Charles Simonneau


Charles Simonneau
Charles Simonneau
Portrait de Charles Simonneau par Hyacinthe Rigaud - Gravé par Pierre Dupin en 1741
Portrait de Charles Simonneau par Hyacinthe Rigaud - Gravé par Pierre Dupin en 1741

Naissance 30 août 1645
Orléans
Décès 22 mars 1728
Paris
Nationalité française Drapeau de la France
Activité(s) graveur
Maître Guillaume Chasteau - Noël Coypel
Influença Sébastien Leclerc

Charles-Louis Simonneau[1], né à Orléans et baptisé le 3 août 1645, mort à Paris le 22 mars 1728, est un dessinateur et graveur français[2].

Sommaire

Biographie

Membre d’une grande dynastie de graveurs originaires d’Orléans, Charles Simonneau est surnommé « l’aîné »[1], pour le distinguer de son frère cadet, Louis.

Fils de François Simonneau, chef des fourriers du roi, il devient l'élève de Noël Coypel, son formateur en dessin et en peinture[3]. En 1667, à Paris, il poursuit son apprentissage avec la gravure, auprès de Guillaume Chasteau (1635-1683), graveur ordinaire du roi, avec lequel il reste trois ans. Il a un fils, Philippe, qui s'essaie à quelques gravures, mais renonce faute d'aptitudes[4].

Simonneau est reçu à l’Académie le 28 juin 1710[2] avec son portrait de Jules Hardouin-Mansart d’après François De Troy ; il est nommé, peu après, graveur ordinaire du Cabinet du roi[4]. La plupart de ses gravures interprètent des œuvres d’artistes aussi prestigieux que Charles Le Brun, Élisabeth-Sophie Chéron ou Antoine Coypel, dans un style fortement influencé par Sébastien Leclerc et proche de celui de Claude Duflos.

Parmi ses chef-d’œuvres, figure les sept planches du monument funéraire du Cardinal de Richelieu (église de la Sorbonne à Paris) d’après François Girardon. Il est également l’auteur du fameux frontispice des Pièces en trio de Marin Marais (1692) et d’un Recueil d’Estampes d’après les plus beaux tableaux et les plus beaux dessins qui sont en France (2 vols, Paris, 1729-1742).

Pour Hyacinthe Rigaud, Simonneau est notamment l’auteur des gravures des portraits d’Antoine Anselme, de Jean-Paul Bignon, de la Princesse Palatine, du duc de Bourgogne, de Nicolas Mesnager et du duc de Villeroy.

En 1717, le tsar Pierre Alexiowitz, de passage en France, lui commande quelques estampes, et Simonneau lui réalise des batailles[3].

Iconographie

Le portrait en buste de Charles Simonneau a été peint par Hyacinthe Rigaud en 1681 pour 33 livres (« M. Simonneau [Charles], graveur du Roy »)[5].

Quelques œuvres

Bibliographie

  • P. de Chennevières-Pointel, L. E. Dussieux, P. Mantz, A. de Montaoglon, E. Soulié, Mémoires inédits sur la vie et les ouvrages des membres de l’Académie royale de peinture et de sculpture, publiés d’après les manuscrits conservés à l’école impériale des beaux-arts, Paris, Dumoulin, II, 1854, p. 142 & 169.
  • E. Bellier de La Chavignerie , L. Auvray, Dictionnaire général des artistes de l'École française depuis l'origine des arts du dessin jusqu'à nos jours : architectes, peintres, sculpteurs, graveurs et lithographes, 1885, II, p. 509.
  • J. Roman, Le Livre de raison de Hyacinthe Rigaud, 1919, p. 2.
  • S. Perreau, Hyacinthe Rigaud, le peintre des rois, Montpellier, 2004, p. 19.
  • Anne Nadeau, « Charles Simonneau : un graveur de l'entre-deux siècles. Un aperçu de la gravure d'interprétation de 1667 à 1727 », La gravure : quelles problématiques pour les temps modernes ?, Annales du Centre Ledoux, T. VII, Paris, 2009.

Notes er références

  1. a et b Notice no 05120015046, sur la base Joconde, ministère de la Culture
  2. a et b Simonneau, Charles-Louis (1645-1728) sur idref-autorités Sudoc
  3. a et b L'Europe illustre, contenant l'histoire abrégée des souverains... Par Dreux du Radier (Jean-François, M.), vol. 6, 1765, p. MDCCXXVIII
  4. a et b Biographie universelle, ancienne et moderne Par Joseph Fr. Michaud, Louis Gabriel Michaud, vol. 42, Sen-Sok, 1825, p. 400-401
  5. R. (baron) Portalis & Henri Béraldi, Les graveurs du dix-huitième siècle, Paris, 1880-1882, II, p. 73.
  6. « Catalogue de l’œuvre gravé du sieur Hyacinthe Rigaud, rangé selon l’ordre des temps qu’ont été faits les tableaux d’après lesquels les estampes qui composent cet œuvre ont été gravées ; avec les noms du graveur de chacune, l’année qu’elle a été produite et les autres éclaircissements nécessaires », dans Mémoires inédits sur la vie et les ouvrages des Membres de l’Académie de Peinture et de Sculpture, Paris, II, 1854, p. 183.
  7. 'Mémoires inédits sur la vie et les ouvrages des Membres de l’Académie de Peinture et de Sculpture, Paris, II, 1854, p. 192.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles Simonneau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles de La Fosse —     Charles de la Fosse     † Catholic Encyclopedia ► Charles de la Fosse     Painter, b. in Paris, 15 June, 1636; d. in Paris, 13 December, 1716, and buried in the church of Saint Eustache. His father was a jeweler, his mother Marguerite… …   Catholic encyclopedia

  • Louis Simonneau — Nom de naissance Simonneau Naissance 22 mai 1654 Orléans Décès 16 janvier 1727 Paris Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Jacques-Guillaume Simonneau — Jacques Guillaume Simoneau Jacques Guillaume Simonneau Programme des fêtes en son honneur Nom de naissance Jacques Guillaume Simonneau …   Wikipédia en Français

  • Jacques Guillaume Simonneau — Jacques Guillaume Simoneau Jacques Guillaume Simonneau Programme des fêtes en son honneur Nom de naissance Jacques Guillaume Simonneau …   Wikipédia en Français

  • Portrait de Charlotte-Élisabeth de Bavière — Artiste Hyacinthe Rigaud Année 1713 Type Portrait de cour Technique …   Wikipédia en Français

  • Catalogue des œuvres de Hyacinthe Rigaud — Signature de H. Rigaud Le Catalogue des œuvres de Hyacinthe Rigaud est la liste des tableaux actuellement connus du portraitiste Hyacinthe Rigaud ; lequel a acquis sa principale notoriété grâce à son célèbre portrait de Louis XIV en grand… …   Wikipédia en Français

  • Tableau de Hyacinthe Rigaud — Catalogue des œuvres de Hyacinthe Rigaud Signature de H. Rigaud Le Catalogue des œuvres de Hyacinthe Rigaud est la liste des tableaux actuellement connus du portraitiste Hyacinthe Rigaud ; lequel a acquis sa principale notoriété grâce à son… …   Wikipédia en Français

  • Catalogue des œuvres d'Hyacinthe Rigaud — Autoportrait d Hyacinthe Rigaud dit « au manteau rouge » 1692 Gravure de Pierre Drevet …   Wikipédia en Français

  • Nicolas Mesnager — Pour les articles homonymes, voir Mesnager. Nicolas Mesnager …   Wikipédia en Français

  • Antoine Anselme — Hyacinthe Rigaud : portrait de l abbé Anselme 1719 collection particulière. Surnom …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.