Chelidoine

Chelidoine

Chélidoine

Comment lire une taxobox
Grande chélidoine
Chelidonium majus
Chelidonium majus
Classification classique
Règne Plantae
Classe Magnoliopsida
Ordre Papaverales
Famille Papaveraceae
Genre Chelidonium
Nom binominal
Chelidonium majus
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Ranunculales
Famille Papaveraceae
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png
Chelidonium Majus

La chélidoine ou grande chélidoine (/kelidwan/) (Chelidonium majus, « grande hirondelle » en latin) est une plante de la famille des Papavéracées et la seule espèce du genre Chelidonium. On l'appelle aussi « herbe aux verrues », car son latex jaune-orange passe pour éliminer les verrues.

Autres noms communs : Chélidoine majeure, grande éclaire, herbe aux boucs, herbe de l'hirondelle, herbe de Sainte-Claire, herbe aux verrues, lait de sorcières, sologne, félongène, felougne.

La chélidoine (du grec χελιδών et du latin chelidonium, hirondelle) doit son nom au fait que la floraison de cette papavéracée (pavot, coquelicot) coïncide avec l'arrivée de ces migrateurs.

Sommaire

Description

Fleur

La tige dressée et ramifiée atteint 30 à 50 cm de haut. Elle est cylindrique, poilue par endroits et les blessures laissent échapper un latex jaune à orange, couleur due à son pigment, la chélidoxanthine.

Les feuilles inférieures sont pétiolées, celles du sommet sont sessiles. Elles sont molles, imparipennées et crénelées (parfois dentées), de couleur un peu glauque (surtout en dessous).

Les fleurs poussent en ombelle à l'extrémité de longs pédoncules. Elles ont environ 2 cm de diamètre, elles comportent 2 sépales verts caducs, quatre pétales jaunes, et de nombreuses étamines de la même couleur que les pétales.

Après fécondation l'ovaire se transforme en capsule linéaire qui peut atteindre 5 cm de long et qui ressemble beaucoup à une gousse, aussi appelée une silique.

Les graines sont petites et noires. Elles possèdent un élaïosome qui attire les fourmis pour disperser les graines (myrmécochorie).

Cette espèce est très variable, en particulier dans la forme des feuilles et dans leur division. On a décrit plus de 20 variétés.

Aire de répartition

Elle est commune dans toute l'Europe sauf au nord où elle n'est qu'introduite, comme en Angleterre ou en Irlande.

Habitat

Elle pousse à partir du printemps sur le bord des chemins, dans les décombres, le long des murs ou à l'orée des bois. Elle est considérée comme un indicateur d'azote.

Utilisation

Latex jaune de la plante

La chélidoine a traditionnellement été utilisée pour guérir de nombreuses maladies (foie, rhumatismes...). Le suc (latex) qui s'échappe quand on casse la tige de la chélidoine a la réputation de faire disparaître les verrues et les cors, d'où son surnom de « plante à verrues ». Le suc de la plante contient plusieurs alcaloïdes toxiques.

La Chelidoine a été expérimentée en homéopathie par Hahnemann et ses élèves. elle agit également sur la circulation sanguine en elargissant les coronaires et en augmentant la tension les alcaloides ont aussi un effet bactericide l'emploi du suc frais pour l'élimination des verrues est déconseillé car il n'est pas sans danger, les remedes à base de chélidoine ne doivent être employés que sous contrôle médical.

propriétés médicinales internes : Cholérétique, cholagogue, antispasmodique, dépuratif de voies biliaires[1]

Toxicité

La toxine mise en cause est la chelidonine.

La plante est rarement ingérée à cause de son odeur et de son goût désagréables. L'ingestion peut causer des nausées, vomissements, crampes abdominales, diarrhées et déshydratations[2].

Liens externes

Notes et références

  1. :(fr)Chelidoine sur madecinesnaturelles.com
  2. Lewis S. Nelson, M.D. ; Richard D. Shih, M.D. ; Michael J. Balick, Ph.D., Handbook of Poisonous and Injurious Plants, Second Edition, Springer, 2007, 340 p. (ISBN 0-387-31268-4).
    pages 120 à 121
     


  • Portail de la botanique Portail de la botanique
Ce document provient de « Ch%C3%A9lidoine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chelidoine de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • CHÉLIDOINE — Papavéracée toxique, la chélidoine fraîche contient 1 p. 100 d’alcaloïdes (le plus important est la chélidonine) associés à des acides organiques, à une essence aromatique peu abondante et à un pigment jaune, la chélidoxanthine. Les alcaloïdes… …   Encyclopédie Universelle

  • Chélidoine — Grande chélidoine …   Wikipédia en Français

  • chélidoine — CHÉLIDOINE. s. f. (On pron. KÉ.) Voyez Éclaire …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chelidoine — Chelidoine, Herbe qu on appelle ainsi, ou Esclere, Chelidonia …   Thresor de la langue françoyse

  • chélidoine — {à prononcer kélidoine} nf., herbe aux chélidoine boucs /// hirondelles /// verrues, grande chélidoine chélidoine // éclaire : kokouha nf. (Ballaison) ; flôna (Annemasse), flonye (Saxel 002, Gruffy, Sallanches), fèlonye <félougne> nf.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • chélidoine — (ké li doi n ) s. f. 1°   Terme de botanique. La grande chélidoine, vulgairement nommée éclaire (chelidonium majus, L.), qui croît dans les murailles et les décombres, et contient un suc jaunâtre, caustique, très amer. 2°   Terme de minéralogie.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHÉLIDOINE — s. f. (On prononce Ké. ) T. de Botan. Genre de plantes dont l espèce commune, appelée Grande chélidoine ou Éclaire, contient un suc jaune et caustique propre à détruire les verrues …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHÉLIDOINE — n. f. T. de Botanique Genre de plantes de la famille des Papavéracées à suc corrosif. Il se dit aussi, en termes de Minéralogie, d’une Espèce d’agate …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Chélidoine (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Chélidoine est un nom commun ou un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Nom commun 2 Nom propre …   Wikipédia en Français

  • Chélidoine de Calahorra — Saint Chélidoine de Calahorra est, avec saint Hémétère, l un des deux martyrs et saints patrons de la ville de Calahorra (en latin Calagurris) au nord de l Espagne. Ces soldats romains furent martyrisés un 3 mars, probablement lors de la… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»