Ching Shih


Ching Shih
Dans ce nom asiatique, le nom de famille, Ching, précède le prénom.

Ching Shih (1784 - 1844), aussi connue sous le nom de Cheng I Sao, ou 郑一嫂), Madame Tsching est la pirate asiatique la plus célèbre.

Ching Shih apparaît d'abord dans les récits sous les traits d'une prostituée cantonaise du nom de Shih Yang. Elle se marie en 1801 avec Cheng I, qui commande une flotte de pirates et combat du côté des rebelles Tay-son pendant la rébellion vietnamienne. Ils adoptent un fils, Chang Poa. Avant de mourir de la gale en 1807, Cheng I parvient à réunir une coalition de 400 navires et 70 000 pirates.

Maître dans l'art de la manipulation, Ching Shih, alors également nommée Cheng I Sao (littéralement, la femme de Cheng I), parvient par des manœuvres politiques à prendre la tête de la flotte. Quelque temps plus tard, elle commence une liaison avec son fils adoptif, qu'elle avait déjà promu au rang de lieutenant, et se marie avec lui, renforçant son pouvoir sur la flotte.

Elle développe un ensemble de lois strictement appliquées. Les ordres sont donnés exclusivement par les dirigeants de la flotte. Désobéir à un ordre est alors considéré comme une offense capitale. Si un village aide régulièrement les pirates, c'est également une offense capitale de le piller. Celui qui vole dans le butin ou viole les prisonnières est condamné à mort. Si un de ses pirates a des relations sexuelles avec une prisonnière consentante, il est condamné à la décapitation, et la prisonnière est jetée à la mer, des poids accrochés aux pieds. Si un pirate déserte et qu'il est repris, on lui coupe une oreille et on le montre au reste de l'équipage, pour l'exemple.

La flotte de Ching Shih commet divers actes de piraterie, allant du simple pillage de navires marchands au sac de villages le long des rivières. Le gouvernement tente de mettre un terme à ces activités en lançant une série de batailles en janvier 1808 sans succès. Les pirates en profitent même pour capturer leurs navires et renforcer leur flotte. La flotte royale est tellement amputée que le gouvernement doit acheter des bateaux de pêche pour combler les vides. La véritable menace contre le pouvoir croissant de Ching Shih vient en fait des autres pirates : O-po-tae, un rival (considéré parfois comme le second plus grand pirate asiatique), force sa flotte à battre en retraite. O-po-tae, inquiété par la revanche que Ching Shih pourrait vouloir prendre, demande au gouvernement une amnistie, et l'obtient, pour ses hommes et lui-même. Le gouvernement peut ainsi consacrer tous ses moyens à la destruction de la flotte de Ching Shih, et celle-ci demande et obtient une amnistie en 1810.

Chang Poa passe le reste de sa vie à un poste confortable dans le gouvernement. Ching Shih dirige un bordel et un cercle de jeux à Guangzhou, avant de mourir en 1844.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ching Shih de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ching Shih — (1775–1844)[1] (simplified Chinese: 郑氏; traditional Chinese: 鄭氏; pinyin: Zhèng Shì; Cantonese: Jihng Sih; widow of Zheng ), also known as Zheng Yi Sao (simplified Chinese: 郑一嫂; traditional Chinese: 鄭一嫂; pinyin: Zhèng Yī Sǎo; Cantonese: Jihng Yāt… …   Wikipedia

  • Ching Shih — Ching Shih, también conocida como Madame Ching, Hsi Kai, Shih Yang, Kai Ching Yih o Ching Yih Saou, Ching Yih Saoa, Cheng I Sao, Xheng Yi Sao, se convirtió en la pirata de China conocida como Shih Shiang Gu. Ching Shih era una prostituta antes de …   Wikipedia Español

  • Ching Shih — Die Witwe Ching (Ching Shih, Zheng Yi Sao oder Cheng I Sao ) (* 1785; † 1844) war eine berühmte chinesische Piratin. Sie hatte rund 1.500 Schiffe und ca 80.000 Mann unter ihrem Kommando. Im Jahre 1801 heiratet ein Piratenkapitän namens Cheng… …   Deutsch Wikipedia

  • Ching Shih — (Cha ing SHE) Variation: Chiang Shi, Chiang Shih, Ch iang Shih, Ch ing Shih, Ch ling Shih, Gaing Shi, The Hopping Vampire of Asia, Kiang Kouei, Kiang Shi, Kiang Shi, Kiangshi, Kouei, Kuang Shi, Kuang Shii, Kyonshi, Xianhshi Known the world over… …   Encyclopedia of vampire mythology

  • Shih Ming-teh — 施明德 5th Chairperson of the DPP In office July 18, 1994 – March 23, 1996 Preceded by …   Wikipedia

  • Shih-ching —   [ʃidʒiȖ], konfuzianische Lyriksammlung, Shi jing …   Universal-Lexikon

  • Ching Yun University — Coordinates: 24°56′50.20″N 121°13′48.04″E / 24.947278°N 121.2300111°E / 24.947278; 121.2300111 …   Wikipedia

  • Shih Wing Ching — Mr. Shih Wing Ching (施永青), whose ancestral hometown is Ningbo, Zhejiang Province, was born in Shanghai in 1949. He came to Hong Kong at an early age and began his business in the property industry. Centaline Property Agency Limited was… …   Wikipedia

  • Shih Ching — /shue jing /. See Book of Odes. Also, Shih King /ging/, Shi Jing. * * * …   Universalium

  • Shih Ching — /shue jing /. See Book of Odes. Also, Shih King /ging/, Shi Jing …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.