Chronologie Du Génocide Arménien


Chronologie Du Génocide Arménien

Chronologie du génocide arménien

Coat of arms of Armenia.svg


Histoire de l'Arménie

Origines
Hayasa-Azzi • Nairi
Urartu
Armens
Royaume d'Arménie
Rois d'Arménie :
Orontides • Artaxiades • Arsacides
Histoire médiévale
Période du Marzpanat
Arménie byzantine
Dynastie bagratide
Royaume de Vaspourakan
Arménie zakaride
Royaume de Petite-Arménie
Princes et rois de Petite-Arménie
Domination étrangère
Domination ottomane
Domination perse
Domination russe
Génocide arménien
Chronologie du génocide arménien
Victimes arméniennes entre 1914 et 1923
Histoire moderne
Première république
Arménie soviétique
Séisme du 7 décembre 1988 en Arménie
Guerre du Haut-Karabagh
République d'Arménie
Autres
Chronologie de l'histoire de l'Arménie
Histoire militaire de l'Arménie
Histoire cartographique de l'Arménie

Cette chronologie du génocide arménien présente les principaux événements liés au génocide de la plus grande partie de la population arménienne de l'empire ottoman en 1915 et 1916.

Sommaire

Chronologie

  • 1878 :
    • Par le Traité de San Stefano les grands pays européens se mobilisent en faveur des Arméniens de l'Empire ottoman. L'article 16, en particulier, engage la Sublime Porte à effectuer « sans délai des améliorations et réformes exigées par les besoins locaux dans les provinces habitées par les Arméniens », et que l'armée russe a évacuées peu avant, afin de garantir de bonnes relations entre Constantinople et Saint-Pétersbourg[1].
    • Le Traité de Berlin reprend dans son article 61 les principales dispositions de l'article 16 du précédent traité : il appartient au pouvoir ottoman de procéder aux réformes « sans plus de retard », et de protéger les Arméniens, en particulier contre les Circassiens et les Kurdes mais il est ajouté que le pouvoir ottoman « donnera connaissance périodiquement des mesures prises à cet effet aux Puissances qui en surveilleront l'application[2] ». Cette ingérence étrangères dans ce qu'il considère comme une affaire interne de l'empire va fortement irriter le sultan - sans pour autant donner aux Puissances qui se veulent protectrices de moyen de mettre en œuvre cette protection.
  • Été et automne 1894 : révolte arménienne dans le Sassoun. La population refuse de payer les impôts et un groupe de fedayins arméniens résistent aux troupes dépêchées sur place par le pouvoir central. Après quelques mois de guérilla dans les montagnes, les forces ottomanes (quelque 15 000 hommes sans compter les Kurdes qui se joignent aux combats) massacrent les combattants arméniens réfugiés dans la montagne, incendient et pillent les villages de la région, faisant plusieurs milliers de morts. La commission internationale chargée d'enquêter sur ces événements n'arrivera pas à réconcilier la version ottomane et kurde (les Arméniens ont attaqué les Kurdes en premiers et ont fini par brûler leurs propres villages) avec la version arménienne (les troupes gouvernementales et kurdes ont pris prétexte d'incidents mineurs pour lancer une répression tous azimuts)[3].
  • 1894-1896 : Les massacres hamidiens sous le sultan Abdülhamid II font 300 000 victimes arméniennes[4].
  • 1908 : Les Jeunes-Turcs arrivent au pouvoir ; leur parti, le Comité Union et Progrès (CUP ; en turc, Ittihad ve Terraki Cemiyeti, souvent abrégé en Ittihad = union), crée l'espoir d'une modernisation salutaire de l'empire sur fond de grande réconciliation des peuples ottomans[5].
  • 1909 : En avril, les massacres d'Adana, ou massacres de Cilicie, font 30 000 morts parmi la communauté arménienne de la province[6].
  • 1908-1914 : Le Comité central du CUP prend toujours plus le contrôle du pouvoir. Les hommes forts qui mèneront le pays durant la guerre (et le génocide) assoient leur position sans partage[7].
  • 1914 :
  • 1915 : Génocide arménien :
    • Janvier : La 3e armée ottomane d'Enver Pacha, vaincue à Sarikamish, se venge sur la population arménienne accusée de sympathie pro-russe[10].
    • Février :
      • Les Arméniens incorporés dans l'armée sont désarmés et affectés à des bataillons de travail qui seront ensuite liquidés[11].
      • L'OS est redéployée sur le front intérieur et chargée exclusivement d'organiser la destruction de la population arménienne[12].
    • 17 avril - mai : Résistance des Arméniens de Van au vali (gouverneur) Djevdet bey[13]. Le CUP en prend prétexte pour dénoncer la « trahison » arménienne.
    • 24 avril : Arrestation, puis déportation et enfin mort de 650 intellectuels, religieux, politiques et enseignants arméniens à Constantinople[14]. Cette date, retenue pour les cérémonies de commémoration, marque le début du génocide.
    • 27 mai : Le Comité central du CUP passe une « Loi provisoire de déportation »[15].
    • Mai à juillet : La population arménienne des provinces orientales de l'empire est transférée à pied ou plus rarement en train jusqu'au désert de Mésopotamie autour de la localité de Deir ez-Zor. Sans nourriture, sans eau, elle est peu à peu décimée au cours de marches de la mort[16].
    • Septembre : « Loi provisoire d'expropriation et de confiscation ».
    • 15 septembre : télégramme de Talaat Pacha à la préfecture d'Alep confirmant l'ordre d'extermination.
  • 1916 : Les massacres se déplacent vers Ras ul-Aïn, Rakka, et le désert de Deir ez-Zor.
  • 1918 : La Première Guerre mondiale s'achève : capitulation de l'Empire ottoman, allié des Puissances centrales.
  • 1919 : Le 5 juillet, verdict du procès des Unionistes à Constantinople, condamnation à mort par contumace de Talaat Pacha, Enver Pacha, Djemal Pacha et le docteur Mehmed Nazim, principaux auteurs du génocide.
  • 1919-1920 : Des cours martiales turques jugent les exécuteurs des massacres ainsi que des fonctionnaires intermédiaires.
  • 1920 :
  • 1921-1922 : assassinats d'anciens ministres et membres de l'Ittihad demeurés impunis par la Fédération révolutionnaire arménienne
  • 1921 :
  • 1923 : Traité de Lausanne remettant en cause le Traité de Sèvres : le nom de l'Arménie en est absent.

Notes et références

  1. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 64-65.
  2. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 69.
  3. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 101-104.
  4. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 109-145; bilan global donné p. 141.
  5. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 169-174.
  6. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 174-181.
  7. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 184.
  8. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, p. 226
  9. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, p. 214.
  10. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 220-222.
  11. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, p. 231-232.
  12. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 225-228.
  13. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 239-243.
  14. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 243-247.
  15. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, p. 249.
  16. Yves Ternon, Les Arméniens. Histoire d'un génocide, Points Histoire H 228, 1996, pp. 253-277.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Drapeau de l'Arménie L'Arménie moderne Drapeau de l'Arménie

Histoire de l'Arménie moderne
Guerre russo-iranienne de 1826-1828 · Hentchak · Génocide arménien · Chronologie du génocide arménien · République socialiste soviétique d'Arménie · Séisme du 7 décembre 1988 en Arménie · Guerre du Haut-Karabagh ·

  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la Turquie Portail de la Turquie
Ce document provient de « Chronologie du g%C3%A9nocide arm%C3%A9nien ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chronologie Du Génocide Arménien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chronologie du Génocide arménien — Histoire de l Arménie Origines Hayasa Azzi • Nairi Urartu …   Wikipédia en Français

  • Chronologie du genocide armenien — Chronologie du génocide arménien Histoire de l Arménie Origines Hayasa Azzi • Nairi Urartu …   Wikipédia en Français

  • Chronologie du génocide arménien — Histoire de l Arménie Origines Hayasa Azzi • Nairi Urartu Armens …   Wikipédia en Français

  • Genocide armenien — Génocide arménien Histoir …   Wikipédia en Français

  • Génocide Arménien — Histoir …   Wikipédia en Français

  • Génocide arménien - Lettre ouverte de l'International Association of Genocide Scholars — Génocide arménien Histoir …   Wikipédia en Français

  • Génocide arménien — Histoire de l Arménie …   Wikipédia en Français

  • Negation du genocide armenien — Négation du génocide arménien Cet article présente le point de vue des personnes niant ou remettant en cause le génocide arménien, ainsi que la situation en Turquie à cet égard. Sommaire 1 Contestation de la qualification de génocide 1.1 Le débat …   Wikipédia en Français

  • Négationnisme du génocide arménien — Négation du génocide arménien Cet article présente le point de vue des personnes niant ou remettant en cause le génocide arménien, ainsi que la situation en Turquie à cet égard. Sommaire 1 Contestation de la qualification de génocide 1.1 Le débat …   Wikipédia en Français

  • Négation du génocide arménien — Cet article présente le point de vue des personnes niant ou remettant en cause le génocide arménien, ainsi que la situation en Turquie à cet égard. Sommaire 1 Contestation de la qualification de génocide 1.1 Le débat entre Guenter Lewy et Vahakn… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.