Chirurgicale


Chirurgicale

Chirurgie

La chirurgie est une technique médicale consistant en une intervention physique sur les tissus, notamment par incision et suture. Un médecin spécialisé dans cette discipline est un chirurgien. Un acte médical pratiqué par un chirurgien est appelé opération.

Sommaire

L'Histoire

Article détaillé : Histoire de la chirurgie.

Étymologiquement, la chirurgie est pratiquée par les chirurgiens et peut être définie par la pratique du soin par l'usage des mains : vient du grec kheirourgia kheir [mains] et ergon [travail]. Cette pratique existe depuis la Préhistoire avec la pratique de la trépanation, et a considérablement évolué au fil du temps.

Le développement et les progrès de la chirurgie ont été influencés par de nombreux événements, mais pendant très longtemps les chirurgiens ont été relégués dans une caste inférieure parmi les soignants, et leurs exclusion des études médicales a été très néfaste pendant plusieurs siècles. Ce n'est véritablement qu'au XIXe siècle que les grands progrès arrivent en fonction du besoin sanitaire, du type de blessure et du contexte politique, religieux et technologique.

En occident, au Moyen Âge, les médecins sont des clercs et non des laïcs. Certains occupent même de hautes fonctions ecclésiastiques. Le mariage leur étant interdit par l'Eglise, il ne peuvent donner des soins aux femmes (d'où la nécessité de sages-femmes et d'accoucheurs). De plus, ils ne peuvent exercer la chirurgie car « Ecclesia abhorret a sanguine » (l'Eglise a horreur du sang). Et enfin, un médecin n'a pas le droit d'exercer une profession manuelle pour en tirer profit. Pour cette raison, les actes chirurgicaux leur sont aussi interdits.

Ceux-ci sont donc assurés par les barbiers, qui en plus des coupes de cheveux, des bains et des étuves, traitent les plaies, incisent les abcès, pratiquent les saignées... après diagnostic d'un médecin.

La pose de ventouses est du ressort de la matrone et celle du clystère de l'apothicaire.

Lorsque Marie-Thérèse d'Autriche, l'épouse de Louis XIV, a un abcès à l'aiselle, Daquin, médecin du roi, s'opposa à ce que Dionos, le chirurgien, pratique une incision, ce qui aurait empêché l'abcès de s'ouvrir dans la poitrine. La reine en meurt.

Puis Louis XIV est atteint d'une fistule anale en 1686, et les tentatives médicales ne donnent aucun résultat. Il fait alors appel à son chirurgien, un dénommé Felix Tassy qui le guérit, ce qui permet de redonner un crédit aux chirurgiens par rapport aux médecins.

Jean Pitard, un barbier renommé, obtient du prévôt de Paris, Etienne Boileau, l'autorisation de former une corporation indépendante, sous la direction de six jurés, afin de faire passer des examens à tout barbier désireux de pratiquer la « cyrurgie ». C'est une levée de bouclier de la corporation des barbiers et de la Faculté de médecine, sous la direction de son doyen, Guy Patin. Un arrêt de 1660 annule la création de la corporation des chirurgiens.

Lesquels demandent à revenir dans la corporation des barbiers et à se soumettre au premier barbier du roi, Retz de Villeneuve.

Mais Louis XIV s'y oppose et exige que ce soit Félix Tassy, son premier chirurgien qui obtienne le poste.

Une chaire de chirurgie est créée au Jardin des Plantes et confiée à Dionos. Avec l'appui du roi, les premiers chirurgiens (Mareschal, Lapeyronie, Lamartinière) obtiennent cinq places de professeurs nommés par le premier chirurgien.

Colère de la Faculté de Médecine, qui défile alors dans les rues de Paris, exigeant de nommer elle-même ces professeurs et assiège ses portes. Mais la foule vient en soutien à la Faculté de Chirurgie et les médecins doivent se sauver après avoir été battus, arrosés de pots de chambres, hués et humiliés.

A partir de ce moment, les chirurgiens obtiennent même qu'on leur livre les cadavres nécessaires à leurs études sans devoir en réclamer à la Faculté de Médecine. Malgré cela, leur nombre est insuffisant et certains sont volés dans les cimetières ou achetés directement aux bourreaux, ce qui provoque de nouvelles batailles avec la Faculté de Médecine, qui n'hésite pas à faire intervenir des huissiers pour récupérer les corps ou à provoquer de sanglantes batailles.

A la révolution, la différence entre chirurgien et médecin est abolie. Il n'y a plus qu'un enseignement unique comprenant la médecine, la chirurgie et les accouchements.

Le Métier

En France, un chirurgien doit avoir réalisé le tronc commun de médecine (6 ans), un internat de chirurgie (5 ans) puis un clinicat universitaire (de 2 à 4 ans) ou un assistanat de spécialité (au moins 1 an).

Les différents types de chirurgies

Par ailleurs :

  • La microchirurgie nécessite un microscope opératoire pour effectuer des interventions de précision.
  • La chirurgie cœlioscopique nécessite l'introduction d'un tube muni d'une caméra et d'un éclairage, ainsi que de plusieurs instruments à travers de petites incisions cutanées, permettant une intervention avec vision indirecte du champ opératoire et sans nécessité d'une grande incision.
  • La chirurgie ambulatoire désigne des opérations avec une durée d'hospitalisation de moins d'une journée.

Voir aussi

Bibliographie sommaire

  • Dominique Lecourt (dir.), 2004: Dictionnaire de la pensée médicale, Paris, réed. PUF/Quadrige, 2004.

Articles connexes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
Ce document provient de « Chirurgie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chirurgicale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chirurgicale — ● chirurgical, chirurgicale, chirurgicaux adjectif (latin médiéval chirurgicalis) Relatif à la chirurgie : Intervention chirurgicale. ● chirurgical, chirurgicale, chirurgicaux (expressions) adjectif (latin médiéval chirurgicalis) Pathologie… …   Encyclopédie Universelle

  • Intervention chirurgicale — Opération chirurgicale Opération chirurgicale à l hôpital de Louga (Sénégal) Une opération chirurgicale est un acte médical qui consiste le plus souvent à extraire une structure ou à atteindre un organe à traiter après incision sur un patient… …   Wikipédia en Français

  • Operation chirurgicale — Opération chirurgicale Opération chirurgicale à l hôpital de Louga (Sénégal) Une opération chirurgicale est un acte médical qui consiste le plus souvent à extraire une structure ou à atteindre un organe à traiter après incision sur un patient… …   Wikipédia en Français

  • Endoscopie Chirurgicale — L’endoscopie, c’est à dire l’exploration visuelle d’une cavité par l’intermédiaire d’un tube optique appelé endoscope permet d’effectuer des interventions chirurgicales. Le chariot de patient (patient side cart) du système chirurgical Da Vinci… …   Wikipédia en Français

  • Endoscopie chirurgicale — L’endoscopie, c’est à dire l’exploration visuelle d’une cavité par l’intermédiaire d’un tube optique appelé endoscope permet d’effectuer des interventions chirurgicales. Le chariot de patient (patient side cart) du système chirurgical Da Vinci… …   Wikipédia en Français

  • Opération chirurgicale — à l hôpital de Louga (Sénégal) Une opération chirurgicale est un acte médical qui consiste le plus souvent à extraire une structure ou à atteindre un organe à traiter après incision sur un patient anesthésié en milieu stérile. Les opérations… …   Wikipédia en Français

  • Specialite chirurgicale — Spécialité chirurgicale Médecine Sciences fondamentales Anatomie Physiologie Embryologie Histologie Génétique Bioéth …   Wikipédia en Français

  • Endodontie chirurgicale — On pratique un acte d endodontie chirurgicale lorsque les approches intracanalaires sont techniquement difficiles ou impraticables. Un planning pré opératoire est nécessaire. Ci après sont décrites les procédures d approche classiques. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Antenne chirurgicale — ● Antenne chirurgicale unité chirurgicale légère, destinée au ramassage des blessés, à l administration des premiers soins et à l exécution des interventions de première urgence …   Encyclopédie Universelle

  • Frappe chirurgicale — Une frappe chirurgicale est une attaque militaire qui provoque, qui est censée provoquer ou bien qui est présentée comme provoquant des dégâts aux seules cibles militaires légitimes désignées, sans causer de dommages collatéraux (bâtiments,… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.