Christian Paradis


Christian Paradis

Christian Paradis, né le 1er janvier 1974 à Thetford Mines, est un avocat et un homme politique québécois. Il est député à la Chambre des communes du Canada, représentant la circonscription de Mégantic—L'Érable sous la bannière du Parti conservateur.

Originaire de Thetford Mines, il est diplômé à l'Université de Sherbrooke et il entre au barreau du Québec en 1997. Il préside la Chambre de commerce de l'amiante en 2004 et 2005.

Ayant épousé Julie Roberge en juin 2000, il est le père de trois enfants. Il est le fils de monsieur Pierre Paradis, également avocat. Son élection est un résultat de la percée de Stephen Harper au Québec en janvier 2006.

Le 4 janvier 2007, il devient secrétaire d'État à l'agriculture. Le 25 juin 2008, deux ans seulement après son entrée en politique, il est promu au poste de ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux en remplacement de Michael Fortier. En novembre 2008, il a été nommé ministre responsable de la région de montréal et lieutenant politique au Québec en remplacement de Lawrence Cannon.

Le 18 mai 2011, il a été nommé ministre responsable de l'industrie et en remplacement de Tony Clement et demeure lieutenant politique au Québec[1].

Il est l'un des 17 députés conservateurs pointés par Élection Canada pour son implication dans la fraude pancanadienne de ce parti concernant leurs dépenses électorales des élections de 2006 (34 000 $). La cause est actuellement devant la cour suprême[2].

Précédé par Christian Paradis Suivi par
Bloc québécois

Marc Boulianne'

Député de Mégantic—L'Érable
2006-Actuellement
Actuellement en fonction

Notes et références

  1. « Quatre Québécois au nouveau conseil des ministres », dans La Presse, 18 mai 2011 [texte intégral] 
  2. « Harper privé de 17 députées », dans Le Devoir, 25 septembre 2007 [texte intégral] 

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Christian Paradis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Christian Paradis — The Honourable Christian Paradis PC, MP Member of the Canadian Parliament for Mégantic L Érable Incumbent Assumed office 2006 …   Wikipedia

  • Paradis — may refer to:People* Marie Paradis (19th century), Frenchwoman, first woman to climb Mont Blanc * Denis Paradis (born 1949), Canadian politician * Vanessa Paradis (born 1972), French singer and actress * Pierre Paradis (born 1950), Quebec… …   Wikipedia

  • Christian Ouellet — Member of the Canadian House of Commons for Brome Missisquoi In office 2006–2011 Preceded by Denis Paradis Succeeded by Pierre Jacob …   Wikipedia

  • Paradis latin — Type Cabaret music hall Lieu 5e arrondissement de Paris …   Wikipédia en Français

  • Paradis Latin — Le Paradis Latin est un cabaret de music hall érotique dont l origine remonte à 1802, 28 rue du Cardinal Lemoine dans le quartier latin de Saint Germain des Pré …   Wikipédia en Français

  • Christian Pereira — est un acteur, un dramaturge et un scénariste français. Sommaire 1 Cinéma 2 Télévision 3 Théâtre 3.1 Comédien …   Wikipédia en Français

  • Paradis Fiscal — Un paradis fiscal est un territoire à la fiscalité très basse comparé aux niveaux d imposition existant dans les pays développés. En anglais, le concept correspondant est celui de « tax haven » (« refuge fiscal ») ; en… …   Wikipédia en Français

  • Paradis fiscaux — Paradis fiscal Un paradis fiscal est un territoire à la fiscalité très basse comparé aux niveaux d imposition existant dans les pays développés. En anglais, le concept correspondant est celui de « tax haven » (« refuge… …   Wikipédia en Français

  • Christian Globensky — est un artiste français, né au Canada. Sommaire 1 Biographie 2 Œuvres 3 Critiques 3.1 Vidéographie …   Wikipédia en Français

  • Christian Ouellet — (né le 22 avril 1934 à Montréal) est un homme politique canadien. Il a été député à la Chambre des communes du Canada de 2006 à 2011, représentant la circonscription québécoise de Brome Missisquoi sous la bannière du Bloc québécois. Biographie… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.