Chauray


Chauray

46° 21′ 41″ N 0° 22′ 34″ W / 46.3614, -0.376111111111

Chauray
Administration
Pays France
Région Poitou-Charentes
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Canton de Niort-Nord
Code commune 79081
Code postal 79180
Maire
Mandat en cours
Jacques Brossard sans étiquette
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Niort
Site web www.ville-de-chauray.fr
Démographie
Population 5 085 hab. (2007)
Densité 351 hab./km²
Géographie
Coordonnées 46° 21′ 41″ Nord
       0° 22′ 34″ Ouest
/ 46.3614, -0.376111111111
Altitudes mini. 32 m — maxi. 91 m
Superficie 14,50 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Chauray est une commune française, limitrophe de Niort, située dans le département des Deux-Sèvres et la région Poitou-Charentes.

Sommaire

Géographie

Ville à la campagne 5 265 habitants en 2010, Chauray préserve avec soin son environnement rural, lieu de travail pour les uns, et de promenades pour les autres.

Économie

Chauray est le deuxième pôle économique de la Communauté d'agglomération de Niort aprés Niort. Chauray accueille un nombre important d’enseignes commerciales (Mendés France), de sociétés de prestations de services, mais également des entreprises d’envergure nationale, comme MAAF Assurances, les laboratoires Boiron, Camif Habitat, Camif Professionnel, Camif Particulier (désormais MATELSON), le siège Atlantique de la Banque populaire ou encore ECE (Conception de cœurs électrique pour l'aéronautique). Réputée pour son cadre de vie et son dynamisme économique Chauray figure parmi les communes les plus prisées.

Préhistoire

Plusieurs sites préhistoriques ont été repérés par des prospecteurs archéologiques. À La Chauvinière, un éperon formé par la confluence de la Sèvre niortaise et d'une vallée sèche a été barré par un fossé creusé au Néolithique récent ou final. Ce site a été découvert par les prospections aériennes réalisées par Maurice Marsac (1990 Inventaire archéologique par photographie aérienne des abords du Golfe des Pictons, tome 1). Un sondage archéologique réalisé par Marie-Claude Bakkal-Lagarde a révélé une entrée non visible sur les clichés (1989, bulletin de l'Association pour le Développement de l'Archéologie sur Niort et les Environs, n°1).

Histoire

Chauray apparaît pour la première fois en 904 dans un acte de l’abbaye de Saint-Maixent sous le nom de « Vicaria Calriacinse », mais a connu une occupation humaine bien avant cette date.

Les armoiries de la commune sont celles de Jacques Chalmot seigneur des Deffends, qui, ayant embrassé la religion réformée, dut émigrer en Allemagne.

Au milieu du XIXe siècle, Chauray comptait 600 protestants sur une population d'environ 900 habitants. En 1843, les catholiques avaient retrouvé leur église. La même année, les protestants demandaient la construction d'un temple. Jusqu'alors, faute de local, le pasteur était obligé de prêcher sous quelques balets, voire en plein air, ce qui rendait la célébration du culte bien souvent impossible à cause du mauvais temps.

Par délibération du 10 février 1844, le conseil municipal affecta une partie du cimetière protestant à la construction du temple. La construction du monument posa des problèmes de financement car la commune était pauvre. Une souscription auprès des habitants fut faite et la commune leva un impôt extraordinaire, mais c'est l’État qui supporta l'essentiel du coût de la construction.

Les plans du temple furent dressés par un architecte parisien. L'adjudication des travaux eut lieu le 22 mai 1853 et fut emportée par Bergeron, entrepreneur à la Crèche. En octobre 1854, le temple était achevé. Il restait peu d'argent pour l'aménagement intérieur, aussi accepta-t-on la proposition du Consistoire de Niort de céder à Chauray l'ancienne chaire à prêcher du temple de Niort.

Il fut consacré le 31 décembre 1854. En 1990, le culte ayant cessé d'être célébré depuis 20 ans, le temple a été restauré. En 1922, le conseil municipal accepta de prendre à sa charge les réparations de toiture, devenues urgentes. Depuis le début des années 90, le temple accueille expositions et concerts. Le Temple, véritable puits de lumière, est le coeur de l'activité chauraisienne.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 réélu en 2008[1] Jacques Brossard UMP Ancien député, vice-président de la CAN

La liste « Chauray avec cœur » conduite par Jacques Brossard a été élue le 9 mars 2008 avec 67,55 % des voix.

Les services publics : le centre aquatique, centre multimédia, la médiathèque, l’école de musique, la salle omnisports, la salle des fêtes, le pôle administratif.

Démographie

Évolution démographique
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 830 966 2 100 3 215 4 661 4 831 4 981[2] 5 085[3] -
Notes, sources, ... De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; à partir de 2006 : population municipale légale.
Source : Insee [4]

En 2010 on estime la population de la ville à 5 265 habitants. De nombreux lotissements et immeubles sont en construction. Avec de nouveaux quartiers dans toute la ville, les 7 000 habitants devraient être atteints vers 2012.[réf. nécessaire]

Lieux et monuments

  • le Temple fut construit en 1854 sur l’emplacement du cimetière réservé aux protestants. En 1990, le culte ayant cessé d’y être célébré depuis 20 ans, le temple a été restauré pour y accueillir des expositions et des concerts tout au long de l’année ;
  • l'église Saint-Pierre date du XIIe siècle pour ses parties les plus anciennes : l’abside et la porte principale. Le reste de l’édifice est du XIXe siècle pour l’essentiel.

Vendue comme bien national en 1793, l’église resta à l’abandon jusqu’à sa donation à la commune en 1843. Après les réparations indispensables, le culte y fut rétabli en 1846. L’aspect actuel de l’église résulte de travaux exécutés en 1882. Sa récente restauration, en 1992, ne l’a pas modifié fondamentalement. Toutefois, les ardoises du toit ont été remplacées par des tuiles plates et le dallage du sol a été rabaissé, proche de son niveau d’origine, pour laisser apparaître la base des colonne de l’abside.

Notes et références

  1. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  2. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 19 octobre 2010
  3. Recensement de la population au 1er janvier 2007 sur Insee. Consulté le 19 octobre 2010
  4. Évolution et structure de la population - Chauray sur Insee. Consulté le 19 octobre 2010

Annexes

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chauray de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chauray — País …   Wikipedia Español

  • Chauray — Chauray …   Wikipedia

  • Chauray — Original name in latin Chauray Name in other language Chauray State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 46.35997 latitude 0.37859 altitude 85 Population 4858 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Premiere Classe Niort Est - Chauray — (Ньор,Франция) Категория отеля: 1 звездочный отель Адрес: 26 Rue …   Каталог отелей

  • Jean-claude chauray — Né à Rochefort le 14 avril 1934, celui que les critiques surnomment le peintre des présidents passe son enfance et son adolescence à Mauzé sur le mignon, avant de fréquenter les plus grandes galeries d art du monde entier. Son art explose comme… …   Wikipédia en Français

  • Église Saint-Pierre de Chauray — Pour les articles homonymes, voir Église Saint Pierre. Église Saint Pierre Présentation Propriétaire Commune Protection …   Wikipédia en Français

  • Jean-Claude Chauray — Jean Claude Chauray, né à Rochefort le 14 avril 1934 et décédé en 1996, que les critiques surnomment le peintre des présidents passe son enfance et son adolescence à Mauzé sur le mignon, avant de fréquenter les plus grandes galeries d art du… …   Wikipédia en Français

  • Niort — 46° 19′ 33″ N 0° 27′ 38″ W / 46.3258333333, 0.460555556 …   Wikipédia en Français

  • NIORT — Hôtel de ville Détail …   Wikipédia en Français

  • Saint-Florent (Deux-Sèvres) — Niort Niort Hôtel de ville Détail …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.