Charles II De Lorraine


Charles II De Lorraine

Charles II de Lorraine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine.
Effigie de Charles II, se trouvant sur la Porte de le Craffe, à Nancy.

Charles II[1] de Lorraine, dit le Hardi, né en 1364, mort à Nancy le 25 janvier 1431, fut duc de Lorraine de 1390 à 1431. Il était le fils du duc Jean Ier et de Sophie de Wurtemberg.

Sommaire

Biographie

Dans sa jeunesse, il avait été très lié avec Philippe II le Hardi, duc de Bourgogne ; ils avaient été compagnons d'armes à plusieurs reprises. Il continua d'abord la politique initiée par son père, s'éloignant de la cour de France pour se rapprocher de la Bourgogne. Il avait en plus une défiance vis à vis de Louis d'Orléans qui avait soutenu les habitants de Neufchâteau à la fin du règne de son père le duc Jean Ier, et qui soutenait l'empereur Wenceslas de Luxembourg, lequel sera déposé et remplacé par le beau-père de Charles.

Il participa à plusieurs expéditions de croisades :

En 1400, les Princes Électeurs déposent l'empereur Wenceslas et élisent à sa place Robert de Wittelsbach, comte palatin du Rhin et beau-père de Charles II.

De multiples incidents en 1405 et 1406 opposent les sergents du duc aux officiers royaux dans les fiefs français enclavés dans le duché et Louis d'Orléans, qui avait reçu en gage le duché de Luxembourg voulut se créer un principauté dans la région. À la tête d'une coalition formée par le duc Robert Ier de Bar, le duc de Luxembourg et le comte de Namur, il attaqua le duché de Lorraine, mais fut vaincu au printemps 1407 à Corny-sur-Moselle, puis en juillet 1407 à Champigneulles. L'assassinat du duc d'Orléans à Paris le 23 novembre 1407 mit fin à cette guerre, et Charles se rallia aux Bourguignons dans la guerre civile qui les opposait aux Armagnacs. Il évita cependant de s'engager dans le conflit franco-anglais et ne répondit pas à l'appel du roi en 1415, bien que son frère Ferry Ier de Vaudémont combattît à Azincourt et y fut tué. La même année, la reine Isabeau de Bavière le nomma connétable de France à la place de Bernard VII d'Armagnac, mais il renonce vite à exercer cette charge.

Le duc de Bourgogne Jean sans Peur est assassiné en 1419 et Charles II modifie sa politique pour adopter une position de neutralité entre la France et la Bourgogne. En effet, Philippe III le Bon, le nouveau duc de Bourgogne, unifie les Pays-Bas (qui correspondent à l'actuel Benelux), et ses possessions se composent en deux ensembles territoriaux, séparés par la Champagne, province française, le Duché de Bar et le Duché de Lorraine. Cette politique de neutralité, puis un rapprochement avec le roi Charles VII, lui permettra de faire face à la menace bourguignonne, et aussi de négocier le mariage de son héritière Isabelle avec le capétien René d'Anjou, beau-frère de Charles VII et surtout héritier du duché de Bar.

Mais son neveu Antoine de Vaudémont n'accepte pas d'être écarté de la succession et Charles II doit le combattre en 1425, sans grand succès.

Au début de l'année 1429, Charles II, malade, fait venir Jeanne d'Arc en pèlerinage à Saint-Nicolas-de-Port, mais celle-ci lui reproche sa vie dissolue et lui conseille de renvoyer sa maîtresse, Alison du May. Sans suivre ses conseils, il lui donnera une troupe pour qu'elle se rende à Chinon mais ne permettra pas à son gendre de suivre "la Pucelle". Il meurt deux ans plus tard mettant en garde son gendre francophile contre les agissements du duc de Bourgogne.

Mariage et enfants

Il épouse en 1394 Marguerite de Wittelsbach (1376 † 1434), fille de Robert de Wittelsbach, comte palatin du Rhin, puis empereur germanique, et d'Elisabeth de Hohenzollern. Ils eurent :

De sa maîtresse Alison du May (assassinée à Nancy en 1431), il eut :

  • Jean, bâtard de Lorraine, seigneur de Darnieulles
  • Ferry de Lunéville, bâtard de Lorraine, cité en 1425
  • Catherine, bâtarde de Lorraine, cité en 1425
  • Isabelle, bâtarde de Lorraine, mariée en 1425 à Henri de Liocourt

Note

  1. Il aurait dû être numéroté Charles Ier de Lorraine, mais, au siècle suivant, les historiographes lorrains, voulant établir la légitimité des ducs de Lorrraine et de Guise et les rattacher directement aux carolingiens, incluèrent dans la liste des ducs le carolingien Charles († 991), duc de Basse-Lotharingie.

Sources

  • Henry Bogdan, La Lorraine des ducs, sept siècles d'histoire, 2005 [détail des éditions]
Précédé par Charles II de Lorraine Suivi par
Jean Ier
duc de Lorraine
Blason Lorraine.svg
Isabelle et
René Ier d'Anjou
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la Lorraine Portail de la Lorraine
Ce document provient de « Charles II de Lorraine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles II De Lorraine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles IV De Lorraine — Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine. Charles IV, duc de Lorraine Charles de Vaudémont, né à …   Wikipédia en Français

  • Charles iv de lorraine — Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine. Charles IV, duc de Lorraine Charles de Vaudémont, né à …   Wikipédia en Français

  • Charles III De Lorraine — Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine. Charles III de Lorraine, par Dominicus Custos, 1600 1602, gravure sur cuivre …   Wikipédia en Français

  • Charles V De Lorraine — Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine. Charles V de Lorraine …   Wikipédia en Français

  • Charles iii de lorraine — Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine. Charles III de Lorraine, par Dominicus Custos, 1600 1602, gravure sur cuivre …   Wikipédia en Français

  • Charles v de lorraine — Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine. Charles V de Lorraine …   Wikipédia en Français

  • Charles Joseph of Lorraine — Charles Joseph of Lorraine. Charles Joseph John Anthony Ignace Felix of Lorraine (German: Karl Joseph Anton Johann Ignaz Felix von Lothringen), also known as Charles III in his capacity as the bishop of Olomouc (24 November 1680 – 4 December… …   Wikipedia

  • Charles ii de lorraine — Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine. Effigie de Charles II, se trouvant sur la Porte de le Craffe, à Nancy …   Wikipédia en Français

  • Charles Henri de Lorraine — Vaudémont Charles Henri de Lorraine (né à Bruxelles 17 avril 1649, mort à Nancy 14 janvier 1723), comte puis prince de Vaudémont, prince de Commercy, etc., était fils légitimé de Charles IV duc de Lorraine et de Bar et de sa maîtresse Béatrix de… …   Wikipédia en Français

  • Charles-Alexandre De Lorraine — Pour les articles homonymes, voir Charles de Lorraine. Charles Alexandre de Lorraine Charles Alexandre de L …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.