Charles Paul Renouard


Charles Paul Renouard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renouard.

Charles Paul Renouard, né à Cour-Cheverny (Loir-et-Cher) le 5 novembre 1845 et mort à Paris le 2 janvier 1924, est un dessinateur, lithographe, graveur et artiste-peintre français, plus connu sous le nom de Paul Renouard.

Sommaire

Ses débuts

D'une famille d'origine solognote, il monte à Paris à l'âge de 14 ans et travaille en tant que peintre en bâtiment.

Ses dons sont remarqués un jour où il peignait le mur d'une école. De son échafaudage il s'infiltra dans une classe de dessin. Le professeur absent, il vint au secours d'un étudiant. Le professeur de retour fut dubitatif lorsque ledit étudiant vint à lui présenter ses dessins. Une brève enquête fut menée et Charles Paul Renouard fut découvert...

Son apprentissage

Il suit les cours de l'École des arts décoratifs de Paris dans l'atelier d'Isidore Pils. Renouard aide Isidore Pils à exécuter les décorations de l'Opéra Garnier et exécute en 1875 les fresques du plafond du grand escalier.

À la découverte du monde

En 1884 il entre comme dessinateur au Graphic de Londres. D'un trait sobre et puissant, il fixe les gestes et expressions des personnages les plus variés depuis les chefs d'État jusqu'aux débardeurs de la Seine ou de la Tamise. Pendant cette période, il exécute une série de portraits d'académiciens britanniques, intitulé L'Académie Royale.

En 1892 il saisit sur le vif le public, les acteurs à l'Opéra de Paris et à Londres (Théâtre Royal de Drury Lane) et il publia un luxueux album préfacé par Ludovic Halévy, intitulé L'Opéra, comprenant 32 eaux-fortes et des dessins originaux[1].

Lors d'un voyage aux États-Unis, les croquis du monde politique américain qu'il exécute ne sont pas les moins intéressants de son œuvre.

Témoin de son siècle

Thérèse Humbert et son défenseur, Maître Henri-Robert (The Graphic, 1903)

Il collabora à différents journaux, L'Illustration, Paris illustré, Le Graphique, et il figea tous les grands moments de son époque de Londres à Paris en passant par Bruxelles et Amsterdam, New York..., du jubilé de la Reine du Royaume-Uni à la chambre des députés, aux soldats des tranchées de la Grande Guerre en passant par les procès, les grandes grèves industrielles de son siècle, etc.

On retiendra :

  • 150 illustrations pour les défenseurs de la justice dans l'Affaire Dreyfus.
  • Une série de gravures sur la Grande Guerre d'une grande qualité.
  • Une série de portraits d'académiciens britanniques intitulé "l'Académie Royale"

Reconnaissance

  • Il est deux fois médaillé d'or aux Expositions Universelles de Paris, en 1889 et 1900
  • Une grande rétrospective lui est consacrée au Musée National du Luxembourg en 1904
  • Le musée des Beaux Arts de Blois inaugure en 1922 les Salles Renouard.
  • Ses œuvres sont conservées dans de très nombreux musées et bibliothèques: Musée du Louvre, Musée National d'Art Moderne, Musée Bibliothèque de l'opéra, Bibliothèque Nationale (Cabinet des Estampes), Musée des Arts décoratifs, Musée de Tours, Blois, Limoges, Orléans, Musée du grand duché de Luxembourg, Musée de Bruxelles, Musée de Tokyo...

Poste occupé

Il a été secrétaire de la Société Nationale des Beaux Arts et professeur à l'École des Arts Décoratifs en 1903.

Il devint membre de la Société des artistes Français et de la Société Nationale des Beaux-arts

Élèves célèbres

(liste non exhaustive)

Notes

  1. Un exemplaire est conservé au département des dessins du Musée des Arts décoratifs (Paris), sous la cote GF25

Voir aussi

Bibliographie

  • Janine Bailly-Herzberg, « L'œuvre gravé de Renouard... autant de témoignages sur les années 1880-1920 », in Dictionnaire de l'estampe en France 1830-1950, Arts et Métiers Graphiques, 1985, p. 279
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 11, Gründ, 1999, p. 588 (ISBN 9782700030211)
  • Henri Béraldi, Les graveurs du XIXe siècle : guide de l'amateur d'estampes modernes, 1891, vol. 11, p. 186-189
  • Jules Claretie, « M. Paul Renouard et l'Opéra », la Gazette des Beaux-Arts, mai 1881, p. 435-455).
  • Louis Dumont-Wilden, « Paul Renouard », Revue de l'art ancien et moderne, no 116, novembre 1906, p. 361-378
  • (en) Gabriel Mourey, « A Master Draughtsman: Paul Renouard », The International Studio, X, 1900, p. 166
  • (en) Linda Nochlin, « Van Gogh, Renouard, and the Weavers’ Crisis in Lyons », in The Politics of Vision, Harper and Row, New York, 1989, p. 97-98
  • Louis Vaunois, « Paul Renouard », Ed. Jardin de la France, Blois, 1922
  • (en) Jon Whiteley (dir.), « Charles-Paul Renouard », in Catalogue of the collection of drawings in the Ashmolean Museum, vol. 7, Oxford University Press, 2000, p. 412 (ISBN 9780199244324)

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles Paul Renouard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles paul renouard — Pour les articles homonymes, voir Renouard. Charles Paul Renouard (Cour Cheverny 5 novembre 1845 Paris 2 janvier 1924) est un dessinateur, graveur et artiste peintre français connu sous son second prénom, Paul. Sommaire 1 Ses débuts …   Wikipédia en Français

  • Charles Paul Renouard — (* 5. November 1845 in der Commune Cour Cheverny (Loir et Cher); † 2. Januar 1924 in Paris) war ein französischer Grafiker, Lithograf und Kunstmaler. Paul Cambon, gezeichnet von Charles Pau …   Deutsch Wikipedia

  • Renouard — ist der Name folgender Personen: Charles Paul Renouard (1845–1924), französischer Grafiker, Lithograf und Kunstmaler Jean Pierre Renouard (* 1922), Überlebender der Konzentrationslager in Neuengamme, Misburg und Bergen Belsen Mélanie Renouard de… …   Deutsch Wikipedia

  • Renouard —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Renouard est un nom de famille notamment porté par : Antoine Augustin Renouard (1765 1853), libraire et bibliographe français ses fils …   Wikipédia en Français

  • Paul-Louis Courier de Méré — Paul Louis Courier Pour les articles homonymes, voir Courier. Paul Louis Courier ou plus exactement Paul Louis Courier de Méré, pamphlétaire français, né à …   Wikipédia en Français

  • Paul-louis courier — Pour les articles homonymes, voir Courier. Paul Louis Courier ou plus exactement Paul Louis Courier de Méré, pamphlétaire français, né à …   Wikipédia en Français

  • Charles III de France — Charles III Charles III, dit le simple, roi de France en 896 (879 929) peint par Georges Rouget (1783 1869). Peinture acquise en 1838 et cons …   Wikipédia en Français

  • Charles Estienne — Charles Estienne, [ŝarl etjen ], (1504 1564), médecin, imprimeur et écrivain français. Sommaire 1 Biographie 1.1 Origine 1.2 Médecin 1.3 I …   Wikipédia en Français

  • Charles Renouard de La Touanne — (†1704), trésorier de l Extraordinaire des guerres, était un financier français du début du XVIIIe siècle, à la fin du règne de Louis XIV. Fils d un receveur des tailles de Montdidier, il devient un des secrétaire du roi et contrôleur des… …   Wikipédia en Français

  • Charles Robert Richet — Charles Richet Charles Robert Richet Charles Robert Richet en 1913 Naissance 26 août 1850 (France) Décès …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.