Chaumet (entreprise)

Chaumet (entreprise)
Chaumet
Création 1780
Personnages clés Marie-Etienne NITOT (Fondateur), Joseph CHAUMET
Forme juridique Société anonyme
Siège social 12, Place Vendôme
Activité Haute joaillerie et haute horlogerie
Société mère LVMH - Moët Hennessy Louis Vuitton SA
Site web http://www.chaumet.com

Chaumet est une entreprise française présente dans les domaines de la bijouterie, de la haute joaillerie et de l'horlogerie qui conçoit dans ses bureaux, fabrique dans ses ateliers et vend dans ses boutiques spécialisées ou chez des agents certifiés les bijoux, les parures et les montres de luxe de sa création.

Les bureaux et les ateliers de Chaumet sont situés au-dessus et derrière la boutique qui donne sur la place Vendôme où elle s'est installée.

Sommaire

Histoire

Période Nitot (1780-1815)

Marie-Étienne Nitot (1750-1809) s'est installé à Paris en 1780 après avoir fait son apprentissage chez Auber, à l'époque joailler de la reine Marie-Antoinette. Sa clientèle aristocratique lui est fidèle jusqu'à la révolution française de 1789. C'est ensuite que la bijouterie Nitot prend réellement son envol lorsque qu'elle devient en 1802 le joailler attitré de Napoléon 1er.

Avec l'aide de son fils François Regnault (1779-1853), Nitot créé les bijoux qui offriront à l'empire français faste et pouvoir. Les bijoux du mariage de Napoléon avec Joséphine de Beauharnais puis avec Marie Louise de Habsbourg-Lorraine sont créés par Nitot. Il dessinera et sertira aussi la couronne du sacre de Napoléon, le manche de son épée ainsi que bon nombre d'autres parures pour la cour.

François Regnault Nitot reprendra la joaillerie de son père à sa mort en 1809 et continuera son activité jusqu'à la chute de l'empire en 1815. L'exil de Napoléon motive Nitot, fervent royaliste, à se retirer de la bijouterie. Il cède donc son affaire à son chef d'atelier, Jean Baptiste Fossin (1786-1848).

Périodes Fossin et Morel (1815-1885)

Aidé par son fils Jules (1808-1869), les Fossin interprètent élégamment des bijoux romantiques inspirés des arts de la Renaissance Italienne et du XVIIIe siècle français mais aussi des parures de style naturaliste. L'élite de l'époque est séduite et la famille de Louis-Philippe, roi de France de 1830 à 1848 ainsi que la Duchesse de Berry succèdent à Napoléon dans la liste des célèbres clients de ce qui deviendra Chaumet avec des personnages comme Anatole Demidoff, prince russe marié à la nièce de Napoléon, la princesse Mathilde Bonaparte mais aussi quantité de peintres, sculpteurs, écrivains, qu'ils soient français ou étrangers.

Après la révolution française de 1848, l'activité de la maison Fossin fut fortement ralentie en France, ce qui motiva l'implantation d'une boutique à Londres avec un atelier qui fut confié à Jean-Valentin Morel (1794-1860) qui, lui aussi, aidé par son fils Prosper, né en 1825, sut séduire une clientèle prestigieuse dont fit partie la Reine Victoria. Les Morel retournèrent en France après la création du Second Empire en 1852 par Napoléon III. Prosper Morel succéda à Jules Fossin en 1862.

Période Chaumet (1885-1987)

En 1885, Joseph Chaumet (1852-1928) épousa la fille de Prosper Morel et prit ainsi le contrôle de la maison. Le style de la Renaissance est toujours exploité, notamment pour les diadèmes, très en vogue à l'époque, et dont Chaumet fera une de ses spécialités ; mais l'art japonais commence à cette époque à s'imposer en bijouterie, le style Chaumet saura aussi s'en inspirer.

En 1907, les ateliers et la boutique s'installent au 12 place Vendôme, pour ne plus jamais la quitter.

Marcel Chaumet (1886-1964) succèdera à son père Joseph en 1928, en pleine période « art déco ». Les bijoux sont plus géométriques, suivent le « genre garçon » des années 1920, puis deviennent plus féminins dans les années 1930. Les couleurs, les matériaux et les pierres fines s'imposent en joaillerie.

En 1934, la maison Chaumet parraine l'installation du jeune joaillier Pierre Sterlé qui conçoit déjà pour elle des bijoux.

Période Contemporaine : banqueroute, Investcorp, LVMH (1987- )

Dirigée par les frères Jacques et Pierre Chaumet, l'entreprise dépose le bilan en 1987 avec un passif de 1,4 milliard de Francs, soit huit fois le chiffre d'affaires annuel, notamment à cause des lourdes pertes dans leur activité d'achat et de revente de diamants, suite à la chute du cours mondial[1]. Les deux frères sont reconnus coupables d'activités bancaires illégales, pour avoir ouvert dans leur société des comptes qui promettaient d'importants intérêts sur le principal. Un de leurs clients fut le ministre Albin Chalandon. Reconnus coupables de « banqueroute, escroquerie, abus de confiance et exercice illégal de la profession de banquier », ils sont condamnés respectivement à cinq ans d’emprisonnement, dont deux ferme, et quatre ans dont six mois ferme, suite au verdict rendu en décembre 1991. Leur peine est allégée par la Cour d'Appel de Paris à six mois de prison, purgés en détention provisoire[2].

Après cette banqueroute frauduleuse, Chaumet est racheté en 1987 par Investcorp, fonds d'investissement du Bahreïn. Après une perte nette cumulée de 10 millions de Francs en 1995-1997, le groupe renoue avec la rentabilité en 1998, avec un chiffre d'affaires de 280 millions de Francs, et est acquis par le groupe LVMH en octobre 1999[3]. Après une tentative infructueuse de pénétrer le marché américain à la fin des années 1990, le groupe se tourne vers les marchés porteurs asiatiques pour améliorer sa croissance.

Économie

Chaumet fait maintenant partie du groupe LVMH (Louis Vuitton Moët Hennessy), leader mondial du luxe. Ce groupe multimarque est divisé en plusieurs entités : les vins et spiritueux, la mode et la maroquinerie, les parfums et les cosmétiques, les montres et la joaillerie ainsi que la distribution sélective.

Chaumet est donc intégré dans les marques de montres et de joaillerie comprenant TAG Heuer, Zenith, Fred, Hublot, Montres Christian Dior et De Beers Diamond Jewellers (joint-venture entre les groupes LVMH et De Beers), présidé actuellement par Philippe Pascal[4].

Le 13 novembre 2009, Chaumet est victime d'un braquage dont le montant s'élève à 1,9 millions d'euros. Deux malfaiteurs s'introduisent au service achat et distribution du joaillier au troisième étage de l'immeuble de la place Vendôme (ils se sont procuré la carte d'accès magnétique un peu plus tôt, en volant à la tire le sac d'une employée). L'un d'eux tient en respect les employés avec une arme tandis que l'autre remplit un sac de sport de toutes les pierres précieuses se trouvant dans la chambre forte[5].

Compétences

Chaumet maîtrise tous les processus de conception et de production des pièces sortant de ses ateliers. Après s'être fourni en or et en gemmes, ses artisans moulent, fondent, polissent et sertissent, de manière traditionnelle, les pièces créées par les stylistes de la maison. Les mécanismes des montres produites par Chaumet sont fabriqués en Suisse.

Annexes

Références

  1. La Banqueroute de la maison Chaumet
  2. Dépêche AFP
  3. Les échos
  4. Site de LVMH
  5. Dépêche AP, Braquage Chaumet : butin de 1,9 M€, Le Figaro, 18 novembre 2009 lire en ligne

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chaumet (entreprise) de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Chaumet — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Chaumet : entreprise française de bijouterie Personnalités Charles Chaumet : homme politique français Guy Chaumet : résistant français… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Sterlé — Surnom « Le couturier de la joaillerie » Naissance 1905 Décès 1978 (à 73 ans) Nationalité   …   Wikipédia en Français

  • Albin Chalandon — Pour les articles homonymes, voir Chalandon. Albin Chalandon Parlementaire français Dat …   Wikipédia en Français

  • Dusausoy — Création 1840 Fondateurs Justin Dusausoy Siège social …   Wikipédia en Français

  • Anatole de Monzie — Parlementaire français Date de naissance …   Wikipédia en Français

  • Aristide Briand — Mandats 41e, 45e, 50e, 56e, 61e et 65e président du Conseil 24 juillet& …   Wikipédia en Français

  • Place Vendôme — Pour les articles homonymes, voir Vendôme (homonymie). 48° 52′ 03″ N 2° 19′ 46″ E / …   Wikipédia en Français

  • Gueugnon — 46° 36′ 07″ N 4° 03′ 42″ E / 46.6019444444, 4.06166666667 …   Wikipédia en Français

  • LVMH — Création 1987 Forme juridique Société Anonyme …   Wikipédia en Français

  • LVMH - Moet Hennessy Louis Vuitton SA — LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton SA Logo de Moët Hennessy Louis Vuitton Création 1987 Fondateur(s) Bernard Arnault …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»