Chateau-du-Loir


Chateau-du-Loir

Château-du-Loir

Château-du-Loir
Administration
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton Château-du-Loir (chef-lieu)
Code Insee abr. 72071
Code postal 72500
Maire
Mandat en cours
Daniel Macheton
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Loir et Bercé
Démographie
Population 4 785 hab. (2006 [1])
Densité 418 hab./km²
Gentilé Castélorien, Castélorienne
Géographie
Coordonnées 47° 41′ 43″ Nord
       0° 25′ 04″ Est
/ 47.6953, 0.4178
Altitudes mini. 44 m — maxi. 131 m
Superficie 11,46 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Château-du-Loir est une commune française, située dans le département de la Sarthe et la région Pays de la Loire.

Ses habitants sont appelés les Castéloriens.

Sommaire

Géographie

  • Ville de 5000 habitants (16 000 h dans un rayon de 10 km) en vallée du Loir, pôle économique du sud-est de la Sarthe et du nord de l’Indre-et-Loire, à 40 km du Mans.
  • Communes limitrophes

Les communes limitrophes sont : Flée, Luceau, Montabon, Nogent-sur-Loir, Vouvray-sur-Loir.

Histoire

Aux confins de l'Anjou historique, et du Maine, Château-du-Loir est situé aux limites du Pays du Maine angevin, près de la Touraine. La situation géographique privilégiée du canton attira de nombreuses convoitises tout au long de l'histoire. Les rois de France et d'Angleterre se disputèrent cette place forte, chef-lieu d'une sénéchaussée de 78 paroisses, (doyenné rattaché au diocèse du Mans), jusqu'en 1789.

Cette importance était due surtout à sa situation géographique qui lui valut d’être victime de la rivalité des couronnes de France et d’Angleterre.

Quand le dernier seigneur de Château-du-Loir n’eut plus de descendance mâle vers 1095, la châtellenie de Château-du-Loir fut possédée successivement par Geoffroi le Bel dit Plantagenêt (lignée angevine) qui mourut en 1151 et par les rois d’Angleterre dont Geoffroi fut la souche, depuis Henri II jusqu’à Jean sans Terre.

La ville fut reprise par Philippe-Auguste en 1161 et fut donnée à Guillaume des Roches, sénéchal d’Anjou, seigneur de Longué-Jumelles et de Sablé-sur-Sarthe, en 1219 fonda l’abbaye de Bonlieu.

La reine Bérangère, veuve de Richard Cœur de Lion, à qui Philippe-Auguste avait cédé le Comté du Maine, en échange des possessions qui constituaient son domaine situées en Normandie, céda au sénéchal d'Anjou,Guillaume des Roches, tous ses droits comme comtesse douairière du Maine, tant à Château-du-Loir que dans la forêt de Bercé.

De succession en succession, Château-du-Loir va plusieurs fois à la Couronne : en mai 1337 à Philippe de Valois qui l’achète 31 000 livres au comte de Dreux et la déclare baronnie « d’aussi bonne condition que le comté du Maine ». Donnée en apanage à Louis 1er, duc d’Anjou, elle est une seconde fois réunie à la couronne sous Louis XI.

La guerre de Cent Ans n’épargnera pas la ville fortifiée qui fut pillée et détruite par les Anglais. Au XVIe siècle, Château-du-Loir reprendra un nouvel essor et deviendra un centre important, pour l’époque, de fabrication de toiles, de filatures et de tanneries.

Enfin, on ne peut évoquer Château-du-Loir sans rappeler qu'à l'époque brillante de la Renaissance, les hommes de la Pléiade s'y rencontraient, Ronsard ayant été prieur à l'église Saint-Guingalois de 1569 à 1585.

Lors de la création de la généralité de Tours au XVIe siècle, Château-du-Loir, de part sa situation géographique et historique étroitement liée à l'Anjou et au Maine; devient le siège d’un gouvernement particulier avec un gouverneur et un lieutenant du roi, Château-du-Loir était avant 1789 le chef-lieu d’une Sénéchaussée qui étendait sa juridiction sur 78 paroisses, d'une élection d’où dépendaient 83 paroisses, d’une maîtrise des eaux, grenier à sel, recette des tailles, entrepôt de tabac qui en faisaient une des villes frontalières les plus importantes entre les provinces du Maine et de l'Anjou.

En 1790, lors de la création des départements français, la commune de Château-du-Loir, tout comme d'autres villes du nord de l'Anjou, telles que Le Lude et La Flèche, est rattachée au nouveau département de la Sarthe.

Au moment de la Révolution, Château-du-Loir perdit plus de 50% de sa population.

La Révolution française marqua le pas d'un déclin certain, qui s'acheva au XIXe siècle avec l'apparition du chemin de fer et la création d'un dépôt ferroviaire, rendant à Château-du-Loir et ses alentours une nouvelle vigueur économique et la création d'une nouvelle activité qui permettra aux petites industries et aux artisans de développer leur commerce.

On ne peut parler de l’histoire de Château-du-Loir sans rappeler qu’à la période brillante de la Renaissance les hommes de lettres de la Pléiade s’y rencontraient : Ronsard de Couture, qui fut prieur de Saint-Guingalois (l’église) de 1569 à 1585, Racan de Bueil, les frères Lazarre, Antoine de Baïf de Mangé, Joachim du Bellay et même parfois Jacques Peletier du Mans.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
1995 2001 Daniel Macheton PS
2001 2004 Marcel Goullencourt DVD
2004 2008 Roland Séjourné DVD
2008 2014 Daniel Macheton PS
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999
4707 5436 5772 5617 5473 5148
Nombre retenu à partir de 1962 : Population sans doubles comptes

Économie

3 grandes entreprises :

  • Aro : machines à souder.
  • Harman Becker : haut-parleurs pour l'automobile (anciennement Audax).
  • Amada : presses-plieuses et cisailles (anciennement Promecam).

Personnages célèbres

Monuments et lieux touristiques

  • Église Saint-Guingalois, ex-couvent des Récollets, l'une des deux paroisses avant la Révolution, la première, dédiée à saint Martin, ayant été vendue comme bien national et détruite.

Jumelages

Voir aussi

Liens externes

Notes et Références

  1. http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/departement.asp?dep=72#dep_B Populations légales 2006 publiées par l’INSEE le 1er janvier 2009
  • Portail de la Sarthe Portail de la Sarthe
  • Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire
  • Portail des Pays de la Loire Portail des Pays de la Loire
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Ch%C3%A2teau-du-Loir ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chateau-du-Loir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Château-du-Loir — Château du Loir …   Deutsch Wikipedia

  • Château-du-Loir — Château du Loir …   Wikipedia

  • Château-du-Loir — País …   Wikipedia Español

  • Château-du-Loir — (spr. Schatoh dü Loahr) Stadt am Loir, im Arrondissement Sct. Calais des französischen Departements Sarthe; Collége, guter Weißwein, Fabrikation von Hanfleinwand, Gerberei, Handel mit Nüssen, Maronen, Eicheln; 3080 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Château-du-Loir — (spr. schatō dü lŭar), Stadt im franz. Depart. Sarthe, Arrond. St. Calais, nahe dem Loir, an der Staats und der Orléansbahn, mit einer gotischen Kirche, Lein und Baumwollweberei, Branntweinbrennerei, Steinbrüchen, Wein und Obstbau und (1901) 3792 …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Château-du-Loir — (spr. schatoh dü lŏahr), Stadt im franz. Dep. Sarthe, am Loir, (1900) 4243 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Château-du-Loir — Pour les articles homonymes, voir Château (homonymie). 47° 41′ 43″ N 0° 25′ 04″ E …   Wikipédia en Français

  • Chateau-du-Loir — Original name in latin Chteau du Loir Name in other language Castrum ad Iaedum, Chateau du Loir, Chteau du Loir, Mont du Loir, Mont sur Loir, Shato di Loar, Shato dju Luar, Vau du Loir, Шато ди Лоар, Шато дю Луар State code FR Continent/City… …   Cities with a population over 1000 database

  • Gare de Château-du-Loir — Château du Loir Localisation Pays France Commune Château du Loir Adresse Rue du Val de Loir 72500 Château du Loir Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • Canton De Château-du-Loir — Administration Pays France Région Pays de la Loire Département Sarthe Arrondissement Arrondissement de La Flèche Code cantonal 72 07 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.