Chretiens orientaux en France


Chretiens orientaux en France

Chrétiens orientaux en France

Les chrétiens orientaux forment des minorités religieuses et culturelles en France, pays historiquement en majorité catholique de rite latin.

Sommaire

Histoire

Sociologie et démographie

Le nombre des Chrétiens orientaux en France est évalué entre 400 000 et 500 000 (dont 300 000 orthodoxes) en début 2008[1].

Organisation

L'Église de l'Orient

Mission Sainte-Marie de France (en lien avec la paroisse de Londres [1]).
Paroisse en formation à Marseille (Ordination du père Sabri Oz [2] le 7 octobre 2007 [3] et [4])

Les Églises orthodoxes orientales

Trois diocèces en France (Paris, Lyon et Marseille) regroupant 23 paroisses.[5]
  1. Église copte orthodoxe en France, qui dépend directement du patriarcat d'Alexandrie, comprend 7 paroisses arabophones , dont la paroisse de Châtenay-Malabry (Sainte Marie et Saint Marc [6]), de Colombes (Saint Mina et Saint Mercure [7]), de Deuil-La-Barre (Saint Moïse le Noir et Saint Samuel le Confesseur [8]), de Villejuif (l'Archange Michel et Saint Georges) mais également à Lyon, Marseille et Nice. Il existe également des communautés priant dans divers villes de France en langue arabe et copte notamment en région parisienne à Drancy et Saint-Ouen.
  1. Métropole copte orthodoxe de France, qui comprend une dizaine de paroisses [9] de rite copte mais de langue française, était dirigée par Abba Marcos qui est décédé le 11 Mai 2008, laissant vacant le Siège Métropolitain.
Deux paroisses en région parisienne (Montfermeil [11] et Coubron).
Une paroisse en Normandie à Chandai, siège du Monastère (métropolitain) syriaque N-D de Miséricorde et quelques autres paroisses en Dordogne (La Chapelle Faucher),en Charente (Jauldes) dont une en formation en région parisienne (Sceaux).
Pas d'information sur la situation en France métropolitaine. Une communauté en Martinique (Archidiocèse des Caraïbes et d'Amérique latine)

Les Églises orthodoxes

Les Églises canoniques

  1. Métropole grecque (Métropole orthodoxe grecque de France)
  2. Exarchat russe (Archevêché des Églises orthodoxes russes en Europe occidentale)
  3. Diocèse ukrainien d'Europe Occidentale, siège à Londres [12] (3 paroisses en France)
Trois paroisses (Paris, Blanc-Mesnil et Tours) et une communauté monastique (Conques-sur-Orbiel).
Une quinzaine de paroisses et plusieurs communautés monastiques.
Une trentaine de paroisses en France.
Une quinzaine de paroisses en France et deux monastères, un à Lectoure [13] et l'autre à Godoncourt [14].
Trois paroisses (Paris, Lyon et Strasbourg).
Six paroisses dirigées par Mgr Michael depuis mai 2006 suite au départ à la retraite de Mgr Ambroise résidant à Vevey [15] en Suisse.

Les Églises non canoniques

Quelques paroisses dont une à Paris et une à Marseille.
Quatre paroisses et le couvent de moniales de Lesna [16].
Une communauté à Pantin [17].
Église orthodoxe en France [18] avec quelques paroisses sous l'omophore de Mgr Pascal Pierre représentant du métropolite.
  1. Église métropolitaine autonome orthodoxe d'Europe occidentale et des Amériques : Monastère de la Nativité de la Mère de Dieu [19] à Nîmes sous la direction de l'higoumène Jean .
  2. Église des vrais chrétiens orthodoxes de Grèce - Synode Lamian : Quelques paroisses [20] sous l'omophore de Mgr Philarète.
  3. Vraie Église orthodoxe de Grèce : Un ermitage près de Perpignan [21].
  • Église orthodoxe autonome de France :
Quelques paroisses sous l'omophore de Mgr Nicolas [22].
De rite occidental, elle regroupe une dizaine de paroisses [23]
Quelques paroisses et un monastère siège du Primat en Bretagne à Saint-Dolay.
De rite occidental, elle regroupe quelques paroisses dont le monastère St Michel [24] dans le Var.
De rite occidental, elle regroupe quelques paroisses en France et en Belgique [25]sous l'omophore de Mgr Grégoire.

Les Églises catholiques orientales

Intérieur de l'église Saint-Julien-le-Pauvre, église grecque-catholique melkite de Paris

Les communautés arménienne et ukrainienne disposent de leurs propres juridictions. Les autres dépendent de l'archevêque de Paris, ordinaire des catholiques de rites orientaux résidant en France [26].

Six paroisses et deux écoles.
Neuf paroisses à Paris [27], Villeurbanne (Lyon), Lourdes, Chalette-sur-Loing, Metz, Nancy,...[28]
Plusieurs paroisses dont une à Paris [29], une autre à Marseille [30] et une communauté à Lyon.
Deux paroisses en région parisienne (Paris et Sarcelles), des communautés à Marseille et à Lyon.
Une paroisse Saint Ephrem à Paris [31]
Une paroisse à Paris et une autre à Marseille [32].
Une paroisse à Paris et une à Lyon [33].
Une paroisse à Paris.
Une communauté à Paris.[34]

Les Églises protestantes orientales

Une quinzaine de communautés.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Orthodoxes orientaux

Orthodoxes

Catholiques orientaux

Protestants / Évangéliques orientaux

Bibliographie

  • Jean-Michel Billioud, Les Chrétiens d'Orient en France, Fayard-Le Sarment (col. Des Chrétiens), Paris, 1998 (ISBN 2866792416)
  • Christine Chaillot (dir.), Histoire de l'Église orthodoxe en Europe occidentale au 20e siècle, Éd. Dialogue entre orthodoxes, Paris, 2005
  • Abdallah Naaman, Histoire des Orientaux de France du Ier au XXe siècle, Ellipses (col. L'Orient politique), Paris, 2003 (ISBN 2729814051)
  • Jean-Claude Roberti, Être orthodoxe en France aujourd'hui, Hachette, Paris, 1998 (ISBN 2012353428)
  • Nicolas Ross, Saint-Alexandre-sur-Seine : L'église russe de Paris et ses fidèles des origines à 1917, Cerf, Paris, 2005 (ISBN 2204078387)

Notes et références

  1. La Croix du 16 janvier 2008 (site la-croix.com)
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Chr%C3%A9tiens orientaux en France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chretiens orientaux en France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chrétiens Orientaux En France — Les chrétiens orientaux forment des minorités religieuses et culturelles en France, pays historiquement en majorité catholique de rite latin. Sommaire 1 Histoire 2 Sociologie et démographie 3 Organisation …   Wikipédia en Français

  • Chrétiens orientaux en france — Les chrétiens orientaux forment des minorités religieuses et culturelles en France, pays historiquement en majorité catholique de rite latin. Sommaire 1 Histoire 2 Sociologie et démographie 3 Organisation …   Wikipédia en Français

  • Chrétiens orientaux en France — Les chrétiens orientaux forment des minorités religieuses et culturelles en France, pays historiquement en majorité catholique de rite latin. Sommaire 1 Histoire 2 Sociologie et démographie 3 Organisation …   Wikipédia en Français

  • Chretiens d'orient — Christianisme oriental Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Chrétiens du Moyen Orient — Christianisme oriental Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants Arbre du christianisme Grandes confessions : Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme …   Wikipédia en Français

  • Chrétiens orthodoxes — Orthodoxie Le terme orthodoxe vient du grec όρθός orthós (droit) et δόξα dóxa (gloire/opinion). Le terme fut utilisé pour la première fois pour désigner la grande majorité des chrétiens c est à dire ceux qui suivaient les Conciles œcuméniques.… …   Wikipédia en Français

  • Chrétiens ortodoxes — Orthodoxie Le terme orthodoxe vient du grec όρθός orthós (droit) et δόξα dóxa (gloire/opinion). Le terme fut utilisé pour la première fois pour désigner la grande majorité des chrétiens c est à dire ceux qui suivaient les Conciles œcuméniques.… …   Wikipédia en Français

  • Chretiens de saint Thomas — Chrétiens de saint Thomas Les chrétiens de saint Thomas sont un ensemble de communautés et d Églises dans le sud de l Inde dont l origine remonte aux débuts du christianisme. Si l on en croit la tradition locale, l apôtre Thomas serait arrivé en… …   Wikipédia en Français

  • Chrétiens De Saint Thomas — Les chrétiens de saint Thomas sont un ensemble de communautés et d Églises dans le sud de l Inde dont l origine remonte aux débuts du christianisme. Si l on en croit la tradition locale, l apôtre Thomas serait arrivé en terre indienne en 52 pour… …   Wikipédia en Français

  • Chrétiens de saint thomas — Les chrétiens de saint Thomas sont un ensemble de communautés et d Églises dans le sud de l Inde dont l origine remonte aux débuts du christianisme. Si l on en croit la tradition locale, l apôtre Thomas serait arrivé en terre indienne en 52 pour… …   Wikipédia en Français