Chemin De Fer Matadi-Kinshasa


Chemin De Fer Matadi-Kinshasa

Chemin de fer Matadi-Kinshasa

Parcours dans le Bas-Congo oriental

La ligne de chemin de fer Matadi-Kinshasa est une ligne de chemin de fer qui fut construite de 1890 à 1898 entre le port de Matadi, dans le Bas-Congo, et Kinshasa (Léopoldville à l'époque). Sa longueur est de 366 kilomètres et elle est exploitée par l'Office national des Transports (ONATRA).

Sommaire

Historique

Arrivée de la première locomotive à Léopoldville en 1898
La ligne en 1913
Avancement des travaux de transformation de la ligne le 25 juillet 1927.

Depuis les années 1880, l'exploration puis l'exploitation du territoire du Congo par l'État Indépendant du Congo étaient réalisées en profitant du réseau hydrographique du fleuve. Mais, entre Matadi et Kinshasa, le fleuve n'était pas navigable, étant barré par les chutes Livingstone, puis les chutes d'Inga, qui se succèdent sur 300 kilomètres. Le transport se faisait dès lors par portage, système peu efficace et qui était devenu dangereux en raison de l'augmentation des charges et des cadences de transport de marchandises. Le portage était également extrêmement meurtrier pour les porteurs eux-mêmes, esclaves ou population locale enrôlée de force. Il est dès lors rapidement décidé de construire une ligne de chemin de fer sur ce parcours.

La Compagnie du Congo pour le Commerce et l'Industrie (CCCI) fut fondée le 27 décembre 1886 par devant Maîtres Van Halteren et Van Bevere, notaires à Bruxelles (Moniteur du 4 janvier 1887). L'assemblée générale constitutive eut lieu le 9 février 1887 au Palais de la Bourse. Ce n'est que deux ans plus tard, le 31 juillet 1889, que fut créée sa filiale la Compagnie du Chemin de Fer du Congo (CCFC). Les travaux de construction de la ligne entre Matadi et le Stanley Pool ont été dirigés par Albert Thys qui donnera son nom à l'une des étapes, Thysville. La réalisation du chemin de fer coûta la vie à 1932 personnes (1800 noirs et 132 blancs).

La principale difficulté fut de permettre à la ligne de chemin de fer de sortir des gorges du Congo, par le canyon de la rivière M’pozo, puis le passage par les monts de Cristal.

Ce dur labeur, dont a été témoin Joseph Conrad alors qu'il travaillait pour l'État Indépendant du Congo vers 1890, est évoqué dans son roman Au cœur des ténèbres.

Commencée en 1890, la ligne fut achevée en 1898. Des travaux d'aménagement furent entrepris de 1923 à 1931 avec changement d'écartement et de tracé (y compris un échange de terrain, dans la région de Matadi, avec le Portugal, qui contrôlait l'Angola).[1] Plusieurs dizaines de milliers de personnes, forçats et travailleurs réquisitionnés, furent employés pour cette rénovation. 7 000 y perdirent la vie.[2]

Malgré les difficultés techniques et financières liées à la construction de cette ligne de chemin de fer, celle-ci s'avéra très rapidement rentable, principalement grâce à l'exploitation de l'ivoire et du caoutchouc.

1898-1932 1932-[3]
Écartement 0.765 m 1.067 m
Rails 21.5 kg/m 33.4 kg/m
Charge totale ±10 t par essieu ±15 t par essieu
Longueur 400 km 366 km[4]
Pente max. 45‰ 17‰
Rayon min. 50 m 250 m

Principales gares

Actualité

La ligne de chemin de fer et le port de Matadi sont actuellement le principal lien de Kinshasa avec le monde extérieur. La réhabilitation de la route de Matadi début des années 2000 a cependant quelque peu relativisé cette situation.

La ligne est sous-exploitée et dangereuse. Le 26 novembre 2003, un train a déraillé et s'est abîmé dans le fleuve, occasionnant officiellement 10 morts. Il reste actuellement huit locomotives en état de marche.

Citation

« Sans Chemin de fer, le Congo ne vaut pas un penny »

— Henry Morton Stanley

Voir aussi

  • Cornet, René J.: La Bataille du Rail. La construction du chemin de fer de Matadi au Stanley Pool. Bruxelles: L. Cuypers, 1953.

Liens internes

Sources

  1. Changement de voie de 765mm à 3½ pieds et renouvellement du tracé, ce qui n'était possible qu'après un échange de terrain entre le Congo Belge et le Portugal (Angola). cf. Blanchart Charles : Le Rail au Congo Belge. Bruxelles, 1999.
  2. source manquante; il semble incertain que meurent 1932 en XIX s. et 7000 dans les années 1930. Probablement chiffre du Congo-Océan au Congo-Brazzaville?
  3. Blanchart Charles : Le Rail au Congo Belge (2 tomes). Bruxelles : Blanchart, 1993/1999.
  4. 396 km avec les antennes pour Ango-Ango et Thysville
  • Portail de la République démocratique du Congo Portail de la République démocratique du Congo
  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
Ce document provient de « Chemin de fer Matadi-Kinshasa ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chemin De Fer Matadi-Kinshasa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chemin de fer Matadi-Kinshasa — Matadi Kinshasa Ligne de Matadi à Kinshasa Carte de la ligne …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer matadi-kinshasa — Parcours dans le Bas Congo oriental La ligne de chemin de fer Matadi Kinshasa est une ligne de chemin de fer qui fut construite de 1890 à 1898 entre le port de Matadi, dans le Bas Congo, et Kinshasa (Léopoldville à l époque). Sa longueur est de… …   Wikipédia en Français

  • Ligne de chemin de fer Matadi-Kinshasa — Chemin de fer Matadi Kinshasa Parcours dans le Bas Congo oriental La ligne de chemin de fer Matadi Kinshasa est une ligne de chemin de fer qui fut construite de 1890 à 1898 entre le port de Matadi, dans le Bas Congo, et Kinshasa (Léopoldville à l …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Matadi-Léopoldville — Chemin de fer Matadi Kinshasa Parcours dans le Bas Congo oriental La ligne de chemin de fer Matadi Kinshasa est une ligne de chemin de fer qui fut construite de 1890 à 1898 entre le port de Matadi, dans le Bas Congo, et Kinshasa (Léopoldville à l …   Wikipédia en Français

  • Ligne de chemin de fer Matadi-Léopoldville — Chemin de fer Matadi Kinshasa Parcours dans le Bas Congo oriental La ligne de chemin de fer Matadi Kinshasa est une ligne de chemin de fer qui fut construite de 1890 à 1898 entre le port de Matadi, dans le Bas Congo, et Kinshasa (Léopoldville à l …   Wikipédia en Français

  • Chemin De Fer Du Mayombe — Le chemin de fer du Mayombe est une ligne ferroviaire qui reliait Boma à Tshela, avec une extension prévue vers la République du Congo. Démontée sous le régime de Mobutu Sese Seko, ses voies furent réinstallées à proximité de Gbadolite. En 1974,… …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer du mayombe — Le chemin de fer du Mayombe est une ligne ferroviaire qui reliait Boma à Tshela, avec une extension prévue vers la République du Congo. Démontée sous le régime de Mobutu Sese Seko, ses voies furent réinstallées à proximité de Gbadolite. En 1974,… …   Wikipédia en Français

  • Chemin De Fer Congo-Océan — Le chemin de fer Congo Océan (CFCO) est une ligne ferroviaire longue de 510 km environ, située dans la république du Congo qui relie le port de Pointe Noire sur l océan Atlantique à Brazzaville sur le fleuve Congo. Il fut construit sous l… …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Congo-Ocean — Chemin de fer Congo Océan Le chemin de fer Congo Océan (CFCO) est une ligne ferroviaire longue de 510 km environ, située dans la république du Congo qui relie le port de Pointe Noire sur l océan Atlantique à Brazzaville sur le fleuve Congo. Il… …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer congo-océan — Le chemin de fer Congo Océan (CFCO) est une ligne ferroviaire longue de 510 km environ, située dans la république du Congo qui relie le port de Pointe Noire sur l océan Atlantique à Brazzaville sur le fleuve Congo. Il fut construit sous l… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.