Choc Pétrolier


Choc Pétrolier

Choc pétrolier

Le vocable de choc pétrolier fait référence aux conséquences sur l'économie globale d'une modification brutale de l'offre de pétrole, combinant hausse du prix et baisse de la production. On parle de "premier choc pétrolier" pour identifier l'augmentation massive des prix pratiquée par le cartel pétrolier de l'OPEP pour compenser les effets de l'effondrement du dollar qui a suivi son détachement de toute référence à l'or et son flottement au début des années 1970. La guerre avec Israël a été le prétexte à une augmentation massive des prix et à un contingentement de la production. Cette hausse a aggravé de façon sensible les effets du ralentissement conjoncturel mondial qui avait commencé à cette période. On parle de "second choc pétrolier" pour qualifier le second cycle de hausses qui a eu lieu en 1979, cette fois ci sans prétexte politique ou conjoncturel. Dans la première partie de l'année 2008 on constate également une envolée-surprise des prix du pétrole, le baril passant à plus de 150 dollars, mais cette hausse ne fut pas le fruit de décisions politiques. Le choc fut brutal et provoqua de nombreuses conséquences. Avant que les prix baissent soudain aussi vite qu'ils avaient monté. On a parlé à l'époque d'un troisième choc pétrolier. Un épisode du même genre mais moins brutal s'était produit à la fin des années 2000. La dépendance de l'économie mondiale vis à vis du pétrole laisse craindre la répétition d'épisodes du même type, même si la récession en cours en réduit le risque momentanément.

Sommaire

Le premier choc pétrolier

Article détaillé : Premier choc pétrolier.

La situation économique générale avant les hausses

Les décisions des cartels pétroliers

Les effets de la hausse radicale des prix pétroliers

1973, 1979, 2008. Nous continuons à produire les mêmes automobiles avec les mêmes moteurs thermiques qui fonctionnent à l'essence ou au gazole.

Le second choc pétrolier

Article détaillé : Deuxième choc pétrolier.

Le troisième choc pétrolier

Article détaillé : Troisième choc pétrolier.

Croissance durable et rareté du pétrole

Description économique du phénomène

Toute variation brutale ne provoque pas nécessairement un choc : il faut que cette variation oblige les agents économiques à prendre des mesures immédiates, qui auront un impact sensible sur d'autres opérateurs et les forceront, à leur tour, à prendre d'autres décisions cruciales, qui en entraîneront d'autres à leur tour, etc. L'inélasticité de la demande de pétrole à court terme favorise cependant les chocs.

Ainsi, dans les pays importateurs, une forte hausse du prix du pétrole augmente les coûts de production de certaines entreprises, hausse à laquelle elles répondent si possible par une baisse de consommation, par une hausse de leurs prix de vente, ou en dernier lieu par des réductions d'activité et d'emploi. Tout cela se répercute dans toute l'économie, et au passage, certains opérateurs se retrouvent en difficulté, amplifiant les problèmes. À terme, l'économie retrouve un nouvel état d'équilibre, où la consommation de pétrole est inférieure.

À l'inverse, dans ces pays, une forte baisse des prix de même ampleur se traduit uniquement par une baisse des prix de revient, une hausse des profits, et éventuellement une hausse de l'activité et de l'emploi. Tout cela se fait à la satisfaction générale et s'étale dans le temps, ce qui ne provoque pas de choc. Mais les pays exportateurs subissent, eux, un choc (contre-choc pétrolier) qui peut se répercuter dans toute la planète financière, avec des effets négatifs (limités, évidemment) même dans les pays importateurs.

Les combustibles étant consommés d'une façon relativement régulière et répartie dans le monde, et la production des autres combustibles fossiles que le pétrole étant également relativement peu concentrée, ce sont les ajustements à la production du pétrole qui sont le phénomène initial.

La règle économique de l'offre et de la demande fait baisser les prix en période d'abondance, les fait monter en cas de restrictions. Les facteurs politiques (mécontentement de l'Etat, intervention politique du Kremlin dans les affaires pétrolières russes, etc.) sont très importants.

La montée des prix pour une ressource énergétique possède une seule limite théorique, lointaine il est vrai : dès lors qu'il faudrait plus d'énergie pour aller chercher la ressource que celui-ci ne peut en fournir une fois extraite, aucun prix, quel qu'il soit, ne peut plus justifier son exploitation. Le pétrole peut, théoriquement toujours, aller au-delà, car même s'il est remplaçable par d'autres sources d'énergie, il reste pour le moment indispensable comme matière première de la pétrochimie.

Depuis le problème du voyageur de Calais, du lauréat du Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel Maurice Allais, les économistes aiment à calculer le prix de renouvellement d'une ressource. Le seul moyen naturel de renouveler le pétrole consiste à chauffer sous pression et en présence d'eau des débris organiques pendant plusieurs millénaires. Sa synthèse a toutefois été réalisée durant la Seconde Guerre mondiale par les savants allemands. Le prix actuel du pétrole est très inférieur à son coût théorique de renouvellement ; l'essence synthétique reste encore chère.

Les principaux chocs pétroliers

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’économie Portail de l’économie
  • Portail de l’énergie Portail de l’énergie
Ce document provient de « Choc p%C3%A9trolier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Choc Pétrolier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Choc petrolier — Choc pétrolier Le vocable de choc pétrolier fait référence aux conséquences sur l économie globale d une modification brutale de l offre de pétrole, combinant hausse du prix et baisse de la production. On parle de premier choc pétrolier pour… …   Wikipédia en Français

  • Choc pétrolier — ● Choc pétrolier forte élévation des prix du pétrole considérée du point de vue de sa répercussion sur les économies …   Encyclopédie Universelle

  • Choc pétrolier — Le vocable de choc pétrolier fait référence aux conséquences sur l économie globale d une modification brutale de l offre de pétrole, combinant hausse du prix et baisse de la production. On distingue en 2010, trois crises différentes apparues en… …   Wikipédia en Français

  • Choc pétrolier de 1973 — Premier choc pétrolier Le premier choc pétrolier s est produit en 1973 ; ses effets se font sentir jusqu en 1978. Les 16 et 17 octobre 1973, pendant la guerre du Kippour, les pays arabes membres de l OPEP, alors réunis au Koweït, annoncent… …   Wikipédia en Français

  • 3ème choc pétrolier — Troisième choc pétrolier Variation mensuelle des prix du pétrole (Brendt), en dollars constant et courant, de mai 1987 à mars 2009. Source: Energy Information Administration, Département de l Énergie des États Unis. L expression « troisième… …   Wikipédia en Français

  • Troisième choc pétrolier — Variation mensuelle des prix du pétrole (Brendt), en dollars constant et courant, de mai 1987 à avril 2011. Source: Energy Information Administration, Département de l Énergie des États Unis. L expression « troisième choc pétrolier »… …   Wikipédia en Français

  • Deuxieme choc petrolier — Deuxième choc pétrolier Le deuxième choc pétrolier s est produit en 1979. Sous les effets conjugués de la révolution iranienne et de la guerre Iran Irak, le prix du pétrole est multiplié par 2,7 entre la mi 1978 et 1981. Chronologie, déroulement… …   Wikipédia en Français

  • Deuxième Choc Pétrolier — Le deuxième choc pétrolier s est produit en 1979. Sous les effets conjugués de la révolution iranienne et de la guerre Iran Irak, le prix du pétrole est multiplié par 2,7 entre la mi 1978 et 1981. Chronologie, déroulement et conséquences Le 8… …   Wikipédia en Français

  • Second choc pétrolier — Deuxième choc pétrolier Le deuxième choc pétrolier s est produit en 1979. Sous les effets conjugués de la révolution iranienne et de la guerre Iran Irak, le prix du pétrole est multiplié par 2,7 entre la mi 1978 et 1981. Chronologie, déroulement… …   Wikipédia en Français

  • Premier choc pétrolier — Le premier choc pétrolier s est produit en 1973 ; ses effets se font sentir jusqu en 1978. Les 16 et 17 octobre 1973, pendant la guerre du Kippour, les pays arabes membres de l OPEP, alors réunis au Koweït, annoncent un embargo sur les… …   Wikipédia en Français