Chemin de fer rhetique


Chemin de fer rhetique

Chemin de fer rhétique

Logo du Chemin de fer rhétique

Logo de Chemin de fer rhétique
Création 1889[1]
Fondateur(s) Willem Jan Holsboer[1]
Forme juridique société anonyme
Direction Erwin Rutishauser Président Directeur Général depuis le 1 octobre 2004[2]
Actionnaires 51 % Canton des Grisons
43 % Confédération suisse
6 % Communes et privés[3]
Activité(s) Transport de voyageurs
Transport de marchandises
Exploitation ferroviaire
gestion d'infrastructure
Ingénierie ferroviaire
Produit(s) Train régionaux, Trains-autos
Effectif 1 378 (2007)[4]
Site Web www.rhb.ch
Chiffre d'affaires 300 108 000 CHF (2008)[5]
Résultat net 16 148 000[5]

Le Chemin de fer rhétique, en allemand Rhätische Bahn (RhB), en italien Ferrovia Retica et en romanche Viafier Retica, est une entreprise ferroviaire de Suisse, basée à Coire dans le Canton des Grisons. Le RhB exploite un réseau à voie métrique de 384 km qui s'étend entre les principaux centres urbains et touristiques du canton, c'est le troisième réseau de Suisse par sa longueur, après celui du BLS. Le RhB est connu pour la beauté des régions où passent ses trains, qui en fait un chemin de fer très touristique; dans ce cadre là, les paysages traversés par les lignes de l'Albula et de la Bernina ont été inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco depuis juillet 2008[6].

En 2007, le RhB employait 1 378 personnes et avaient des revenus de 300,108 millions de francs suisses pour un bénéfice de 16,148 millions[5]. En 2008, l'entreprise a transporté 10 654 milliers de passagers, 436 000 automobiles par train d'automobiles accompagnées et 813 000 tonnes de marchandises[5]. Le matériel roulant du Chemin de fer rhétique était en 2008 composé de 89 locomotives et motrices, 382 voitures voyageurs et 811 wagons de marchandises ou de transport d'automobiles[7].

Sommaire

Réseau

Le réseau du Chemin de fer rhétique
Un train des Chemin de fer rhétique,quittant la gare de Langwies, canton des Grisons

Le réseau ferroviaire exploité par les chemins de fer rhétique est entièrement à voie métrique[8].

C'est le troisième réseau de Suisse par la longueur, après

  • les CFF (3 011 km)
  • le BLS (449 km),

et devant le MGB (144 km).

La totalité du réseau est électrifié, sous trois tensions différentes:

  • 11 000 V 16 hz 2/3 alternatif, sur 321 km,
  • 1 000 V continu, sur 61 km (ligne de la Bernina)
  • 1 500 V continu, sur 13 km.[9] ( ex ligne Bellizona-Mezzaco)

Le réseau du RhB compte :

  • 84 tunnels, dont celui de la Vereina, long de 19.042 km,
  • 383 ponts de plus de 2 m.
  • Rampe maximale :70 mm/m.

Le réseau est implanté dans les principales vallées grisonnes.

Le réseau est connecté :

Lignes

Le réseau est divisé en plusieurs lignes qui sont[9]:

Services

Moyen de transport public, le « train rouge » est aussi une attraction touristique. Ce sont les touristes qui lui apportent 80 % de ses recettes, mais 40 % des voyageurs-kilomètres sont dus à la clientèle locale. Il dessert notamment des stations fameuses comme Davos et Saint-Moritz.

Sur ces lignes circulent des trains célèbres comme :

Trains-autos : des navettes cadencées pour automobiles fonctionnent en toute saison sur deux axes :

Le trafic annuel s'élève à 300 millions de voyageurs-km et 54 millions de tonnes-km (2002).

Histoire

Le réseau du chemin de fer rhétique est constitué entre 1889 et 1913 . Le dernier tronçon est achevé en 1999[10].

La construction de lignes ferroviaires dans le canton des Grisons est sérieusement envisagée dès les années 1880. La construction de la première ligne est due à l' initiative privée du néerlandais Jan Willem Holsboer, propriétaire d'un hôtel à Davos. La première ligne relie ainsi Landquart à Klosters dès 1889, puis en 1890 Klosters à Davos. Le RhB est créé à partir de 1894, englobant la compagnie Landquart-Davos (LD)[1].

Un deuxième tronçon est ouvert en 1896, reliant Landquart à Thusis. La ligne de l'Albula (Thusis - Saint-Moritz) est achevée en 1903.

L'électrification du réseau débute en 1913, avec la mise en service de la ligne Saint-Moritz-Scuol. Le choix se porte sur le courant alternatif à simple phase 11 kV 16 2/3 Hz, qui avait fait l'objet d'essais en basse Engadine entre Seebach et Wettingen de 1904 à 1909.

En 1943, le RhB absorbe le « Berninabahn » qui avait ouvert la ligne de Saint-Moritz à Tirano en 1910, et en 1950 le « Chur-Arosa-Bahn », ligne construite en 1914.

La dernière ligne construite, entre Klosters et Lavin dans la basse Engadine emprunte le tunnel de Vereina, ouvert le 19 novembre 1999. Ce tronçon renforce notablement la capacité du réseau.

Lors de sa séance du 6 juillet 2008, le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO a inscrit « Les Chemins de fer rhétiques dans les paysages de l`Albula et de la Bernina » au patrimoine mondial. Cette inscription concerne à la fois les 122 kilomètres de voie ferrée entre Thusis, Saint-Moritz et Tirano et les 144 ponts et 42 tunnels et galeries qui la compose, mais également l'ensemble du paysage environnant, décrit comme « zone tampon » et qui regroupe toutes les zones de paysage visibles depuis le train[6].

Galerie photos

Notes et références

  1. a , b  et c Chemin de fer rhétique sur le Dictionnaire historique de la Suisse
  2. Direction du RhB sur le site du RhB
  3. Statuts et secteurs sur le site du RhB
  4. RhB en chiffres sur le site du RhB
  5. a , b , c  et d Rapport de gestion 2008 sur le site du RhB
  6. a  et b «Les Chemins de fer rhétiques dans les paysages de l`Albula et de la Bernina» inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO sur Office fédéral de la culture. Consulté le 8 juillet 2008
  7. Liste du matériel roulant sur le site du RhB
  8. 1 000 mm
  9. a  et b Le RhB sur www.photos-trains.ch/
  10. L'ouverture du tunnel de la Vereina sur www.rail-info.ch/

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Commons-logo.svg

Bibliographie

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail du chemin de fer en Suisse Portail du chemin de fer en Suisse
  • Portail du patrimoine mondial Portail du patrimoine mondial

Ce document provient de « Chemin de fer rh%C3%A9tique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chemin de fer rhetique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chemin de fer rhétique — Logo de Chemin de fer rhétique Création 1889[1] Fondateur(s) Willem Jan Hols …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer rhétique dans les paysages de l’Albula et de la Bernina — Chemin de fer rhétique dans les paysages de l’Albula et de la Bernina * …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-musée Blonay-Chamby — Chemin de fer musée Blonay–Chamby Locomotive à vapeur HG 3/4 3 du chemin de fer Brig–Furka–Disentis en tête d un train Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin De Fer-Musée Blonay-Chamby — Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-Musee Blonay-Chamby — Chemin de fer musée Blonay Chamby Chemin de fer musée Blonay Chamby Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-Musée Blonay-Chamby — Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-musée Blonay - Chamby — Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer-musée blonay-chamby — Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Blonay-Chamby — Chemin de fer musée Blonay Chamby Chemin de fer musée Blonay Chamby Automotrice historique BCFe 4/4 11 du chemin de fer Montreux Oberland Bernois Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer de la Mure — Ligne de Saint Georges de Commiers à Corps via La Mure Une rame du chemin de fer de la Mure sur le viaduc de Vaulx Pays …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.