Chris Marker


Chris Marker

Chris Marker

Nom de naissance Christian-François Bouche-Villeneuve
Naissance 29 juillet 1921 (1921-07-29) (90 ans)
Neuilly-sur-Seine
Drapeau de France France
Nationalité Flag of France.svg Français
Profession Réalisateur
Films notables la Jetée,
le Fond de l'air est rouge,
Sans soleil,
A.K.,
Level Five

Chris Marker, né Christian Bouche-Villeneuve, le 29 juillet 1921 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est un réalisateur et photographe français. Son film le plus connu est sans doute la Jetée mais Marker est l'auteur de nombreux documentaires, qui sont des essais cinématographiques au style très personnel, le Fond de l'air est rouge ou Sans soleil notamment. Chris Marker est aussi écrivain.

Sommaire

Biographie

Sa renommée internationale est venue avec le court métrage La Jetée (1962), qui raconte des expériences scientifiques pour effectuer des voyages temporels dans un monde post-apocalyptique. La seule fiction de Marker est paradoxalement son œuvre la plus connue. La forme de ce film est celle d'un montage d'images fixes, duquel résulte une suite de « photographies » lui conférant une atmosphère tout à fait particulière et déconcertante, appuyée par le procédé du commentaire en voix off, que Marker utilise souvent. La qualité littéraire de ce travail est par exemple reconnue par Alexandre Medvedkine, à qui Marker rendra hommage dans Le Tombeau d'Alexandre: Medvedkine aurait prié Marker de faire l'effort d'écrire « un peu, rien qu'un peu »[réf. nécessaire]. Pourtant, l'un des rares livres de Marker, le roman Le cœur net, demeure aujourd'hui introuvable du fait de la volonté de son auteur que cette œuvre ne soit pas lue[réf. nécessaire]. La Jetée inspire entre autres Terry Gilliam pour l'Armée des douze singes. En 2008, les Éditions Kargo & l'Éclat font paraître en France une version livre du ciné-roman de La Jetée [1].

Sorti en 1982, Sans soleil est un essai cinématographique mélangeant des parties de documentaire et de fiction avec des commentaires philosophiques. Ce mélange crée une atmosphère qu'on peut comparer à celle d'un rêve ou d'un univers de science-fiction. Marker y parle du Japon et de la mémoire. Le titre du film est une référence au cycle de chansons Sans soleil de Modest Mussorgsky.

Avec Sans soleil, Marker développe un intérêt certain pour les techniques numériques, qui le mène à réaliser en 1996 le film Level Five avec comme unique actrice Catherine Belkhodja qu'il met en scène autour d'une réflexion sur la bataille d'Okinawa. Bien que souvent classé à tort comme un documentaire, ce film n'en est pas moins une fiction mêlée à de vrais témoignages sur la bataille d'Okinawa. Catherine Belkhodja sera aussi la figure centrale d'une magnifique installation vidéo, commandée pour commémorer le Centenaire du Cinéma : Silent Movie (cette exposition fera le tour du monde des plus grands musées mais n'a jamais été présentée en France) et IMMEMORY ONE (1998), un CD-ROM multimédia interactif, co-produit par le Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, les films de l'Astrophore et KAREDAS. Chris Marker poursuit ses recherches en réalisant de nombreuses installations dans différents musées du monde , dont la dernière en date au Musée de Zürich.

Tous les films de Chris Marker sont engagés politiquement et se veulent révolutionnaires (au sens large).[réf. nécessaire] Pékin, Cuba, la Sibérie soviétique sont les lieux de prédilection de ses documentaires. Il a beaucoup traité des thèmes de la lutte contre l'oppression (guerre, conflits, Viêt Nam, Bosnie-Herzégovine), de la lutte syndicale et ouvrière. Le Joli Mai est ainsi une chronique à la fois morale et sociologique sur le Paris des années 1960, qui anticipe sur les événements de mai 1968, et qui aborde plus précisément le problème de la perception de l'indépendance de l'Algérie en métropole et du procès des généraux du putsch d'Alger (qui s'est tenu à Paris six ans auparavant en mai 1962), ou encore Le fond de l'air est rouge, groupement SLON (Société de lancement des œuvres nouvelles ; slon signifie aussi « éléphant » en russe).

L'un de ses premiers documentaires, Les statues meurent aussi, co-réalisé par Alain Resnais est un essai sur la réception des œuvres d'art africaines en métropole et est très influencé par le thème malrucien du « Musée imaginaire ». À travers l'idée que le système colonial s'autolégitime politiquement en maintenant un point de vue anti-historique sur les traditions et le patrimoine des peuples dont il assure l'administration, le film lie dans un même mouvement la dénonciation de l'impérialisme culturel et la critique des dysfonctionnements économiques découlant de ce type de régime — ce qui explique sa longue censure en France.[réf. nécessaire]

Il a aussi réalisé différents portraits de cinéastes comme Une journée d'Andreï Arsenevitch sur Andreï Tarkovski et A.K. sur Akira Kurosawa.

Ses films sont régulièrement projetés en France, une quinzaine d'entre eux sont visibles au Forum des images de façon permanente.

De 2008 à 2010, il photographie à leur insu des passagers du métro parisien, surtout des femmes, dans la série Passengers, exposée aux Rencontres d'Arles 2011[1].

Citations

  • « Chris Marker, c'est un peu le plus célèbre des cinéastes inconnus. » Théorème n°6 : Recherches sur Chris Marker
  • « Nous avons maintenant les outils, et c'est tout à fait nouveau, pour faire un cinéma intimiste, personnel. Faire des films seul, dans un face à face avec soi-même, comme travaille un peintre ou un écrivain, n'est plus désormais une pratique uniquement expérimentale. » Entretien avec Dolores Walfisch, The Berkeley Lantern, novembre 1996
  • « Le hasard a des intuitions qu'il ne faut pas prendre pour des coïncidences », Exposition L'Image d'après, La Cinémathèque française, Paris, 2007
  • « La photo, c'est la chasse. C'est l'instinct de chasse sans l'envie de tuer. C'est la chasse des anges… On traque, on vise, on tire et clac ! Au lieu d'un mort, on fait un éternel. » Si j'avais 4 dromadaires

Filmographie

Collaborations

Expositions

  • Silent Movie Wexner Center for the Arts de Colombus, Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, MoMA de New York
  • The Hollow men Dazibao du 16 octobre au 16 décembre 2006
  • Owls At Noon Prelude IMA - Institute of Modern Art du 10 avril au 26 mai 2007
  • Staring Back Wexner Center for the Arts du 12 mai au 12 août 2007
  • Peter Blum Gallery 8 septembre au 3 novembre 2007
  • Museum fur Gestaltung 12 mars au 29 juin 2008
  • Rétrospective (réunie plus de 300 oeuvres créées entre 1957 et 2010) aux Rencontres d'Arles, 4 juillet au 18 septembre 2011

Expositions collectives

  • P.S.1. MoMa HARD LIGHTAn Exhibition curated by P.S.1 Chief curator Klaus Biesenbach and artist Doug Aitken
  • Jeu de Paume - Site Concorde L'ombre du temps 28 septembre au 28 novembre 2004
  • Caixa Forum Barcelone. Video times 1965-2005 28 septembre 2005 au 8 janvier 2006
  • Centre pour l'image contemporaine Photo-Trafic. Genève. 50 jours pour la photographie. 9 juin au 13 août 2006
  • BIACS Biennial Foundation of Contemporary Art of Sevilla BIACS 2. 26 octobre 2006 au 8 janvier 2007
  • Kunstlerhaus BremenAngelegenheiten, die sich daraus ergeben. 20 octobre au 56 janvier 2008

Œuvres écrites

  • Le Cœur net, collection Esprit, le Seuil, Paris, 1949
  • L'Homme et sa liberté : jeu pour la veillée, coll. Veillées, no 4, le Seuil, Paris, 1949
  • Giraudoux par lui-même, coll. Écrivains de toujours, no 8, le Seuil, Paris, 1952
  • La Chine, porte ouverte, le Seuil, Paris, 1956
  • Coréennes, coll. Court métrage, no 1, le Seuil, Paris, 1959
  • Commentaires 1, le Seuil, Paris, 1961
  • Commentaires 2, le Seuil, Paris, 1967
  • Le fond de l'air est rouge - Scènes de la troisième guerre mondiale, 1967-1977, coll. Voix, éd. François Maspéro, Paris, 1978
  • Le Dépays, éd. Hersher, Paris, 1982
  • La Jetée, ciné-roman, Coédition Kargo & L'Éclat, 2008, (édition livre du film)
  • Silent Movie, Ohio State University Press, 1995,
  • La Jetée ciné-roman, 2nd printing 2008, MIT Press, Cambridge; designed by Bruce Mau,
  • Staring Back, MIT Press, Cambridge, 2007,
  • Immemory (CDROM), 1997, réédition 2008, Exact Change, Cambridge,

Nouvelles

  • Till the End of Time, Esprit, octobre 1947
  • Phénomène (n.m.), Trafic no 30, été 1999
  • Nouvelles de Doppel welt, Positif no 500, octobre 2002

Articles marquants

Compléments

Articles connexes

Liens externes

Sources de l'article

Notes

  1. Les Rencontres d'Arles, 2011. Consulté le 6 Juillet 2011

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chris Marker de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chris Marker — Born Christian Francois Bouche Villeneuve July 29, 1921 (1921 07 29) (age 90) Nationality French Occupation Film director, photographer, journalist, multimedia artist …   Wikipedia

  • Chris Marker — Chris Marker; eigentlich Christian François Bouche Villeneuve (* 29. Juli 1921 in Neuilly sur Seine, Île de France) ist ein französischer Schriftsteller, Fotograf und Dokumentarfilmer. Seine bekanntesten Filme sind der aus Fotos montierte Film La …   Deutsch Wikipedia

  • Chris Marker — (nacido Christian François Bouche Villeneuve, Neuilly sur Seine, Francia, 29 de julio de 1921) es un escritor, fotógrafo y director de cine francés, a quien se atribuye la invención del ensayo fílmico. Contenido 1 Biografia 1.1 Primeras obras …   Wikipedia Español

  • Chris Marker — Chris Marker, cuyo nombre real es Christian François Bouche Villeneuve, (Neuilly sur Seine, Francia, 29 de julio de 1921) es un escritor, fotógrafo y director de documentales creativos. Sus películas más conocidas son La Jetée y Sans Soleil. Es… …   Enciclopedia Universal

  • Chris Marker — Adversidad El hombre segrega la fuerza en proporción con su infortunio …   Diccionario de citas

  • MARKER (C.) — MARKER CHRIS (1921 ) Écrivain et cinéaste français, né (selon certaines sources) à Paris, dans le quartier de Belleville. Sa formation première reste enveloppée d’obscurité. Journaliste après la guerre, il crée aux éditions du Seuil la collection …   Encyclopédie Universelle

  • Marker — may refer to: Marker (linguistics), a morpheme that indicates some grammatical function Marker (telecommunications), a special purpose computer A set of sewing patterns tightly arranged within a rectangle that is placed over cloth to be cut… …   Wikipedia

  • Marker — bezeichnet einen farbigen Markierstift, um Textpassagen hervorzuheben, siehe Marker (Stift) eine biologische Substanz, die als Indikator auf einen biologischen Zustand hindeutet, siehe Biomarker eine körpereigene Substanz, die auf die Anwesenheit …   Deutsch Wikipedia

  • Marker — Pour les articles homonymes, voir Chris Marker, Steve Marker et Marker (Norvège). Sommaire 1 Principe de base 2 Aspect technique …   Wikipédia en Français

  • Marker, Chris — (1921 )    Director and screenwriter. Born Christian François Bouche Villeneuve, filmmaker Chris Marker is probably one of the best known and most widely respected documentary filmmakers in the world. He is also one of the few documentary film… …   Guide to cinema


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.