, le cinéma en relief réengage de nouveaux questionnements. Le rapport à l’image que donne à voir le cinéma en relief rend compte de perceptions nouvelles qui oblige les créateurs à repenser leurs modes de productions. L’écriture scénaristique est notamment à repenser afin d’utiliser les capacités qui sont développées dans ce mode de projection. Dans ce sens, deux conceptions se distinguent radicalement dans leurs approches du relief. Quand certains pensent le cinéma comme moyen d’expression artistique que nous retrouvons dans l’idée d’un cinéma « Art et essai », le relief entre dans ce rapport au mouvement et est créateur de sens. D’autres y voient de nouvelles possibilités de divertissement susceptible de plaire à un public des salles de cinéma toujours plus grand. Ces techniques donnant la possibilité d’aller toujours plus loin dans le divertissement du spectateur happé par des images toujours plus spectaculaires qui intègrent de nombreux jaillissements.

Les conditions d’expansion du cinéma en relief ne sont toutefois pas encore toutes au rendez-vous. Les techniques sont aujourd’hui présentes, mais malgré les quelques productions qui se lancent, la création ne s’en est pas emparée. Nous pouvons l’observer, les films diffusés à l’heure actuelle se conçoivent en animation ou réexploitent des contenus préexistants, entendant par là, la captation de concert par exemple. Il est clair qu’aujourd’hui, le relief dans les salles de cinéma constitue un enjeu pour cette industrie. Emprunt de renouveau il s’appuie sur des procédés innovants pour relancer un élan de curiosité que le cinéma tend à perdre face à l’arrivée des homes-cinéma dans les foyers.

Exemples de films en relief

Article connexe : Catégorie:Film en stéréoscopie.

Voir aussi

Glossaire technique du cinéma

1~9 · A · B · C · D · E · F · G · H · I · J ·
K · L · M · N · O · P · Q · R · S · T · U ·
V · W · X · Y · Z

Articles connexes


  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail des parcs d’attractions Portail des parcs d’attractions
Ce document provient de « Cin%C3%A9ma en relief ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cinéma 3-D de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cinema — Cinéma Pour les articles homonymes, voir cinéma (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • CINÉMA — DÈS son apparition, à la fin du XIXe siècle, le cinéma se distingue de tous les médias qui l’ont précédé. Une technique (la caméra, la pellicule, le projecteur) va trouver en quelques années son contenu (la séance, avec un ou plusieurs films ne… …   Encyclopédie Universelle

  • Cinema 4D — Entwickler MAXON Computer GmbH Aktuelle Version 13 (September 2011) Betriebssystem Mac OS X, Windows Kategorie 3D Grafiksoftware Lizenz …   Deutsch Wikipedia

  • Cinema 4d — Entwickler: MAXON Computer GmbH Aktuelle Version: 11 (September 2008) Betriebssystem: Mac OS X, Windows Kategorie: 3D Grafiksoftware …   Deutsch Wikipedia

  • Cinema 4D — CINEMA 4D …   Википедия

  • Cinema X — Editor Tony Crawley Categories Film Frequency Monthly First issue 1969 Country United Kingdom Language English …   Wikipedia

  • Cinema — may refer to: Film, motion pictures or movies Filmmaking, the process of making a film Movie theater, a building in which films are shown Cinema (2008 film) or Bommalattam, a Tamil film Cinema (TV channel), a defunct Scandinavian movie channel… …   Wikipedia

  • Cinéma 4D — Cinéma 4 D  Ne doit pas être confondu avec Cinema 4D. Le Cinéma 4 D est un terme marketing qui désigne un type de cinéma 3 D classique auquel on a ajouté une quatrième dimension . Allant plus loin que la vision en relief, ce type de film… …   Wikipédia en Français

  • Cinema — Datos generales Origen Santiago de Chile Estado disuelto Información artística Géner …   Wikipedia Español

  • CINEMA — Beschreibung Filmmagazin Verlag Cinema Verlag GmbH Erstausgabe …   Deutsch Wikipedia