Chateau de Madrid


Chateau de Madrid

Château de Madrid

Le château de Madrid vers 1722

Le Château de Madrid, d'abord appelé Château de Boulogne, a été construit dans le bois de Boulogne à partir de 1527 sur l'ordre du roi de France François Ier et achevé pour Henri II vers 1552. Il était situé sur la commune actuelle de Neuilly-sur-Seine, approximativement autour du 31 boulevard du Commandant Charcot. Il fut entièrement démoli à la fin du XVIIIe siècle.

Sommaire

Histoire

Les travaux furent dirigés par le Florentin Girolamo della Robbia et les Tourangeaux Pierre Gadier et Gatien François. On pense que François Ier prit personnellement part à la conception de ce chef d'œuvre majeur de la Renaissance française. À partir de 1548, l'architecte Philibert Delorme dirigea l'achèvement des travaux.

Le château de Madrid, d'après Androuet du Cerceau.

Le projet s'inspira peut-être de la Casa de Campo (détruite), maison de campagne du licenciado Vargas à Madrid (Espagne), d'où pourrait venir le nom du château. Les deux édifices avaient en commun d'être édifiés en lisière d'une forêt à proximité d'une grande ville, et de comporter un corps de logis central allongé, flanqué de gros pavillons cubiques et entouré de loggias sur deux étages. La disposition du plan viendrait de la villa de Boffalora, construite près de Busseto en Italie, par l'entourage de Cristoforo Solari au début du XVIe siècle. Ce parti-pris général s'additionne d'influences italiennes, avec la disposition en H de la partie centrale, et françaises, avec le dessin des pavillons cantonnés de tours et la distribution intérieure, qui s'inspire des exemples de Chenonceaux et de Chambord, repris ensuite à La Muette et à Challeau.

Le nom de Madrid pourrait cependant avoir une autre interprétation. Le roi François Ier s'éclipsant discrètement au château de Boulogne, construit juste après son retour de captivité à Madrid suite à la défaite de Pavie, les courtisans prirent l'habitude, par dérision, de dire qu'il était à Madrid. Peu à peu, le château de Boulogne prit le nom de Madrid, comme l'indique Androuet du Cerceau sur ses élévations : Boulongne dit Madril.

Le château de Madrid. Gravure de Jacques Rigaud.

La célébrité du château tenait aussi, pour une grande part, au riche décor des terres cuites émaillées[1] (terracotta invetriata) en bas-relief dont Girolamo della Robbia avait recouvert la presque totalité des façades[2], et à la somptuosité du décor intérieur. Pour cette raison, il était également appelé le Château de faïence.

Le château fut habité par Marguerite de Valois à partir de son retour en grâce un peu avant de revenir à Paris en août 1605[3]. Louis XIII fréquenta encore un peu cette demeure royale, notamment dans les années 1610[4]. Par lettres patentes du roi Louis XIV, Jean Hindret y établit en 1666 la première manufacture de bas de soie au métier qui se soit vue en France[5].

Il tombait en ruine à la veille de la Révolution. En 1787, un arrêt du Conseil signé de Louis XVI ordonna qu'il serait vendu en vue d'être démoli, conjointement avec plusieurs autres domaines dont le château de la Muette, le château de Vincennes et le château de Blois. Le château de Madrid fut adjugé le 27 mars 1792 à une société d'entrepreneurs de démolition qui le payèrent en assignats. Il n'en subsiste plus aujourd'hui qu'un chapiteau de pierre et trois fragments de faïence conservés aux musées de Sèvres et d'Écouen.

Détails intérieurs du château de Madrid

Notes et références

  1. spécialité des Della Robbia
  2. Quelques reliques de ces céramiques sont conservées à Sèvres, au Musée national de Céramique [1]
  3. Jean-Pierre Babelon, Henri IV, Paris, Fayard, 1982, p. 873
  4. Charles de Baschi, marquis d'Aubenay, Itinéraire royal depuis et compris Louis VII jusqu'à Louis XIV inclusivement, Paris, Hersant, 1759, 1 vol. (Consultable sur Google Books)
  5. Bertrand Gille, Histoire des techniques

Bibliographie

  • Monique Châtenet, Le château de Madrid au bois de Boulogne, Paris, Éditions Picard, Collection De Architectura, 1987 – ISBN 2-7084-0336-2
  • Alberto Faliva, Giuseppe Dattaro et le petit palais de Marmirolo, Francesco Dattaro et le château de Madrid : étude des relations Franco-italiennes autour de 1530-1550., dissertation CESR Tours, 2004
  • Alberto Faliva, Francesco e Giuseppe Dattaro. La palazzina del Bosco e altre opere, Cremona, 2003
  • Alberto Faliva, Alain Erlande-Brandenburg, Robert J. Knecht, Richard Ingersoll, Aurora Scotti Tosini, David Ekserdjian, Renaissance Franco-Italienne. Serlio, Du Cerceau et les Dattaro, Cremona, 2005
  • Alberto Faliva, Sebastiano Serlio e l'Ordine Composito dei Romani Antichi, Bollettino Ingegneri, Firenze, numero 12, 2006
  • Alberto Faliva, Jacopo Sansovino e altri dodici casi. Un altro medioevo (questa volta rinascimentale), Bollettino Ingegneri, Firenze, numero 11, 2007
  • (s. dir.), Bertrand Gille : Histoire des techniques, Paris, Gallimard, coll. « La Pléiade », 1978 (ISBN 978-2070108817)

Liens externes


Liste des châteaux français
par ordre alphabétique
par période
par région
  • Portail des châteaux de France Portail des châteaux de France
Ce document provient de « Ch%C3%A2teau de Madrid ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chateau de Madrid de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Château De Madrid — Le château de Madrid vers 1722 Le Château de Madrid, d abord appelé Château de Boulogne, a été construit dans le bois de Boulogne à partir de 1527 sur l ordre du roi de France François Ier et achev …   Wikipédia en Français

  • Château de madrid — Le château de Madrid vers 1722 Le Château de Madrid, d abord appelé Château de Boulogne, a été construit dans le bois de Boulogne à partir de 1527 sur l ordre du roi de France François Ier et achev …   Wikipédia en Français

  • Château de Madrid — Le château de Madrid vers 1722 Le Château de Madrid, d abord appelé Château de Boulogne, est une résidence royale bâtie dans le bois de Boulogne. Construit à partir de 1528[1] sur l ordre du roi de France François Ier …   Wikipédia en Français

  • Château de Madrid — The Château de Madrid in an 18th century engraving by Jacques Rigaud. The Château de Madrid was a Renaissance building in France. It was built in Neuilly, on the edge of the Bois de Boulogne, near Paris, in the early 16th century, but fell into… …   Wikipedia

  • Chateau de la Muette (Paris) — Château de la Muette (Paris) Pour les articles homonymes, voir Château de la Muette. Le château de la Muette se situe à Paris dans le 16e arrondissement à proximité du bois de Boulogne au niveau de l actuelle porte de la Muette, sur un… …   Wikipédia en Français

  • Château De La Muette (Paris) — Pour les articles homonymes, voir Château de la Muette. Le château de la Muette se situe à Paris dans le 16e arrondissement à proximité du bois de Boulogne au niveau de l actuelle porte de la Muette, sur un emplacement où trois châteaux ont… …   Wikipédia en Français

  • Château de La Muette (Paris) — Pour les articles homonymes, voir Château de la Muette. Le château de la Muette se situe à Paris dans le 16e arrondissement à proximité du bois de Boulogne au niveau de l actuelle porte de la Muette, sur un emplacement où trois châteaux ont… …   Wikipédia en Français

  • Château de la muette (paris) — Pour les articles homonymes, voir Château de la Muette. Le château de la Muette se situe à Paris dans le 16e arrondissement à proximité du bois de Boulogne au niveau de l actuelle porte de la Muette, sur un emplacement où trois châteaux ont… …   Wikipédia en Français

  • Château de la Muette (Paris) — Pour les articles homonymes, voir Château de la Muette. Le château de la Muette en 2009. Le château de la Muette est un château situé dans le …   Wikipédia en Français

  • Château de la Muette — Marguerite de Valois, an early resident of the Château de la Muette …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.