Cheval De Troie


Cheval De Troie

Cheval de Troie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cheval de Troie (homonymie).
La Procession du cheval dans Troie, par Tiepolo

Dans la mythologie grecque, l'épisode du cheval de Troie est l'un des plus fameux de la guerre de Troie.

Sommaire

Un mythe

Cheval utilisé dans le film Troie (2004)

Les sources du mythe

Cet épisode est relaté brièvement par Homère dans l'Odyssée et pour la première fois[1]. Tout d'abord, au chant IV (251-290)

« (...) Dans le cheval de bois, je nous revois assis, nous tous, les chefs d'Argos. Mais, alors tu survins, Hélène ! en cet endroit, quelque dieu t'amenait pour fournir aux Troyens une chance de gloire; sur tes pas, Déiphobe allait, beau comme un dieu, et, par trois fois, tu fis le tour de la machine; tu tapais sur le creux, appelant nom par nom les chefs des Danaens, imitant pour chacun la voix de son épouse. »[2]

Puis Ulysse, hôte anonyme d'Alcinoos, demande à l'aède Démodocos de chanter (VIII, 492-495)

« (...) l'histoire du cheval
qu'Épéios, assisté d'Athéna, construisit,
et traquenard qu'Ulysse conduisit à l'acropole
surchargé de soldats qui allaient piller Troie. » [3]

Wikisource-logo.svg

Voir sur Wikisource : L'Énéide, livre II.

Homère résume ensuite sur une vingtaine de vers le récit de Démodocos. Virgile, qui a contribué à la popularité de l'épisode, en a fait l'objet de tout le Livre II de L'Énéide: le fameux récit d'Énée à Didon, reine de Carthage.

La nature du mythe

Après avoir vainement assiégé Troie pendant dix ans, les Grecs ont l'idée d'une ruse pour prendre la ville : Épéios construit un cheval géant en bois creux, dans lequel se cache un groupe de soldats menés par Ulysse ; un espion grec, Sinon, réussit à convaincre les Troyens d'accepter l'offrande, malgré les avertissements de Laocoon et de Cassandre. Le cheval est tiré dans l'enceinte de la cité qui fait alors une grande fête. Lorsque les habitants sont pris par la torpeur de l'alcool, les Grecs sortent du cheval et ouvrent alors les portes, permettant au reste de l'armée d'entrer et de piller la ville. Tous les hommes sont tués, les femmes et les filles sont emmenées comme esclaves. Les enfants mâles sont tués eux aussi pour éviter une éventuelle vengeance.

  • La consécration de la métis :

Dans l'épisode du cheval de Troie, Ulysse, personnage devenu célèbre pour sa métis (« intelligence rusée »), rend un conseil très apprécié dans la guerre de Troie à laquelle il participe. Ici il s'agit en fait d'une ruse. Elle se distingue de la triche mais aussi du délit (ou du crime) en cela que la ruse est autorisée par la loi ou les règles de l'usage, du jeu, de l'art, de la société, ou des accords internationaux. En l'espèce de l'art de la guerre chez les grecs, il s'agit plus particulièrement d'une ruse de guerre.

Interprétation : cheval ou navire ?

Certains auteurs ont suggéré que le cadeau n'était pas un cheval cachant des guerriers dans ses flancs, mais un bateau[4] porteur d'une ambassade de paix, offre que les Troyens trop peu méfiants ou trop heureux de faire la paix auraient imprudemment acceptée. Après la fête, les Troyens découvrent la sinistre réalité...

À l'appui de cette interprétation, on remarquera que :

  • la civilisation marine grecque assimile le cheval et le bateau. Ainsi, le cheval est-il l'animal de Poséidon et Homère décrit les navires comme les chevaux de la mer [5];
  • c'est Ulysse, l'expert en paroles et ruses, un des hommes souvent envoyés en ambassade, qui mène la danse;
  • le sacrifice d'une construction de bois par simple abandon sur une plage est une procédure assez originale pour un rite censé apporter la protection de Poséidon. L'équivalent n'apparaît nulle part dans la mythologie ;
  • les termes utilisés pour placer les hommes dans le cheval sont ceux utilisés lorsque l'on décrit l'embarquement des hommes sur un navire[6].

Postérité

  • De cet épisode légendaire, on a créé l'expression « Cheval de Troie » pour parler d'un don qui s'avère être une malédiction ou des mécanismes sous-adjacents. On a aussi conservé la phrase « Timeo Danaos et dona ferentes (« Je crains les Grecs, même quand ils apportent des cadeaux ») », c'est-à-dire « attention aux Grecs porteurs de cadeaux », mis dans la bouche de Laocoon dans L'Énéide (livre II v.49) Lire en ligne.
  • Dave Berg (Mad magazine) critiquait l'expression : « Méfiez-vous des Grecs qui apportent des cadeaux », rappelant qu'il s'agissait ici, au contraire, de cadeaux qui apportaient des Grecs
  • Un petit musée a été construit en 1955 sur le territoire de l'ancienne ville de Troie, près des Dardanelles (de nos jours en Turquie). Il présente les restes de la ville, ainsi qu'un cheval de bois construit pour symboliser celui de la légende.
  • En informatique, un cheval de Troie désigne un type de programme malveillant.

Notes

  1. Iliade arrête la narration de la guerre de Troie aux funérailles d'Hector
  2. Odyssée, édition de la Bibliothèque de la Pléiade, 1955, p.604
  3. Homère, traduction de Leconte de Lisle, Odyssée, Pocket, 1998 (ISBN 2-266-05356-6) 
  4. Voir pages 51-52 in Troy C. 1700-1250 BC, Nic Fields, Donato Spedaliere & Sarah S. Spedalier, Osprey Publishing, 2004
  5. Voir L'Odyssée, IV-708
  6. Voir pages 22-23 in The fall of Troy in early Greek poetry and art, Michael John Anderson, Oxford University Press, 1997

Voir aussi

Sources

Bibliographie

Commons-logo.svg

  • Portail de la mythologie grecque Portail de la mythologie grecque
Ce document provient de « Cheval de Troie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cheval De Troie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cheval de troie — Pour les articles homonymes, voir Cheval de Troie (homonymie). La Procession du cheva …   Wikipédia en Français

  • CHEVAL DE TROIE — Énorme cheval de bois aux flancs creux construit par les Grecs pour s’introduire dans Troie pendant le siège. Imaginé par Ulysse, le cheval fut fabriqué par Épéios, maître charpentier et pugiliste. Feignant de renoncer à la guerre, les Grecs… …   Encyclopédie Universelle

  • Cheval de Troie — Pour les articles homonymes, voir Cheval de Troie (homonymie). La Procession du cheval dans Troie, par Tiepolo …   Wikipédia en Français

  • cheval de Troie — ● n. m. ►SECU Programme anodin, souvent un jeu ou un petit utilitaire, servant à infecter discrètement un système et à le pirater (à la manière du cheval de la mythologie grecque). Contrairement au virus, toutefois, le cheval de Troie ne peut pas …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Cheval De Troie (Informatique) — Pour les articles homonymes, voir Cheval de Troie (homonymie). Cet article fait partie de la série Programmes malv …   Wikipédia en Français

  • Cheval de troie (informatique) — Pour les articles homonymes, voir Cheval de Troie (homonymie). Cet article fait partie de la série Programmes malv …   Wikipédia en Français

  • Cheval de troie informatique — Cheval de Troie (informatique) Pour les articles homonymes, voir Cheval de Troie (homonymie). Cet article fait partie de la série Programmes malv …   Wikipédia en Français

  • Cheval De Troie (Homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dans la mythologie grecque, le cheval de Troie constitue l un des épisodes les plus fameux de la guerre de Troie. Le Cheval de Troie est un roman de Paul… …   Wikipédia en Français

  • Cheval de troie (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Dans la mythologie grecque, le cheval de Troie constitue l un des épisodes les plus fameux de la guerre de Troie. Le Cheval de Troie est un roman de Paul… …   Wikipédia en Français

  • Cheval de Troie (informatique) — Pour les articles homonymes, voir Cheval de Troie (homonymie). Un cheval de Troie (Trojan Horse en anglais) est un logiciel d’apparence légitime, conçu pour exécuter des actions à l’insu de l utilisateur. En général, il utilise les droits… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.