Charles IV d'Anjou


Charles IV d'Anjou

Charles IV du Maine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles d'Anjou.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles.
Tombeau de Charles IV d'Anjou, comte du Maine, dans la Cathédrale du Mans, sculpture attribuée à Francesco Laurana.
d'azur semé de lys d'or et à la bourdure de gueules, chargée au franc-quartier d'un lion d'argent[1].

Charles IV d'Anjou, né en 1414, mort en 1472, comte du Maine de 1434 à 1472, comte de Guise de 1444 à 1472, fils de Louis II d'Anjou, duc d'Anjou, comte du Maine, de Provence et de Forcalquier, roi titulaire de Naples et de Jérusalem, et de Yolande d'Aragon.

Il épousa d'abord Cobella Ruffo († 1442), fille de Carlo Ruffo, comte de Montaldo, et de Ceccarella Sanseverino. Ils auront un fils, Charles (1436 † 1481).

Politiquement proche de sa mère Yolande d'Aragon, il participa en 1433 au complot entraînant la chute de Georges de la Trémoille, le tout-puissant favori de Charles VII. Il entra ensuite au Conseil du roi et y joua un rôle de premier plan durant de nombreuses années.

Dès 1437, il participa aux campagnes de son beau-frère Charles VII,contre les Anglais : prise de Montereau (1437), prise de Pontoise (1441), campagne de Normandie (1449-1450) et campagne de Guyenne (1453).

Il fut gouverneur du Languedoc pour Charles VII puis Louis XI de 1440 à 1466.

Veuf de sa première épouse, il songe à récupérer la terre de Guise qui appartenait à son père puis à son frère, avant que Jean de Luxembourg se le fasse attribuer et en fasse la conquête en 1425. Il commence par réclamer Guise à Charles VII, qui l'avait confisqué à Louis de Luxembourg-Saint-Pol, le neveu de Jean de Luxembourg, et épousa en 1443 Isabelle de Luxembourg, la sœur de Louis. Finalement, le roi lui donna Guise en 1444. De ce second mariage, Charles aura une fille, Louise (1445 † 1477), qui épousera Jacques d'Armagnac, duc de Nemours.

Après la mort de Charles VII, il commença par épauler son cousin Louis XI. Il parut s'attacher à ce monarque, qui le chargea de régler ses différends avec le duc de Bretagne; mais sa négociation n'aboutit qu'à envenimer la haine des deux partis. II tint une conduite encore plus équivoque pendant la Ligue du Bien public, soit en Normandie, où il négligea de contenir les Bretons. Lié par le sang ou l'amitié à plusieurs princes composant la ligue, circonvenu par leurs émissaires, il combattit mollement. Il participa à la bataille de Montlhéry en 1465, où il abandonna le roi et prit la fuite. Néanmoins, Charles, dont la lâcheté ou la perfidie paraissait devoir être punie du dernier supplice, ne subit que la disgrâce de Louis XI, intéressé à ménager le roi de Sicile René, frère de Charles. Il mourut en 1472.

Précédé par Charles IV du Maine Suivi par
Louis III comte du Maine Charles V
Louis de Luxembourg comte de Guise ''

Notes et références

  1. Ottfried Neubecker, Roger Harmingues, Le Grand livre de l'héraldique, Bordas, 1976 (réimpr. 1982), 288 p. (ISBN 2-04-012582-5), p. 99 .

Sources

  • Jean Favier, La guerre de Cent Ans, Fayard, 1980. (ISBN 2213008981)
  • Philippe Erlanger, Charles VII et son mystère, Paris, Gallimard, 1945, Perrin, 2001, (ISBN 2-262-01762-X)
Ce document provient de « Charles IV du Maine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles IV d'Anjou de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles Ier d'Anjou — Charles Ier de Sicile Pour les articles homonymes, voir Charles et Charles d Anjou. Chales …   Wikipédia en Français

  • Charles II d’Anjou — Charles II d Anjou Pour les articles homonymes, voir Charles d Anjou et Charles. Portrait de Chales II d Anjou Charles II d An …   Wikipédia en Français

  • CHARLES Ier D’ANJOU — (1226 1285) comte de Provence (1246 1285) et roi de Naples et de Sicile (1266 1285) Dernier fils de Louis VIII, comte du Maine et d’Anjou par la volonté de son père, comte de Provence par son mariage en 1246, avec Béatrice, fille et héritière de… …   Encyclopédie Universelle

  • Charles II d'Anjou — Pour les articles homonymes, voir Charles d Anjou et Charles. Charles II d Anjou Portrait de Charles II d Anjou Roi de Naples …   Wikipédia en Français

  • Charles Martel of Anjou — This article is about titular King of Hungary. For other uses, see Charles Martel (disambiguation). Charles Martel of Anjou titular King of Hungary Spouse Klementia of Habsburg Issue …   Wikipedia

  • Charles V d'Anjou — Pour les articles homonymes, voir Charles d Anjou. écartelé en I et IV tiercé en pal en 1 fascé de gueules et d argent, en 2 d azur semé de lys d or et au lambel de gueules, en 3 d argent à la croix potencée …   Wikipédia en Français

  • Charles I of Anjou —    King of Naples and Sicily (qq.v.), the so called Kingdom of the Two Sicilies, and brother of French king Louis IX, claimant to the Byzantine throne. Encouraged by Pope (q.v.) Clement IV to intervene in Italy for the purpose of destroying… …   Historical dictionary of Byzantium

  • Charles I of Naples — Charles I King of Sicily, Naples, and Albania; Prince of Achaea; Count of Provence, Forcalquier, Anjou, and Maine Statue of Charles at the Royal Palace, Naples …   Wikipedia

  • Charles I of Hungary — Charles I King of Hungary[1] and Croatia Reign 12 July 1312 – 16 July 1342 Predecessor Béla V …   Wikipedia

  • Charles II of Naples — Charles II King of Naples Reign 7 January 1285 – 5 May 1309 Predecessor Charles I Successor Robert …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.