Chitinozoaire


Chitinozoaire
Aide à la lecture d'une taxobox Chitinozoa
 Chitinozoaire
Chitinozoaire
Classification
Domaine Eukaryota
Sous-domaine Unikonta
Super-règne Opisthokonta
Règne Animalia
Sous-règne incertae sedis
Classe Prymnesiophyceae
Classe
Chitinozoa
Eisenack, 1931

Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Les chitinozoaires (ou chitinozoa de chitine, du gr. kheitôn, tunique et zôon, animal) forment un groupe aujourd'hui disparu de microfossiles marins à parois organique (palynomorphes) d'affinité biologique incertaine.

Nannofossiles du Silurien : Ils sont connus depuis l'Ordovicien inférieur jusqu'au Dévonien supérieur, en grand nombre dès l'Arénig, disparaissent au Strunien. Leur taille va diminuant, de 500 μm à 120 à-50 à μm) ce qui en fait un bon outil stratigraphique. Les tests isolés ou vésicules ont une forme d'urne, de tube ou de bouteille et varient en taille d'approximativement 50 à 2000 micromètres. Le sommet des tests est fermé par un bouchon complexe ou par un operculum. Les chitinozoaires sont soit isolés ou en agrégats, mais probablement que tous étaient produits en groupes de tests interconnectés. Alfred Eisenack a nommé pour la première ces palynomorphes en 1931, le nom était dérivé de la présumée composition chitineuse de leur parois et de leur supposée affinité zoologique. Comptent plusieurs centaines d'espèces, et cinquante genres, ex : Conochitina.

Sommaire

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Lien externe

Bibliographie

Livres

  • [2] Howard Armstrong,M. D. Brasier Microfossils, Chapitre 11, p.96- 100
  • CNRS Microfossiles organiques du paléozoologique chitinozoaires 1 et 2 Lavoisier, CNRS 1967.
  • Taugourdeau Philippe,Les chitinozoaires : techniques d'études, morphologie et classification, Paris : Société géologique de France, 1966.

Articles

  • Miller, M.A. 1996. Chitinozoa. pp. 307-335 in: Jansonius & McGregor (eds.) Palynology: principles and applications. AASP Foundation.
  • W. A. M. Jenkins, Chitinozoa, 1970 American Association of Stratigraphic Palynologists, Inc
  • [3] Les chitinozoaires des formations de Huy, Llanvirnien inférieur, et de Sart-Bernard, Caradocien moyen (Ordovicien moyen et supérieur) : implications stratigraphiques pour le Massif du Condroz (Belgique)
  • Boumenjel, K. Nouvelles espèces de chitinozoaires du Silurien Supérieur et du Dévonien Inférieur du bassin de Timimoun (Sahara central, Algérie) SONATRACH, Centre de Recherche et Développement .
  • Chitinozoaires du Llanvirn


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chitinozoaire de Wikipédia en français (auteurs)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.