Chlorose


Chlorose
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chlorose (médecine).
Feuille de liquidambar atteinte de chlorose interveinale.

La chlorose des végétaux est une décoloration plus ou moins prononcée des feuilles, due à un manque de chlorophylle qui permet la photosynthèse et qui donne aux feuilles leur couleur verte.

La décoloration, dans le cas de la carence en fer, va du vert pâle au blanc-jaunâtre, en fonction de la gravité. Elle apparaît en cours de végétation, sur les feuilles les plus jeunes, au fur et à mesure de leur sortie. Les nervures principales restent relativement vertes alors que le limbe foliaire est uniformément décoloré. Il arrive quelquefois que cette décoloration s’estompe, avec l'apparition de la chaleur, en saison. Les remèdes habituels sont la mise à disposition de la plante de fer assimilable, soit par voie racinaire, soit par voie foliaire.

La décoloration peut affecter les vieilles feuilles en premier comme dans les cas de carences en azote, phosphore, potassium et magnésium.

Causes

Ce manque peut provenir d’une insuffisance en magnésium, en fer, en azote, en manganèse ou en zinc, autant d’éléments indispensables à la synthèse de la chlorophylle. Cette insuffisance peut s’expliquer par l’absence de ces éléments dans le sol, par un pH du sol inadéquat à la plante, par un drainage insuffisant du sol (les racines noyées sont incapables d’absorber les minéraux), par des racines endommagées ou trop compactes dans leur pot ou encore par l’usage d’herbicides pour les adventices qui affectent aussi les « bonnes » plantes, dans un jardin.

Dans les terrains calcaires, le fer devient moins soluble. De ce fait, les plantes calcifuges montrent souvent des carences en fer qui se traduisent par de la chlorose. Les nervures des feuilles restent vert foncé, mais les tissus plus éloignés des nervures deviennent vert clair. Ainsi, le cognassier, souvent utilisé en porte-greffe du poirier, est parfaitement adapté aux sols argileux mais souvent atteint de chlorose sur un sol calcaire. En viticulture, la chlorose de la vigne s’explique en partie par la crise du phylloxéra qui a nécessité la greffe des plants de vigne européenne, Vitis vinifera sur des porte-greffes américains, Vitis riparia, Vitis rupestris ou Vitis berlandieri, certes résistants au phylloxéra mais moins adaptés aux sols calcaires idéaux pour des vins de qualité. Des hybrides de Vitis vinifera et Vitis berlandieri ont été mis au point pour créer un plant suffisamment résistant au phylloxéra et suffisamment adapté aux sols calcaires[1].

Chez les animaux

Chez les animaux, on désigne par chlorose, une décoloration de l'épiderme qui vire au blanc-verdâtre, ou des muqueuses, due au manque de fer. La couleur rouge est donnée au sang par l'hème, dont le « centre » est un atome de fer.

On remarquera la similitude de la cause des chloroses animales et végétales : la chlorophylle est une molécule de type chélate dont le « centre » est un atome de magnésium et « l'ouvrier principal de fabrication » est le fer ; l’hème du sang (qui donne leur couleur aux globules rouges), est une molécule de type chélate dont le « centre » est un atome de fer et « l'ouvrier principal de fabrication » est le magnésium.

Notes et références

  1. (en) Jancis Robinson, The Oxford Companion to Wine : « Chlorosis », Oxford, Oxford University Press, 2006, 3e éd., 170 p. (ISBN 0-19-860990-6) 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chlorose de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chlorose — [ klɔroz ] n. f. • 1753; chlorosis 1694; lat. médiév. chlorosis, du gr. khlôros « vert » 1 ♦ Méd. Anémie par manque de fer, caractérisée par une pâleur verdâtre de la peau (cf. Vx Les pâles couleurs). 2 ♦ Bot. Étiolement et jaunissement des… …   Encyclopédie Universelle

  • Chlorose — zwischen den Blattadern …   Deutsch Wikipedia

  • Chlorōse — (Chlorosis, gr.), 1) (Med.), so v. w. Bleichsucht; daher Chlorotisch; 2) als Pflanzenkrankheit s. u. Verbleichen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Chlorose — (Chlorosis), soviel wie Bleichsucht …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Chlorose — Chlorose, griech., Bleichsucht (s. d. A.) …   Herders Conversations-Lexikon

  • Chlorose —   [k , griechisch] die, / n,    1) Medizin: Bleichsucht, früher häufige Krankheit bei jungen Mädchen und Frauen, wohl eine Eisenmangelanämie komplexer Ursache (Ernährung, menstruelle Blutverluste, hormonelle Einflüsse).     …   Universal-Lexikon

  • chlorose — CHLOROSE. s. f. Terme de Médecine. Maladie des pâles couleurs …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Chlorose — Chloro̱se [zu gr. χλωρος = grüngelb] w; , n, in fachspr. Fügungen: Chloro̱sis, Mehrz.: ...o̱ses: „Bleichsucht“, Blutarmut bei jungen Mädchen mit hochgradig erniedrigtem Serumeisenspiegel (das äußere Erscheinungsbild der Betroffenen wirkt pastös u …   Das Wörterbuch medizinischer Fachausdrücke

  • CHLOROSE — s. f. (On prononce Klo. ) T. de Médec. Maladie des pâles couleurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHLOROSE — n. f. T. de Médecine Maladie qui a pour principal symptôme la décoloration de la peau et qu’on appelle communément les pâles couleurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)