Chevilly-Larue


Chevilly-Larue
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chevilly et Larue.

48° 45′ 59″ N 2° 21′ 12″ E / 48.7663, 2.3533

Chevilly-Larue
Vue nocturne sur la commune
Vue nocturne sur la commune
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Arrondissement L'Haÿ-les-Roses
Canton Chevilly-Larue (chef-lieu)
Code commune 94021
Code postal 94550
Maire
Mandat en cours
Christian Hervy
2008-2014
Intercommunalité sans
Site web ville-chevilly-larue.fr
Démographie
Population 19 042 hab. (2008)
Densité 4 512 hab./km²
Gentilé Chevillais
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 59″ Nord
       2° 21′ 12″ Est
/ 48.7663, 2.3533
Altitudes mini. 83 m — maxi. 94 m
Superficie 4,22 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Chevilly-Larue est une commune française, située dans le département du Val-de-Marne et la région Île-de-France. Ses habitants sont les Chevillais.

Sommaire

Géographie

Localisation de Chevilly-Larue dans le Val-de-Marne

La commune de Chevilly-Larue est située à 8 kilomètres au sud-sud-est de Paris.

Elle est riveraine des communes de L'Haÿ-les-Roses au nord, Vitry-sur-Seine au nord-est, Thiais à l'est, Rungis au sud, Fresnes au sud-ouest.

La ville est à la croisée d'axes de communication très importants tels que l'autoroute A86, qui fait office de second périphérique parisien, et l'A6, axe majeur reliant Paris à Lyon. La N7 constitue également la limite orientale de la ville.

La gare du Pont de Rungis - Aéroport d'Orly sur le RER C dessert le sud de la commune. Chevilly-Larue est aussi desservie par le TVM, un bus en site propre dont la voie longe la RN 186 traversant la commune d'est en ouest.

Histoire

De nombreux vestiges archéologiques (armes, outils, silex…) ont été trouvés sur le territoire de la commune attestant qu'il était habité dès l’époque paléolithique.


En 829, Inchadus (ou Inchad), évêque de Paris, donna la seigneurie de Civiliacum au chapitre de Notre Dame, donation confirmée en 985 par les rois Lothaire et Louis; elle lui appartenait encore à la Révolution.

La première église détruite vers 850-900, les chanoines entreprennent sa reconstruction. L’église Sainte-Colombe sera achevée au XVe siècle.

Au milieu du XIIe siècle, Louis VII fonde un couvent au lieu-dit « La Saussaye ». Ce couvent servira de léproserie jusque vers 1500, puis de prison à une princesse royale de 1742 à sa mort en 1760. Le couvent est fermé en 1769. Ensuite, il n’y a plus à La Saroussaie qu’une grande ferme dont l'emplacement est désormais occupé par le centre l'Oréal.

En 1709, la paroisse de Chevilly compte environ 250 habitants. Elle comprend le petit bourg de Chevilly autour de l’église et deux écarts : le hameau de « La Rue » et le couvent de « La Saussaye ».

Sous le règne de Louis XV des gentilhommières et des remises de chasse[1] sont édifiées à Chevilly et à Larue. Barthélémy Thoinard de Jouy,[2] cousin de Madame de Pompadour, achète l’ancienne grande ferme du Chapitre et fait construire dans le parc un pavillon de chasse que le roi inaugure en 1760. Mais le propriétaire n'a pas les moyens de son train de vie et il est enfermé pour dettes dans la forteresse de Pierre-Encise près de Lyon. Ses créanciers louent la propriété au prince de Monaco de 1762 à 1767. Des négociations portant sur l’abdication de Napoléon Ier se dérouleront dans le « château » de Chevilly les 4 et 5 avril 1814

En 1758, la famille princière de Rohan-Guéménée acquiert le domaine d’en face (à l’emplacement du monastère Saint-Michel) et le revendra en 1781, après le décès de la princesse douairière de Rohan-Guéménée le 20 août 1780 à Chevilly.

L’édit du 25 juin 1787, réunit en une seule municipalité les paroisses de Chevilly et Lay. Le 14 avril 1789 un cahier de doléances commun est rédigé pour les deux paroisses. Si la loi du 14 décembre 1789 crée les communes, ce n’est que le 17 mars 1793 que les deux anciennes paroisses sont érigées en communes distinctes.

Pendant la Révolution, les terres du Chapitre de Notre-Dame, de la paroisse et des congrégations religieuses sont confisquées et revendues comme biens nationaux à de riches roturiers.

Le marquis de Cubières, agronome et naturaliste, séjourne fréquemment dans sa maison de campagne à Larue entre 1805 et sa mort en 1821.

Entre 1845 et 1858, la peintre animalière Rosa Bonheur séjourne plusieurs fois à Chevilly.

En 1864, la Congrégation du Saint-Esprit fonde son séminaire dans l’ancien domaine de Thoinard de Jouy.

Le 30 septembre 1870, des combats acharnés ont lieu à Chevilly entre les Français venant de Villejuif et les Prussiens retranchés dans le parc du séminaire.

En 1875 un orphelinat est ouvert à Larue. En 1903 il cède la place à un sanatorium qui est désormais un centre de pneumologie.

En 1906, deux briqueteries, Lafontaine et Bohy, s’installent dans l’ouest de la commune ; leur activité durera respectivement jusqu’en 1935 et 1966. En 1906-1907, les Sœurs de Notre-Dame-de-Charité construisent à Chevilly le monastère Saint-Michel.

Par décret du 5 septembre 1920 Chevilly devient Chevilly-Larue.

Le 24 août 1944 des combats ont lieu lors de la Libération.

Un vitrail, représentant le Père Jacques-Désiré Laval évangélisant « ses Chers Noirs » à Maurice, est situé dans la chapelle spiritaine de Chevilly-Larue, 12 rue du Père-Mazurié, dans la banlieue sud de Paris.

Étymologie du nom

Chevilly, en latin Civiliacum, devrait son nom à la « villa » (domaine agricole) d’un Gallo-Romain nommé vraisemblablement Civilis.

Le hameau de La ruelle, puis « La Rue », enfin « Larue », tire son nom de la voie de « Lay » (L’Haÿ) à Fresnes le long de laquelle il a été fondé à la fin de la Guerre de Cent ans.

Jusqu'au décret du 5 septembre 1920, la commune portait le nom de Chevilly date à laquelle est joint le nom de son hameau afin de le différencier de Chevilly dans le Loiret.

Démographie

En 2008, Chevilly-Larue est la 26e commune la plus peuplée du Val-de-Marne (sur 47) et la 470e au niveau national.

Évolution démographique
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 294 256 225 246 317 296 298 295 274
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 316 281 374 370 526 526 719 674 747
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 832 775 1 108 1 248 1 894 2 840 3 332 3 102 3 861
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 11 458 16 168 17 687 16 026 16 223 18 149 18 622 19 152 19 042[3]
Notes, sources, ... Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : Base Cassini de l'EHESS[4] et Insee)

Administration

La liste de Guy Pettenati, élue en 2001[5], comprenait des membres du Parti Socialiste, du Parti communiste, et des personnalités représentatives de la société civile a recueilli 61,40 % des votes exprimés dès le premier tour, contre 27,62 % à la liste (UMP-UDF), 10,97 % à la liste d’extrême gauche.

Guy Pettenati, élu maire en 2001 par le conseil municipal, a démissionné en 2003. Christian Hervy l'a remplacé. Ce dernier a été réélu lors des dernières élections municipales (celles des 9 et 16 mars 2008) avec 42,52 % des suffrages au deuxième tour. Face à lui, Pascal Rioual qui a totalisé 33,87 % des voix, en troisième position, Jean-Franco Capirchio qui a obtenu 13,76 % des suffrages et en dernière position, Armand Tisseau avec 9,84 % des suffrages.

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
2003 en cours Christian Hervy PCF Conseiller général depuis 2004
1977 2003 Guy Pettenati PCF Conseiller général (1985-2004)
1963 1977 Gabriel Alexandre Chauvet UNR  
1944 1963 Paul Hochart RPF  

Villes jumelées

Culture, sports, loisirs

La ville de Chevilly-Larue possède un grand nombre de clubs sportifs (karaté, gymnastique aquatique, badminton, tennis, basket ball, natation synchronisée, GR...). Un conservatoire de musique et de danse se trouve à proximité d'un centre culturel. En 2007 a été inaugurée une médiathèque, dans le « cœur de ville ».

La ville de Chevilly-Larue connaît beaucoup de victoires en compétitions (gr, tennis de table, athlétisme, natation, football…).


Personnalités

Transports

La ville est à proximité du terminus de la ligne 7 « Villejuif Louis Aragon » et de nombreux bus tels que le 131, le 186, le 192, le 285 ou encore le 286 traversent la commune. Le TVM, trans Val de Marne traverse la ville d'est en ouest en site propre.

Un projet de tramway reliant la station « Villejuif Louis Aragon » à la gare de RER de Juvisy est en cours, ce qui permettra à la commune d'être un pôle économique encore plus attractif.

Fin 2010, un projet est mis en discussion quant à la prolongation de la ligne 14 du métro et l'implantation de deux stations dans la commune.

Notes et références

  1. Les remises de chasse sont des enclos à gibier
  2. Écrit également Barthélémy Thoynard de Jouy; avocat et conseiller de Louis XV
  3. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee
  4. Notice communale de Chevilly-Larue sur le site Cassini de l’EHESS
  5. Ministère de l'intérieur - résultats des élections municipales de 2001

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chevilly-Larue de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chevilly-Larue — Paris and inner ring departments …   Wikipedia

  • Chevilly-Larue — Chevilly Larue …   Deutsch Wikipedia

  • Chevilly-Larue — Escudo …   Wikipedia Español

  • Chevilly-Larue — Original name in latin Chevilly Larue Name in other language Chevilly, Chevilly Larue State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 48.76476 latitude 2.3503 altitude 89 Population 20125 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Kanton Chevilly-Larue — Region Île de France Département Val de Marne Arrondissement L’Haÿ les Roses Hauptort Chevilly Larue Einwohner 24.660 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Canton De Chevilly-Larue — Administration Pays France Région Île de France Département Val de Marne Arrondissement Arrondissement de L Haÿ les Roses Code cantonal 94 42 …   Wikipédia en Français

  • Canton de chevilly-larue — Administration Pays France Région Île de France Département Val de Marne Arrondissement Arrondissement de L Haÿ les Roses Code cantonal 94 42 …   Wikipédia en Français

  • Canton de Chevilly-Larue — Administration Pays France Région Île de France Département Val de Marne Arrondissement Arrondissement de L Haÿ les Roses …   Wikipédia en Français

  • LaRue — oder Larue ist der Name folgender Personen: Al Lash LaRue (1917–1996), US amerikanischer Schauspieler André Leon Larue (1785–1834), genannt Mansion, französischer Maler Chi Chi LaRue (* 1959), amerikanischer Produzent und Regisseur Eva LaRue (*… …   Deutsch Wikipedia

  • Chevilly — may mean: Chevilly, Switzerland in the canton of Vaud in France: Chevilly, Loiret Chevilly Larue, Val de Marne This disambiguation page lists articles about distinct geographical locations with the same name. If an …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.