Charles Hermite


Charles Hermite
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hermite.
Charles Hermite
Image illustrative de l'article Charles Hermite
Charles Hermite vers 1901
Naissance 24 décembre 1822
Dieuze (France)
Décès 14 janvier 1901 (à 78 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau de la France français
Champs mathématicien
Institution École polytechnique, Sorbonne
Diplômé de Sorbonne
Renommé pour théorie des nombres, forme quadratique, polynômes orthogonaux, fonction elliptique, matrices.
Distinctions Légion d'honneur (Grand-Officier)
Étoile polaire de Suède (Grand-Croix)

Charles Hermite (24 décembre 1822 à Dieuze14 janvier 1901 à Paris) est un mathématicien français. Ses travaux concernent surtout la théorie des nombres, les formes quadratiques, les polynômes orthogonaux, les fonctions elliptiques et les équations différentielles. Plusieurs entités mathématiques sont qualifiées d'hermitiennes en son honneur. Il est aussi connu comme l'un des premiers à utiliser les matrices[1].

Il fut le premier à montrer, en 1873, que e, est un nombre transcendant. Ses méthodes furent ensuite étendues par Ferdinand von Lindemann pour prouver la transcendance de π (1882).

Sommaire

Biographie

Charles Hermite naquit le 24 décembre 1822 à Dieuze, en Lorraine. Son père, Ferdinand Hermite, était ingénieur dans une mine de sel. Il était le sixième d'une famille de sept enfants. En 1828, la famille Hermite déménagea à Nancy. Le jeune Charles Hermite souffrait d'une malformation au pied droit, qui le handicapait dans ses déplacements.

Il étudia d'abord au lycée de Nancy puis, à Paris, au lycée Henri-IV et au lycée Louis-le-Grand.

En 1843, il fut admis à l'École polytechnique et en démissionna rapidement à cause de son infirmité. Maître de conférences à l'École normale supérieure, il fut ensuite titulaire de la chaire d'algèbre supérieure à la Faculté des sciences de Paris de 1871 à 1898, succédant à Jean-Marie Duhamel et professeur d'analyse à l'École polytechnique de 1869 à 1878.

Charles Hermite fut élu à l'Académie des sciences en 1856 en remplacement de Jacques Binet, il a été président de l'Académie des sciences en 1890. Il était associé-correspondant de l'Académie de Stanislas.

Charles Hermite était notamment grand-officier de la Légion d'honneur, grand-croix de l'Étoile polaire de Suède.

Il avait épousé la sœur du mathématicien Joseph Bertrand, et fut le beau-père du mathématicien Émile Picard et de l'ingénieur Georges Forestier.

La plupart de ses œuvres ont été rassemblées et publiées après sa mort par Émile Picard.

Charles Hermite en 1887

Hermite entretint d'abondantes correspondances avec un vaste réseau international de mathématiciens, comme Gösta Mittag-Leffler, James Sylvester, Angelo Genocchi, Carl Jacobi ou Matias Lerch. Sa correspondance avec Stieltjes a été publiée en 1903.

Philosophie des mathématiques

Charles Hermite adopte le platonisme mathématique :

« Je vous ferais bondir, si j'osais vous avouer que je n'admets aucune solution de continuité, aucune coupure entre les mathématiques et la physique, et que les nombres entiers me semblent exister en dehors de nous et en s'imposant avec la même nécessité, la même fatalité que le sodium, le potassium, etc. » (Correspondance avec Stieltjes, janv. 1889, Paris, éd. Gauthier-Villars, 1905, t. I, p. 332).

Hermitien

Portent notamment son nom :

Notes et références

  1. Alain Connes, Triangle de pensées, Édition Odile Jacob, p.72.

Voir aussi

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

Précédé par Charles Hermite Suivi par
Jean-Marie Duhamel
Chaire d'algèbre supérieure de la Faculté des sciences de Paris
Émile Picard

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Charles Hermite de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles Hermite — Hermite redirects here. For other uses, see Hermite (disambiguation). Charles Hermite Charles Hermite circa 1901 …   Wikipedia

  • Charles Hermite —     Charles Hermite     † Catholic Encyclopedia ► Charles Hermite     Born at Dieuze, Lorraine, 24 December, 1822; d. at Paris, 14 January, 1901; one of the greatest mathematicians of the nineteenth century. He studied at the Collège de Nancy and …   Catholic encyclopedia

  • Charles Hermite — (c. 1887). Nacimiento 24 de diciembre de 1822 [[Archivo:{{{bandera alias 1638}}}|20x20px|border …   Wikipedia Español

  • Charles Hermite — (ca. 1887). Charles Hermite (* 24. Dezember 1822 in Dieuze (Lothringen); † 14. Januar 1901 in Paris) war ein französischer Mathematiker. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Charles Hermite — (Dieuze, Francia, 24 de diciembre de 1822 París, 14 de enero de 1901) fue un Matemático francés que investigó en el campo de la teooría de los números, sobre las formas cuadráticas, polinomios ortogonales y funciones elípticas, y en el álgebra.… …   Enciclopedia Universal

  • Charles Hermite — n. (1822 1901) French Mathematician, discoverer of the first transcendental number …   English contemporary dictionary

  • Rue Charles-Hermite — 18e arrt …   Wikipédia en Français

  • HERMITE (C.) — Les travaux du mathématicien français Charles Hermite portent surtout sur l’algèbre, la théorie des nombres et l’analyse. On lui doit de très nombreux résultats sur la théorie des invariants et sur les fonctions elliptiques et abéliennes, et il… …   Encyclopédie Universelle

  • Charles Emile Picard — Charles Émile Picard, meist Emile Picard genannt, (* 24. Juli 1856 in Paris; † 11. Dezember 1941 ebenda) war ein französischer Mathematiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Wirken 2 Schriften 3 Literatur 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Charles Émile Picard — Charles Émile Picard, meist Emile Picard genannt, (* 24. Juli 1856 in Paris; † 11. Dezember 1941 ebenda) war ein französischer Mathematiker. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Wirken 2 Schriften 3 Literatur 4 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.